20 des pires phrases anti travail de Macron et 10 nuisances anti salariées à empêcher


 

1 : « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »

2 : « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »

3 : « Bien souvent, la vie d’un entrepreneur est bien plus dure que celle d’un salarié, il ne faut pas l’oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties. »

4 : « Il y a dans cette société (Doux) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »

5 : « Les salariés français sont trop payés » « Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »

6 : « Je n’aime pas ce terme de modèle social. »

7 : « Être élu est un cursus d’un ancien temps. »

8 : « Vous n’allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler. »

9 : « Les britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher. »

10 :  Je dis aux jeunes : « ne cherchez plus un patron cherchez des clients. »

11: « Je suis pour une société sans statuts. »

12 : « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants. »

13 : « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés. »

14 : Finie la protection sociale basée sur le salaire. Macron propose ainsi un transfert géant de 450 milliards de cotisations sociales du salaire brut payé par le capital (eux) sur celui de l’état payé par l’impôt (nous).

15 : « Je vais faire un CICE durable ».

16 : « Je ne vais pas interdire Uber et les VTC, ce serait les renvoyer vendre de la drogue à Stains ».

17 : « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs ».

18 : « Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité ».

19 : « 35 h pour un jeune, ce n’est pas assez ».

20 : «  une start-up nation est une nation ou chacun peut se dire qu’il pourra créer une start-up. Je veux que la France en soit une ».

 

« Faire réussir la France derrière Macron » disent certains ? Pourtant on est déjà pleinement certains que le programme affiché de Macron va nuire au salariat. Faisons tout pour l’empêcher d’avoir une majorité sur ses 10 premiers objectifs nuisibles au travail :

 

1°) Empêcher Macron de casser le code du travail, les IRP et faciliter les licenciements.

2°) Empêcher Macron de moduler la durée du travail par l’âge, retour aux 35 h vers 32 h.

3°) Empêcher Macron de briser le salaire brut, de supprimer l’obligation par le capital de payer le protection sociale, afin de la faire payer par nous mêmes à travers nos impôts.

4°) Empêcher Macron de supprimer l’ISF et hausser la TVA.

5°) Empêcher Macron d’imposer un service obligatoire pour les jeunes, ils veulent des CDI.

6°) Empêcher Macron de supprimer 120 000 fonctionnaires et de fabriquer plus de chômage.

7°) Empêcher Macron de redonner 41 milliards au Medef, un CICE « durable ».

8°) Empêcher Macron d’imposer trois ans de blocage de salaires, mais hausse massive du Smic.

9°) Empêcher Macron d’imposer la hausse de la CSG qui va frapper les retraités.

10°) Empêcher Macron d’imposer un système de retraite par points, pas de capitalisation, mais défense de la répartition

 

Gérard Filoche

 

One Commentaire

  1. Gilbert Duroux
    Posted 15 mai 2017 at 17:07 | Permalien

    Une première casserole pour le nouveau Premier ministre. Est-ce que la presse va reprendre ?
    http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article330

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera jamais transmise.

*