Avec l’affaire JJ Urvoas-Thiérry Solére, les (ex?)socialistes hollando-macroniens atteignent des sommets

Ainsi, un « garde des sceaux » en poste dit de gauche, donne des informations à l’un de ses amis député de droite, sur l’avancement du dossier de fraude fiscale, blanchiment et trafic d’influence le concernant.

Comme le précise le Canard enchaine, c’est un exploit inédit ! « Au mépris du secret professionnel inhérent à sa fonction, le ministre de la justice, envoie à un justiciable, une note confidentielle, émanant de la direction des affaires criminelles et des grâces, détaillant les investigations en cours à son sujet ».

Urvoas l’a fait, en se croyant impuni, par le système crypté « Télégram » mais le réceptionnaire Solére a oublié de supprimer le message, et la police le retrouve le 26 juin dernier.

« Cahuzac n’a qu’à bien se tenir, il est « dépassé » !

Là, ça indique le type de rapport réel qui existe avec LR, la façon de poignarder dans le dos tout militantisme socialiste, toute unité de la gauche, tout espoir progressiste.

On est là au cœur de la liquidation de tout honneur et dignité, par les amis macroniens (ex ?) socialistes de François Hollande. Tous ces gens, Cahuzac hier, et aujourd’hui les Ferrand, Urvoas, qui ont trusté avec Le Drian, les postes en Bretagne, et au pouvoir, ont trahi les idéaux et l’histoire du PS, de la gauche, se sont vendus à la droite macronienne, sont en plus des corrompus piétinant allégrement et spectaculairement tous les principes.

Ce sont ces gens-là qui tentent de garder le contrôle de l’appareil du PS, de justifier le bilan du quinquennat Hollande, et de rester, corrompus, au pouvoir avec Macron.

Copains et coquins, il n’y a pas de barrière pour eux, entre droite et gauche, ils se préviennent, ils s’épaulent, ils s’aident à frauder, à se protéger des enquêtes les visant : le ministre de la justice trahit la justice, comme Cahuzac ministre du budget, trahissait la lutte contre la fraude fiscale. Ils le font sans scrupules.

Qu’ils soient sanctionnés, au ban de la gauche, au ban de la citoyenneté, de leur honte sans borne !

 

 

 

15 Commentaires

  1. DIDIER DEFENIN
    Posted 13 décembre 2017 at 17:16 | Permalien

    Monsieur FILOCHE,

    Je suis persuadé que le temps est venu, de créer un nouveau parti de gauche populaire entre les voyous du Ps et la gauche insoumise. Une gauche pour une réglementation social européenne. Une économie coopérative, un système bancaire mutualiste mixte usagé et état. Des valeurs non raciste mais qui ne refusent pas les valeurs cultuelles et culturelles.
    Il reste une grande place pour une gauche populaire qui attirera des volants des insoumis et du FN déçu des partis politiques politiquement incorrect.
    Bon courrage

  2. Posted 13 décembre 2017 at 18:11 | Permalien

    Biographie politique
    Président de la commission des Lois de 2012 à 2016, puis garde des Sceaux, ministre de la Justice dans les gouvernements de Manuel Valls et de Bernard Cazeneuve

    Un nouvel exemple qui alimente le slogan UMPS (je ne suis pas FN) et démontre que pour les élus il y a « leur loi » y compris l’utilisation de Telegramm comme… quand le citoyen lambda se voit appliquer la loi

  3. Gilbert Duroux
    Posted 13 décembre 2017 at 18:55 | Permalien

    Quand je disais que les socialos et la droite étaient comme cul et chemise, je me faisais insulter. Il aura donc fallu que tu te fasses virer du PS pour ouvrir les yeux.
    L’affaire Cahuzac, qui te tirait des larmes devant les caméras, c’était pas une exception.

  4. 1956
    Posted 13 décembre 2017 at 21:18 | Permalien

    Tout cela démontre à ceux qui n’ont pas voulu le reconnaître depuis 5 ans combien le quinquennat Hollande n’avait rien de gauche, même s’il s’était déclaré socialiste et est resté soutenu par le PS.
    Jusqu’à préparer la reconversion vers le produit Macron qu’il a fabriqué pour préserver les intérêts de la cause patronale.
    Il faudra s’en souvenir lors des prochaines échéances électorales.

  5. jean-jacques
    Posted 13 décembre 2017 at 21:22 | Permalien

    Ce triste sire a conseillé Hollande de ne pas amnistier les syndiqués condamnés sous Sarko .
    Rigide avec les sans dents et servile avec les corrompus de la droite , les carriéristes bretons du PS dans toute leur splendeur .

  6. Posted 13 décembre 2017 at 22:18 | Permalien

    c’est fascinant, cette « double nature » de ces « dirigeants » – « hollandais » – Urvoas, Cahuzac, ils se prennent pour l’élite supra terrestre, tout leur est permis même de tricher sur les questions essentielles, Cahuzac, Urvoas, et tous ceux, de la même mouture, qui sciemment, sont passés du PS à Macron, et le défendent, alors qu’ils savent que Macron, c’est Thatcher, c’est la casse sociale, ils m’ont inventé un « procès de Moscou » sur un prétendu antisémitisme et ont VOTE, oui voté, la dessus, cyniquement, cela fait frémir, ils m’auraient mis une balle dans la nuque en d’autres temps, a moi, fils d’ouvrier et militant de toujours ! Eux sont corrompus et amis de corrompus d’un cote, exécuteurs de tout ce qui défend vraiment le socialisme de l’autre. Regardez la différence de ton de Le Foll a la télé quand il parle avec respect et gêne d’Urvoas et le mépris qu’il affiche contre moi quand je défend le code du travail pour des millions de salariés.

  7. 1956
    Posted 14 décembre 2017 at 0:35 | Permalien

    GF6:
    C’est bien pour cela que siéger au PS avec de tels « camarades » restera un mystère pour ceux qui en exprimaient ici le trouble.
    Macron n’est que la poursuite logique de l’oeuvre politique ouvertement engagée.

  8. Posted 14 décembre 2017 at 6:55 | Permalien

    A cela s’ajoute un autre sujet pour l’acquisition de la permanence parlementaire.
    La rubrique controverse de sa fiche Wikipedia est à jour
    Pour la petite histoire je l’avais saisi d’un dossier lorsqu’il présidait la commission des lois. Sans retour au moins de courtoisie.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Urvoas

  9. Posted 14 décembre 2017 at 12:42 | Permalien

    xx

  10. Posted 14 décembre 2017 at 12:43 | Permalien

    grosse fatigue, nous n’avons jamais eu d’illusions sur ces « camarades », mais sur les millions d’électeurs socialistes oui… et nous continuons a leur parler

  11. 1956
    Posted 14 décembre 2017 at 17:11 | Permalien

    Et le camarade BROTTES, ancien député PS devenu président de RTE (edf) qui s’octroie 35% d’augmentation…sans vouloir revaloriser ceux des salariés.

    Les millions d’électeurs qui ont votés à un moment socialiste n’avaient pas d’illusions, ils ont simplement faits confiance à des imposteurs sans scrupule qui n’ont même pas le respect de la République.

  12. Gilbert Duroux
    Posted 14 décembre 2017 at 17:13 | Permalien

    grosse fatigue, tu continues à être dans le déni. Si tu n’avais pas d’illusions, pourquoi nous disais-tu grand bien des Lienemann et autres ambitieux qui t’ont poignardé dans le dos ? Alors qu’on savait très bien ce qu’ils valaient.

  13. jean-jacques
    Posted 15 décembre 2017 at 8:53 | Permalien

    Le traitre Hollande déclare avoir été poignardé dans le dos par les frondeurs sur les médias .
    Et les électeurs abusés par son programme qui ont lui donné leur confiance en votant pour lui ? Un égoïste qui s’intéresse qu’à son sort . La trace qu’il laissera dans l’histoire est comme celle de sa sortie par la petite porte de l’Elysée .

  14. socrate
    Posted 18 décembre 2017 at 0:01 | Permalien

    cette triste affaire ne fera que conforter une grande majorité des gens qui pensent : tous pourris et augmentera encore l’absention…

  15. Adrien
    Posted 18 décembre 2017 at 0:26 | Permalien

    La gauche et la droite n’existent plus depuis qu’un président de droite s’est prétendu de gauche il y a 36 ans. Les inégalités sont au plus haut depuis la Grande Dépression. Conflits et prise illégales d’intérêts sont la norme. Les pouvoirs ne sont plus séparés. Il n’y a plus que de la canaille au sommet et elle décide des lois par ordonnance. Maintenant, c’est l’élite contre le peuple.

    Pourtant, vous tous continuez à brandir les épouvantails conçus pour diviser: FN, LCR, NPA et cie. Même Robert Hue soutient Macron ! Le FN, c’est le peuple, celui d’en bas, quoi que vous ne pensiez. SOS Racisme et les laïcards hypocrites ont fait bien plus progresser le racisme que le FN en racialisant les rapports sociaux et en donnant des démons à haïr aux médias manipulateurs. Le résultat ? Filoche antisémite ! Ça ne me plaît pas plus qu’à vous; mais il faudra bien vous carrer une pince à linge sur le nez, il faudra bien vous ouvrir à tout le monde, sinon vous servirez votre véritable ennemi par votre rigidité idéologique: vous serez, suivant la formule consacrée, des idiots utiles.

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera jamais transmise.

*