Archives par tags : Montebourg

« Pas de pacte sans contre partie » ? Il n’y aura pas de contrepartie… donc il n’y aura pas de Pacte

Le 14 janvier Président Hollande a exigé des « contreparties « claires, précises, mesurables, vérifiables » au « Pacte de responsabilité » qu’il proposait. Devant l’Assemblée des secrétaires de sections du PS, Pierre Moscovici s’écriait « il n’y aura pas de pacte sans contrepartie ». Harlem Désir appelait le Medef à s’engager « très fortement » sur les contreparties. Arnaud Montebourg : [...]

BN du PS du mardi 21 janvier 14 : des milliards de cadeaux aux patrons qui refusent des contreparties ?

  Etrange, toute cette discussion sur un « pacte » qui n’est pas signé comme… un pacte, et sur des … « contreparties » demandées à des patrons qui affichent leur intention de n’en pas donner… en dépit des cadeaux qu’ils ont reçus. Car une « négociation » en droit social, en principe, c’est très [...]

Achetez et lisez l’Humanité dimanche, retrouvez la chronique « au boulot » : Contrôler les licenciements d’abord

« Un bon tien vaut parfois mieux que deux tu l’auras… » et « qui peut le plus peut le moins » : ne pourrait-on d abord et, cela serait plus rapide et moins risque, renouer avec un contrôle combine des syndicats et de l inspection du travail, restaurant une autorisation administrative obligeant tout patron à rendre des comptes et à négocier préalablement à toute destruction d emploi ?

Au boulot n° 101 chronique hebdomadaire parue dans l’Humanité dimanche : contrôler les licenciements d’abord

« Un bon tien vaut parfois mieux que deux tu l’auras… » et « qui peut le plus peut le moins » : ne pourrait-on d abord et, cela serait plus rapide et moins risque, renouer avec un contrôle combine des syndicats et de l inspection du travail, restaurant une autorisation administrative obligeant tout patron à rendre des comptes et à négocier préalablement à toute destruction d emploi ?

Dialogue sur le pain et la reine…

Les gens en 1789 ont demandé du pain à la reine, celle ci leur a dit “mangez de la brioche” alors ils lui ont coupé la tête,
Mais ils n’ont pas commencé en disant on va couper la tête à la reine pour avoir du pain.

En réponse à la lettre ouverte d’Arnaud Montebourg

Je viens de découvrir ta lettre ouverte à Martine Aubry et à François Hollande.

Je ne résiste pas à te répondre en direct, à mon niveau militant. Après tout, c’est cette démocratie que tu souhaites, à juste raison.