En 72 h, la gauche peut être en tête le 23 avril et gagner le 7 mai

Il suffit de conclure un accord global à gauche

- un programme commun de gouvernement Hamon Jadot Laurent Melenchon,

- un accord Hamon Président, Mélenchon Premier ministre,

- une majorité de députés labellisés en soutien,

et la dynamique repart et l’emporte.

Il n’y a pas de différence substantielle de programme, ce sont des racontars. Les deux programmes sont très proches. Il n’y a pas deux gauches irréconciliables. Il y a un seul salariat qui a intérêt à gagner, il y a une seule gauche unissons-là.

Il suffit de retenir ce qui unit et d’écarter ce qui divise.

En 72 heures un programme peut être signé et sur les demandes combinées de Hamon, Jadot, Laurent et Mélenchon, il sera meilleur que tous les programmes de la gauche depuis 1981.

Il faut un accord global : le programme en 8 ou 9 points essentiels, nous les avons déjà énumérés ici maintes fois et chacun les connaît bien.

Le gouvernement : Hamon président, Melenchon Premier ministre, assurance que toute la gauche sera représentée au gouvernement

Les législatives : un accord de partage des circonscriptions qui donne une représentation garantie à toutes les sensibilités de la gauche,  et un seul candidat par circonscription explicitement labellisé en soutien au programme commun du gouvernement

Evidemment le candidat qui reste en lice rembourse les frais de campagne engagés jusque là par le candidat qui se retire.

Si cet accord est passé, la gauche est en tête et gagne : l’avenir de notre pays  est rendu désirable, un espoir, une dynamique de gauche se lève et des millions d’abstentionnistes viendront voter, et un tel élan sera la garantie du succès ensuite.

seuls quelques dizaines de milliers de sectaires de part et d’autres maugréeront, en vain.

Si cet accord n’est pas passé, les deux composantes de la gauche qui sont en lice stagnent, comme cela a commencé clairement à être le cas.

Elles perdent toutes les deux, en troisième et quatrième place.

La dispute sur les programmes n’a strictement plus aucun intérêt car les deux programmes finiront à la poubelle le 23 avril à 20 h.

Si un accord n’est pas passé, les opportunistes et les déboussolés iront sans principe, vers la droite Macron. Et chacun sera sommé de voter Fillon ou Macron contre Le Pen au 2° tour. Et ce sera un désastre. Car il n’est pas sur que, dans ces conditions, ils le fassent..

et Le Pen devient alors un risque majeur.

Ce serait aberrant de ne pas s’unir maintenant à gauche.  Mais d’être obligés de s’unir dans un vote à droite contre Le Pen et de …perdre !

 

 

 

 

 

 

92 Commentaires

  1. Glières
    Posted 13 mars 2017 at 20:28 | Permalien

    Bonjour,
    Et pourquoi pas Mélenchon président et Hamon premier ministre.
    Non franchement tu rèves!

  2. Gilbert Duroux
    Posted 13 mars 2017 at 21:30 | Permalien

    J’attends que tu nous expliques pourquoi ce ne serait pas Mélenchon président et Hamon Premier ministre.

  3. ErikleRouge
    Posted 13 mars 2017 at 22:32 | Permalien

    A écouter Cambadelis, la stratégie de Solférino est désormais avérée, établir une grande coalition avec Macron au lendemain de la présidentielle – on s’y attendait

    Et vu le positionnement actuel de BH, qui a refusé de créer la rupture salutaire qui aurait permis de clarifier les orientations politiques, on regrette en fait d’avoir voté pour lui à la primaire, un Valls élu et tout aurait été plus clair –

    Désormais les choix politiques sont simples, il faut renforcer au maximum Mélenchon le seul en capacité de résister à la stratégie solférinienne et donner à la gauche politique un véritable avenir – le PS va dériver de plus en plus vers le centre droit comme le souhaitait Hollande (Valls et tant d’autres) depuis sa prise de pouvoir -

    Si GF, et ses amis veulent vraiment sauver leur gauche de cette dérive, lutter contre le FN, comme l’ubérisation de la société, ils ne peuvent aujourd’hui que se joindre au mouvement de recomposition amorcé par la PHI -

    on va avoir besoin après le 7 mai d’une force de vraie gauche qui puisse s’opposer à cette grande coalition libérale dans laquelle sera le PS –

    BH n’a pas la stature politique (ni l’envie) pour assumer une telle rupture, mais GF et d’autres le pourraient peut-être ? cela ne permettrait pas à JLM d’atteindre le second tour, mais cela constituerait un geste politique fort pour aider à la recomposition de la gauche qui s’annonce …

  4. Posted 13 mars 2017 at 23:40 | Permalien

    non, c’est le seul réalisme

  5. Posted 13 mars 2017 at 23:46 | Permalien

    tes dénigrements aggravent ton cas
    tout cela est de votre faute,
    nous on a fait le boulot, on a gagne le 29 janvier
    et vous faites tout perdre
    le reste est baratin

  6. socrate
    Posted 13 mars 2017 at 23:47 | Permalien

    Selon nos informations, l’ancien Premier ministre va prendre la parole pour appeler les électeurs à soutenir dès le premier tour son ancien rival Emmanuel Macron.

    Ce n’est pas ce qu’on appelle un ralliement, insistent les vallsistes, très sourcilleux sur le choix des mots. Mais c’est, sans aucun doute, un soutien de poids qui devrait peser très lourd sur la fin de la campagne présidentielle. Selon nos informations, de sources concordantes, Manuel Valls s’apprête à prendre la parole pour appeler les électeurs à soutenir son ancien rival Emmanuel Macron, et ce dès le premier tour.

    « On va appeler à voter Macron », confirme l’un de ses très proches, sans tourner autour du pot. « Il parlera avant le 23 avril », précise un ex-pilier de sa campagne. L’ancien Premier ministre devrait « amorcer ce soutien » et « tracer le chemin » ce mardi soir devant ses fidèles conviés salle Colbert à l’Assemblée, indique un autre en termes plus pudiques. Selon eux, Valls et Macron n’en auraient pas discuté ensemble. Car Valls n’aurait aucunement l’intention de s’afficher à ses côtés ni dans ses meetings. Non, ce qu’il veut, disent-ils, c’est poser un acte politique « pour la France ».

    « Valls va parler en homme d’Etat»

    Qui aurait imaginé un tel rebondissement il y a quelques semaines, tant les deux hommes se sont affrontés lorsqu’ils étaient ensemble au gouvernement ? Fin janvier, Valls, vaincu de la primaire de la gauche, s’était en outre engagé à soutenir le vainqueur Benoît Hamon. Avant de se murer dans le silence et de s’envoler loin de Paris, vers son Espagne natale. « Ca a été rude pour lui », souffle un ami, qui confie que Valls s’interroge aujourd’hui sur les primaires et regrette de s’y être soumis.

    Mais à 39 jours du premier tour, deux choses l’incitent à briser le silence : la campagne « irréaliste » et « catastrophe » de Hamon, disent ses fidèles, qui n’ont pas de mots assez durs ; et la perspective plus forte que jamais de voir Marine Le Pen élue présidente. « Il pense qu’on sous-estime le risque Le Pen, décrypte un vallsiste. L’objectif, c’est de tout faire pour éviter qu’elle soit au second tour avec Fillon ». Car Valls pense que Le Pen battrait Fillon à plates coutures. Lui qui s’est fortement engagé contre le FN à l’Intérieur puis Matignon considère donc qu’il ne peut pas rester les bras croisés. « Il va parler en homme d’Etat, pas pour se vendre à Macron pour un plat de lentilles ! », insiste un proche. « C’est un choix de ligne politique, pas de personne », précise un ministre.

    La date de sa prise de parole pas encore arrêtée

    Le timing fait encore débat. Valls doit-il parler vite ou autour du 23 avril ? « Ce n’est pas tranché, on discute beaucoup », indique l’un. Soucieux de ne pas être accusés de poignarder Hamon par pur esprit de revanche, plusieurs de ses soutiens le pressent d’attendre que le candidat du PS ait tenu son grand meeting parisien dimanche à Bercy. Mais d’autres lui conseillent de hâter le pas, tant l’heure est grave. « Hamon est un petit apparatchik. Il s’enfonce, c’est la descente aux enfers », tempête un vallsiste du premier cercle, qui lâche même : « Hamon, c’est le chef de la cabine téléphonique ! » « La remontada de Hamon, ce n’est pas pour demain ! », ironise un autre en allusion à la déculottée (6-1) infligée par le Barça, équipe de cœur de Valls, au PSG. Plus prosaïquement, certains lui conseillent de parler le premier pour ne pas passer après la vague des socialistes qui s’apprêtent à rallier Macron, dont Jean-Yves Le Drian.

    Valls, faiseur de roi ? C’est l’idée que ses proches voudraient imposer. Car l’ex-hôte de Matignon pèse lourd chez les électeurs de la droite du PS. Au-delà de la présidentielle, il entend d’ailleurs prendre la tête d’un pôle réformiste et social-démocrate. Lequel pourrait s’avérer un précieux soutien pour un Macron élu président, et en mal de majorité.
    leparisien.fr

  7. Coma81
    Posted 14 mars 2017 at 0:08 | Permalien

    Valls rejoint Hamon, Hollande va donc suivre. La primaire était une vaste blague et le PS est mort.

    Selon GF, « Il n’y a pas de différence substantielle de programme, ce sont des racontars. »
    GF ne veut pas comprendre que Mélenchon veut sortir de l’UE.

  8. Médusa
    Posted 14 mars 2017 at 0:12 | Permalien

    @GF5 « nous on a fait le boulot, on a gagne le 29 janvier
    et vous faites tout perdre
    le reste est baratin »

    Je vous ferai remarquer la chose suivante : quoi que nous écrivions ici, nous ne sommes pas responsables puisque ce sont les deux candidats qui ont décidé, seuls sur un coin de table, de ne pas s’entendre. (Et ça, d’ailleurs, c’est très vieille politique…)

  9. Médusa
    Posted 14 mars 2017 at 0:13 | Permalien

    @Socrate6 C’est amusant, Valls ne se rend même pas compte que c’est le meilleur moyen de plomber Macron… Surtout, qu’il y aille !

  10. Posted 14 mars 2017 at 0:14 | Permalien

    hollande et cazeneuve vont appeler a voter hamon avec Cambadelis sinon en effet le ps est mort, et nous le recupérons

  11. Posted 14 mars 2017 at 0:16 | Permalien

    en effet, mais vous cautionnez, aucun d’entre vous n’a choisi la ligne de l’unité dont vous est pour le desastre
    valls appelle a voter macron ? cela revient a quitter le PS et nous le laisser
    hollande et cazeneuve vont appeler a voter hamon avec Cambadelis
    sinon en effet le ps est mort, et nous le recupérerons

  12. Coma81
    Posted 14 mars 2017 at 0:35 | Permalien

    Je suis pour l’éradication de la gauche européiste. Plus que quelques mois à attendre…

  13. socrate
    Posted 14 mars 2017 at 0:38 | Permalien

    Melenchon n’a pas voulu participer a la primaire , il est donc dans son droit de refuser de se désister pour Hamon…
    et en plus ils ont des vues différentes sur certains sujets.
    Je n’ai lu ni entendu réclamer a cors et a cris l’unité qui aurait été une bonne chose certes mais si c’est juste un geste politique pour tromper les gens alors mieux vaut que chacun y aille de son coté….

  14. inkey
    Posted 14 mars 2017 at 0:48 | Permalien

    «
    Bonjour,
    Et pourquoi pas Mélenchon président et Hamon premier ministre.»

    Et pourquoi pas ?
    Au vu de l’état du parti socialiste, il serait triste de laisser Filoche et Hamon dans ce rafiot coulant.

  15. Oiknin
    Posted 14 mars 2017 at 1:13 | Permalien

    Un coup de force se prépare au PS.
    VALLS chez Macron cela veut dire que VALLS va prendre le PS par l’extérieur avec la complicité de Cambadelis.Et Macron en VRP.
    Toi, tu est viré.
    Ensuite, Melenchon en 1er ministre, tu rêves.
    J’ai beaucoup aimé ton « les programmes ça compte pas »… l’euro l’Otan l’UE qui déterminent tout on s’en moque ?!
    Tu es dingo ou charlot
    Sans dignité aucune dans les deux cas.
    Tu veux du billard électoral et tu T’acharnes. Pendant ce temps Solferino prépare ta liquidation.
    -
    Regarde les commentaires: personne te suis.
    La seule solution : ralliement à Melenchon.
    -
    Sinon vous finirez tous par voter pour Macron. Tous.

  16. Macarel
    Posted 14 mars 2017 at 9:36 | Permalien

    Mr Filoche, combien votre courant a fait au dernier congrès du P »S » ? 14% ?

    Et avec un tel score vous croyez que vous allez changer le P »S » de l’intérieur ?

  17. sansressources
    Posted 14 mars 2017 at 9:37 | Permalien

    Hamon président et Méluche 1er ministre, il n’y aurait pas de 6e République, or il la faut pour sortir des traités et des institutions actuelles qui nous plombent, Hamon président c’est la soumission à l’Europe comme sous Hollande, alors Hamon président de la 5e République, non, en revanche Hamon président de la 6e, peut être
    je répète, la solution, la panacée, la révélation c’est Méluche président qui met la 6e sur les rails, qui se retire et à ce moment c’est l’heure de Hamon, scénario de rêve, je ne comprends pas comment on ne peut pas le comprendre

  18. Macarel
    Posted 14 mars 2017 at 9:40 | Permalien

    Ce qui va faire perdre la gauche le 23 avril 2017, c’est la politique de Hollande, Valls et Macron pendant 5 ans. Par contre ce qui est très fort, c’est le tour d’illusionniste de Macron, qui risque de réussir, tant, tant de gens sont crédules, et ont une mémoire d’oiseau !
    En route pour l’ubérisation à tout crin de la France…

  19. CAPTIER
    Posted 14 mars 2017 at 10:17 | Permalien

    Bonjour,

    Pour moi le PS est mort(en tout cas les valeurs).Soit on laisse Macron, Valls,Hollande et Cazeneuve continuer à le tuer au détriment de la gauche (avec un Hamon qui se maintient en tant que candidat)et au profit de Macron.

    Soit Hamon avec sa légitimité tue la bête, se désiste au dernier moment et appelle a voter Mélenchon pour faire gagner la gauche.

    La stratégie de la droite du PS est en train de fonctionner et Hamon est un pion comme un autre pour que la droite du PS atteigne de nouveau le pouvoir.

    Soit Hamon se maintient et la victoire de MACRON achevera le PS et la gauche. Soit Hamon se désiste et le PS sera mort mais la gauche gagnera.

  20. Posted 14 mars 2017 at 11:06 | Permalien

    Valls dément appeler à voter pour Macron, mais refuse de parrainer Hamon
    L’information d’un prochain ralliement a été révélée par « Le Parisien ». À « Paris Match », Manuel Valls confie qu’il n’apportera pas son parrainage à Benoît Hamon.
    SOURCE AFP
    Modifié le 14/03/2017 à 08:18 – Publié le 14/03/2017 à 06:23 | Le Point.fr
    Manuel Valls et Emmanuel Macron, le 8 janvier 2016. Manuel Valls et Emmanuel Macron, le 8 janvier 2016. © AFP
    ABONNEZ-VOUS
    Confusion à gauche. Lundi soir, Le Parisien annonçait que Valls allait « appeler à soutenir Macron dès le premier tour ». Citant des proches, le quotidien laisse entendre que le soutien de Manuel Valls pourrait se faire dès ce mardi. Mais, dans la soirée, les proches de l’ex-Premier ministre démentent cette information. « Rien dans cet article n’est vrai, en dehors du fait qu’il y a une réunion mardi (bien mardi) », a affirmé Carlos da Silva, bras droit et suppléant de Manuel Valls à l’Assemblée nationale. Cette réunion doit avoir lieu en fin de journée à huis clos à l’Assemblée, avec entre 200 à 300 personnes attendues.
    Selon des sources concordantes parmi les proches de l’ex-Premier ministre, plusieurs lignes s’affrontent parmi eux quant à l’attitude à adopter alors qu’Emmanuel Macron est bien placé pour affronter Marine Le Pen au second tour selon les sondages, que François Fillon est fragilisé par l’affaire des emplois présumés fictifs et que le vainqueur de la primaire socialiste Benoît Hamon apparaît distancé. « C’est partagé chez les vallsistes », résume l’un d’entre eux, entre ceux qui défendent une posture légitimiste, même « silencieuse », en faveur de Benoît Hamon, ceux qui défendent un ralliement à Emmanuel Macron s’il parvient au second tour et ceux qui poussent pour un soutien avant le premier tour.
    LIRE aussi Macron plutôt que Hamon… Dans la tête de Jean-Yves Le Drian
    « Ça peut vraiment mal finir »

    « Manuel a une volonté, c’est d’éviter que Marine Le Pen gagne la présidentielle, et il considère que le plus mauvais candidat pour le faire, c’est François Fillon », explique ce proche soutien à la primaire, qui s’inquiète des « casseroles » du candidat de droite. Pour cette raison, pense le même, Manuel Valls pourrait finalement choisir de donner un coup de pouce à Emmanuel Macron en appelant à voter pour lui avant le premier tour, mais seulement si l’hypothèse d’un second tour Fillon-Le Pen se renforçait.
    Pourtant, dans un entretien accordé à Paris Match à paraître mercredi, Manuel Valls entretient l’ambiguïté. « Je ne peux pas apporter mon parrainage à Benoît Hamon », signale-t-il à nos confrères qui l’ont retrouvé en Espagne. « Benoît Hamon ? Emmanuel Macron ? Personne ne sait qui fera quoi, dit-il. Il y a un grand désarroi et une décomposition (…) Si le FN est très haut le soir du premier tour, alors ça peut vraiment mal finir », poursuit-il. L’accord signé entre Benoît Hamon et Yannick Jadot ne suscite guère d’enthousiasme chez l’ancien Premier ministre. « Je ne pourrais pas assumer autant de contradictions », fustige l’ancien locataire de Matignon, arrivé deuxième de la primaire.
    LIRE aussi Pour Manuel Valls, « le premier danger, c’est une victoire du FN »
    Après une première réunion peu après sa défaite à la primaire fin janvier, Manuel Valls, en retrait de la campagne, avait de nouveau réuni ses proches fin février. S’il les avait de nouveau appelés à « rester ensemble », formule visant à empêcher un exode chez Emmanuel Macron, il avait exprimé son « inquiétude » quant à l’accord passé avec EELV par Benoît Hamon, qui peine à avoir un soutien clair et uni des socialistes derrière lui.

  21. Posted 14 mars 2017 at 11:12 | Permalien

    je suis pour l’éradication des nationalistes et pour l’internationalisme, pour l’Europe sociale, de Hugo à Trotsky
    mais je suis pour un programme commun de toute la gauche, il n’y a aucune divergence qui l’empêche aujourd’hui
    d’ailleurs il est écrit

  22. Posted 14 mars 2017 at 11:13 | Permalien

    il n’y a aucune divergence substantielle
    et aucune excuse à laisser Le pen Fillon et Macron devant,
    aucune
    et rien ne sera pardonné a ce sujet

  23. Posted 14 mars 2017 at 11:14 | Permalien

    parce que ça coule de source, Hamon est plus central et plus capable de gagner (mélenchon stagne) des qu’il y a un programme commun et un accord de gouvernement Mélenchon premier ministre, c’et clair tous deux sont pour la V° république et contre les hommes providentiels

  24. Posted 14 mars 2017 at 11:26 | Permalien

    occupe toi de tes oignons,
    combats donc le pen fillon macron
    Valls a dementi, il hésite, parce qu’ils perdent de tous les cotes,
    la seule chose qu’ils craignent c’est vrai, c’est une alliance hamon melenchon laurent jadot

    en effet, helas, les programmes ne comptent pas, tous seront jetés le 23 avril a 20 h…

  25. Posted 14 mars 2017 at 11:31 | Permalien

    30 % la motion B 25 000 voix, score jamais atteint par la gauche socialiste depuis un siecle
    et le 29 janvier on a battu Valls et l’appareil à 60 % ce qui n’était jamais arrive en 100 ans, meme pas Marceau Pivert, ni JP Chevenement ni la premier gauche socialiste
    et vous les petits qu’avez vous fait dehors, ? rien vous craigniez Hollande et valls et ne pensiez pas que nous allions les écarter et les battre

  26. Posted 14 mars 2017 at 11:31 | Permalien

    bah cours toujours, t’auras l’UE et sans la moindre chance de résister, ni plan a ni plan B

  27. Posted 14 mars 2017 at 11:32 | Permalien

    la gauche est majoritaire en france, les intentions de vote sont étudiées sur 50 % de reponses aux sondages
    le reste est de gauche mais ne se mobilise pas car les chefs de la gauche ne sont pas capables de s’unir

  28. Posted 14 mars 2017 at 11:33 | Permalien

    delire…

  29. TOM
    Posted 14 mars 2017 at 11:39 | Permalien

    @GF22 : « Mélenchon stagne »…

    Et Hamon chûte. Mais on s’en fout, ce ne sont que des sondages.

  30. Michael
    Posted 14 mars 2017 at 16:21 | Permalien

    Le problème c’est que c’est le PS qui décide des investitures aux législatives et pas l’équipe de campagne de Hamon. Donc il est impossible d’avoir un accord de partage des circonscriptions, quand bien même il serait possible de se mettre d’accord sur une stratégie européenne, ce qui est loin d’être le cas.

    Seule solution : ralliement à Mélenchon et la FI, le signal sera donné le 18 Mars.

  31. Posted 14 mars 2017 at 17:00 | Permalien

    nouvelle idiotie !
    la direction du PS a decide d’une nouvelle convention nationale pour de décider des candidatures aussitot apres la présidentielle
    ca sera selon le résultat évidemment

  32. RAMDANI
    Posted 14 mars 2017 at 17:50 | Permalien

    Monsieur Filoche vous me fendez le coeur. Je vous ai écouté et suivi pendant toute la lutte contre la loi travail. Je suis intimement convaincu de votre bonne foi et j’ai un énorme respect pour vous d’être resté au PS toutes ces années « pour ne pas laisser votre parti aux mains » de cette frange sociale libérale comme vous le dites.Seulement vous êtes aveuglés par un espèce d’idéal mitterandien ou vous pensez que par la magie du programme commun, en claquant des doigts, on va défaire le programme de l’avenir en commun rédigé collectivement chiffré et complet depuis tout ce temps pour le mélanger à un ensemble de mesures qui pourront peu ou prou satisfaire tout ce beau monde de gauche. J’ai bien peur que ce ne soit pas aussi facile, j’espère que vous en êtes conscients. Contrairement à ce que vous dites, il y a des divergences majeures entre les deux programmes de gauche portés par BH et JLM, notamment sur la question de l’Europe car nous sommes persuadés que se ramener avec la bouche en coeur à Bruxelles pour demander une renégociation à notre avantage n’a aucun sens si nous ne pouvons pas faire pression en menaçant de quitter cette union anti sociale (nous Etat Français représentant 18% du PIB de l’UE). Vous pouvez pensez que c’est un détail, mais après cette brillante victoire référendaire de 2005, la trahison du traité Merkozy en 2008, et l’écrasement de Hollande qui avait promis au Bourget de renégocier les traités par l’harmonisation sociale et fiscale (les mots me manquent tellement j’éprouve de la haine à son égard) la quasi totalité des gens de la France Insoumise n’ont tout simplement plus confiance dans les bonnes paroles du PS. Je veux croire en la bonne parole de Benoit Hamon Monsieur Filoche, mais l’affaire du CETA est particulièrement parlante. D’un côté BH dénonce publiquement le vote du CETA, mais va s’abstenir à l’assemblée nationale avec tout le groupe PS sur la résolution des communistes visant à proposer ultérieurement la ratification du CETA par référendum (qui aurait de grandes chances d’aboutir sur un Non comme en 2005). Pourquoi cette abstention ? Tout simplement parce que le parti est dans un état de décomposition révoltant, que la majorité gouvernementale joue avec le feu en ne supportant pas explicitement Hamon, que les valsistes maintiennent l’ambiguité (valsistes qui ont été réinvestis pour les prochaines législatives soit dit en passant), et que des dizaines de députés socialistes se sont tournés vers Macron (dont ce sacré Careshe qui appelait à la loyauté de la majorité à l’égard du gouvernement en menaçant les frondeurs d’exclusion du parti si ces derniers avaient l’audace de voter la motion de censure de droite salutaire pour faire tomber le gouvernement et mettre fin à cette procédure législative ridicule pendant la loi travail). Pour ne froisser personne, que fait Hamon ? Il est contraint politiquement de couper la poire en deux. Alors, imaginez juste un instant Benoit Hamon élu président de la République en mai prochain: quelle garantie nous donnez vous qu’il respectera son programme si, avant même de passer le 1er tour, il est obligé de surfer sur cette ambiguité pour retenir la frange droite de son parti et la concilier avec la gauche ?
    Monsieur Filoche, je le répète, j’ai énormément de respect pour vous, mais je vous implore d’ouvrir les yeux:
    -L’union des gauches pour 2017 avec un désistement d’un candidat pour l’autre, si tant est qu’elle eut été un jour possible, n’est plus à l’ordre du jour.
    -Ne rejetez surtout pas la faute sur les gens de la France Insoumise, nous sommes tous les deux d’accord pour dire que c’est la trahison de Hollande suivi par une grande majorité du PS qui ont jeté l’opprobre sur le parti.
    -Cessez de ramener cela comme peuvent le faire les médias mainstream à une simple bataille d’égo.
    -Rejoignez nous dans la lutte pour la présidentielle (cela doit faire bien mille fois qu’on vous le dit, mais regardez Ruffin bon dieu, même lui soutient la France Insoumise. Regardez Lordon aussi, l’économiste éternel abstentionniste , même lui est prêt à voter pour nous, des soutiens qui ne sont bien entendu pas inconditionnels). Je rêverais de vous voir parmi nous, entrainant avec vous tous les vrais socialistes du parti dans un combat commun et sincère.

    Amicalement,

    Un jeune manifestant contre la loi El Khomri parmi tant d’autres

  33. Posted 14 mars 2017 at 18:00 | Permalien

    non melenchon a été un boulet dans la loi contre l’ANI, la loi Ayrault, la loi macron et la loi el khomri
    et il est encore un boulet qui coule l’unité et les chances de victoire le 23 avril et le 7 mai,
    alors jeune homme relisez D&S depuis 4 ans,
    relisez ce blog,
    relisez mes livres sur l’unité de la gauche
    sur la nature du PS
    et revenez sur vos aveuglements, dites a melenchon d’accepter l’unité de la gauche

  34. Posted 14 mars 2017 at 18:03 | Permalien

    laurent joffrin pour une fois excellent article

    La valse rose

    Les éléphants socialistes poursuivent leur valse-hésitation. Manuel Valls, à son tour, tourbillonne entre gauche et centre sur un rythme à trois temps, deux pas vers Macron, un pas vers Hamon. Se ranger derrière le vainqueur de la primaire ? Cela lui fait manifestement trop mal. Passer chez Macron avec armes et bagages ? Ce serait quitter le parti dont il espère encore prendre le contrôle. Alors il virevolte avec grâce, entre Beau Danube Bleu et Rubicon.

    Marisol Touraine, Jean-Yves Le Drian et quelques autres, suivent la même cadence ternaire, frôlant le leader d’En marche, puis souriant au frondeur candidat. Valse mélancolique et langoureux vertige centriste…

    A vrai dire, ces élus ressemblent aux électeurs, qui ont tout autant le tournis. Hamon dix points derrière, Fillon toujours menaçant : ils voteraient bien PS mais ils craignent un deuxième tour Fillon-Le Pen. Du coup, Macron les attire comme le réverbère attire les moustiques : une faible lueur dans la nuit de la gauche, mais une lueur tout de même.

    Les électeurs cherchent à faire au mieux, fascinés par l’entêtante musique du vote utile. Mais il y a derrière la danse chaloupée des éléphants un calcul moins harmonieux. Valls veut parer un deuxième tour droite-extrême droite, souci honorable. Mais il y a un sous-texte à ce réalisme républicain : «Je ne vais pas laisser ce *§*%#~&*! de Hamon me piquer le parti. Qu’il crève avec ses 12%, bon débarras !» Et aussi : «Mais je ne vais pas non plus laisser ce *§*%#~&*! de Macron jouer les jolis cœurs en construisant à ma place le grand parti démocrate auquel je pense depuis toujours ! Supplétif du centrisme triomphant ? Très peu pour moi !» Dilemme cruel… Même chose pour les ministres socialistes : «On ne va tout de même pas permettre à ce *§*%#~&*! de frondeur à la petite semaine, qui nous a pourri la vie pendant deux ans, de prendre la pose du sauveur. A tout prendre, il vaut mieux aider ce *§*%#~&*! de Macron, le télévangéliste illuminé. Au moins nous pourrons peser aux législatives» Les valses roses ne sont pas toujours nobles et sentimentales…

  35. RAMDANI
    Posted 14 mars 2017 at 18:25 | Permalien

    Je ne peux plus rien pour vous camarade. Vous ne prenez même pas la peine de répondre à mon argument sur l’ambiguité de la position de Hamon qui fondent nos doutes sur son incapacité à appliquer son programme. Quand bien même vous êtes un vieux sage de 68, à prendre de haut les gens qui vous invitent à vous remettre en question, vous ne convaincrez pas grand monde de revenir vers le PS, au contraire : vous les ferez fuir.

    Je vous souhaite bonne continuation dans cette campagne Monsieur Filoche et tout le bonheur que la retraite pourra vous apporter dans quelques années. Moi je ne sais pas si j’en aurais une.

  36. Ffbre
    Posted 14 mars 2017 at 18:55 | Permalien

    En 2012, Melenchon a appelé à voter PS au 2ème tour…Sans les voix du FG, Hollande allait se rhabiller…Et il s’est conduit comme un traitre avec ses potes (y compris Hamon au gouvernement)…Alors aujourd’hui, le PS se range derrière JLM sinon que ce parti sombre dans la fange capitaliste dans laquelle il s’est vautré.

  37. andré
    Posted 14 mars 2017 at 19:23 | Permalien

    Je suis pour l’unité: Melenchon président et Hamon 1er ministre

  38. sansressources
    Posted 14 mars 2017 at 19:43 | Permalien

    GF 31 je remets puisque cela a été gommé, si c’est une promesse du PS alors sur qu’on peut y croire, comme pendant ces 5 dernières années, et pourquoi pas tout de suite? en tout cas merci de confirmer que Hamon n’a pas la mains sur les investitures, un comble,

  39. Posted 14 mars 2017 at 19:44 | Permalien

    mais tes doutes tu te les gardes sous ta couette pour pleurer le soir du 23 avril a 20 h
    y’aura aps de doutes là, t’auras fait perdre la gauche
    je n’ai aucun DOUTE, S’IL Y A UNITE NOUS GAGNONS ET OUVRONS UNE BELLE PAGE DE L’HISTOIRE DE LA GAUCHE

  40. Posted 14 mars 2017 at 19:48 | Permalien

    non, l’un est devant et plus central
    melenchon n’a pas récupère une seule voix des socialistes depuis 5 ans,
    et c’est juste et mieux, il sera premier ministre,
    mais rassures toi sinon il ne sera rien

  41. Posted 14 mars 2017 at 20:01 | Permalien

    n’importe quoi ! on a écarté Hollande, pas vous
    on a battu Valls malgré vous, vous vouliez qu’il soit en lice,
    on aura la main sur les investitures idiot, si on gagne le 23 avril… et evidemment pas si on perd…

  42. sansressources
    Posted 14 mars 2017 at 21:05 | Permalien

    GF 41
    tu sembles y croire mais tu n’as pas écarté Hollande, c’est son bilan qui l’a écarté, c’est à dire le bilan du PS, et c’est quand même un peu nous les responsables de son départ puisque grace à notre mobilisation, Hollande savait qu’il n’avait aucune pitié à attendre de notre part

  43. james
    Posted 14 mars 2017 at 21:10 | Permalien

    Je suis « melenchoniste » et pourtant je suis persuadé que cette idée exprimee par GF est la bonne. Pourquoi ? Parce que Jean Luc ne passera malheureusement pas cette année, tout simplement. C’est hélas la probabilité la plus forte. Parce que l’électorat n’est pas prêt. Les conditions ne sont pas toutes réunies.

    OR, s’il devient premier ministre il va se créer un réseau et une aura plus forte. Et cela lui permettra de se présenter en 2022 à l’élection présidentielle, celle qu’il peut gagner !

    Et là nous aurons une chance de voir naître cette 6eme république !

  44. Posted 14 mars 2017 at 21:15 | Permalien

    mais non vous ne vouliez pas des primaires que vous avez appelé a boycotter
    Hollande s’est retiré devant la certitude d’été battu aux primaires

  45. 100% A GAUCHE
    Posted 15 mars 2017 at 14:32 | Permalien

    Hamon Président, Mélenchon à Matignon ! Oui c’est la seule solution raisonnable dans un contexte périlleux ! Sinon, nous partons pour cinq ans de souffrances sociales voire de dislocation de la res publica déjà bien amoindrie…

  46. inkey
    Posted 16 mars 2017 at 0:00 | Permalien

    «Je suis « melenchoniste » et pourtant je suis persuadé que cette idée exprimee par GF est la bonne. Pourquoi ? Parce que Jean Luc ne passera malheureusement pas cette année, tout simplement. C’est hélas la probabilité la plus forte. Parce que l’électorat n’est pas prêt. Les conditions ne sont pas toutes réunies.»

    Et Hamon aurait plus de chance de passer cette Hamon, vous êtes rigolo, monsieur Boule de cristal.

    «
    OR, s’il devient premier ministre il va se créer un réseau et une aura plus forte. »

    C’est quoi l’intérêt, pour mener quel politique ?
    Quid de l’europe ? Quid de la Constituante ?
    Si je vote pour Mélenchon, ce n’est pas pour qu’il soit un Fusible dans les mains du PS.

    «
    Et cela lui permettra de se présenter en 2022 à l’élection présidentielle, celle qu’il peut gagner !»

    JLM ne se représentera pas.

  47. socrate
    Posted 16 mars 2017 at 19:41 | Permalien

    la gauche est minoritaire aujourdhui en France
    merci qui? merci le PS et Hollande
    hier au Pays bas les socialistes ont été laminées par la droite et l’extreme droite
    et certains veulent nous faire croire que demain on va changer l’europe….

  48. Posted 16 mars 2017 at 20:05 | Permalien

    la gauche est majoritaire dans le pays
    et semble minoritaire a cause de la division
    aux pays bas, c’est une coalition de type Macron-Valls qui a été battue

  49. socrate
    Posted 16 mars 2017 at 20:19 | Permalien

    la gauche majoritaire !!!
    parce que tu additionnes les voix possibles pour Macron mais pour moi Macron n’est pas de gauche comme Valls n’est pas de gauche…

  50. Posted 16 mars 2017 at 20:35 | Permalien

    évidemment macron est de droite !
    non tu ne me lis pas, tu n’étudies pas, tu racontes n’importe quoi,
    la gauche est majoritaire en France dans le pays, sans doute depuis 1981, c’st la majorité sociologique qui se manifeste parfois à hauteur de 50/55 % (1981, 1988, 1997, 2012…)
    c’est le salariat
    la majorité écrasante des actifs,
    en 2012 la gauche bien plus de 55 %, elle avait tout, le PR, l’AN, le sénat, 2 villes sur 3, 20 régions sur 22, 61 dpts sur 100…

    l’abstention structurelle est de moins de 10 % en france, même si l’abstention conjoncturelle peut aller jusqu’à plus de 50 % et plus de 70 %

    il y a peu de glissements, peu de mouvements de gauche a droite, seulement à la marge, et pas de « centre » en fait

    mais l’abstention conjoncturelle change de camp par contre, ce qui fait la différence profonde d’une élection à l’autre

    en 1993 la droite avait gagne (en raz de marée, il restait 52 deputes de gauche sur 577, ce qui risque d’arriver en 2017) en ayant moins de voix que ce qu’elle avait en chiffre absolu en 1981 quand elle avait perdu

    mais l’essentiel va en permanence vers le PS et surtout l’abstention des socialistes, ça fait autour de 20 à 35 % mais ce chiffre est totalement érode actuellement par le sinistre quinquennat Hollande, c’est l’abstentionnisme socialiste qui est écrasant, Mélenchon commet sa plus grande faute théorique historique politique pratique en ne le captant pas, vu son agressivité, vu son refus d’unité,

    le reste de la gauche non socialiste est autour de 8 à 12 et même 17 % bon an mal an, mais ne progresse pas davantage (en 2002, les trotskistes ont eu 11.5 % des voix !, parfois cette gauche stagne à hauteur de 3,4, 5 à 8 ou 9 %… melenchon réussi à l’unifier un peu et a perce à 11 % mais on voit qu’il y a un plafond de verre…)

    mais le total des deux est autour de 50 à 55 % si on additionne tout, de Besancenot à Valls, de Sud a la CFDT, ce total n’est atteint que moments exceptionnels d’envie et d’enthousiasme et cela n’arrive jamais sans unité de ses composantes…

    environ 30 % du salariat vote a droite et 70 % a gauche
    a l’intérieur des 30 % de droite il y a une radicalisation vers le FN, cf article FSU publie ici il y a quelques jours,
    un ouvrier sur 7 vote FN seulement, (ouf, c ‘est encore trop) le FN est donc é à 30 % quand 50 % des gens interrogés répondent, cela veut dire 15 %
    et la droite classique selon les cas et ses divisions va de 25/28 à 35 % (Macron re-introduit ravive l’UDF, les orléanistes, depuis Lecanuet, Giscard, Barre, Bayrou… et freine Fillon UMP UDR RPR LR à 18 %: cette balance là montre toujours une solidité plus grande pour les « bonapartistes gaullistes » et une fragilité pour les orléanistes)

    je le redis ici pour la 100° fois, il n’y aura jamais d’insurrection civique ni d’insurrection citoyenne, c’est une autre erreur théorique, politique grave de melenchon, erreur vis a vis du matérialisme historique, il ne donne pas la priorité aux luttes mais aux élections c’est une erreur

    ces pesanteurs électorales sont profondes puissantes stables, historiques
    pour les bouleverser c’est une insurrection sociale qu’il faut faudra… or on l’a raté depuis 1995, notamment, en 2003, 2010 sur les retraites, et en 2016 contre la loi el khomri

    voila aussi le fond, pourquoi Hamon doit etre président et Melenchon doit etre premier ministre, ce qui est une solution révolutionnaire en fait, et qu’il devrait accepter avec joie et enthousiasme si elle se présente
    mieux si il la suscite avant qu’il ne soit trop tard

    sinon il n’y aura rien
    et une abstention massive a gauche et le desastre le 23 avril à 20 h la gauche pourtant majo sera éliminée des le 1er tour

  51. inkey
    Posted 17 mars 2017 at 13:33 | Permalien

    Il est amusant que vous vous indignez pour une pauvre affiche de la FI défendant son candidat, pendant que vous êtes inaudible face à Monsieur Montebourg qui se permet d’appeler un autre candidat à se désister au profit du sien.

    C’est un 2 poids 2 mesures qui n’est pas à la hauteur de l’ »unité » dont vous prétendez défendre.

  52. Posted 17 mars 2017 at 14:47 | Permalien

    assez d’hypocrisie,
    ce matin on faisait un rassemblement pour l’unité de vent le conseil constitutionnel,
    je ne vous ai pas vu,
    et pourtant des secteurs de toute la gauche ( y compris FI) étaient représentés
    et vos petits jeux nous font bailler d’ennui,
    il faut un accord global programme casting et majorité
    s’ils veulent ils peuvent
    moi, et D&S on a dit notre position des le premier jour
    hamon président et melenchon premier ministre, sérieusement c’est la seule belle vraie position solide
    qui veut peut
    mais on ne demande a personne de se retirer, a personne de s’effacer a personne d’etre soucis, il s’agit d’un accorde global ou rien

  53. Posted 17 mars 2017 at 16:49 | Permalien

    vous osez défendre cette affiche ici ?

  54. inkey
    Posted 17 mars 2017 at 17:22 | Permalien

    «hamon président et melenchon premier ministre, sérieusement c’est la seule belle vraie position solide»

    Justement en n’acceptant que cette proposition consistant à nous demander de faire un chèque en blanc vous annihiler toute possibilité d’union.

    Nous avons été très déçu par la politique du parti socialiste, nous voulons des garantie très très solide, sinon ça sera non.

    «vous osez défendre cette affiche ici ?»

    Elle ne me choque pas outre-mesure du fait même du comportement du parti socialiste vis à vis de la France insoumise qu’ils n’envisagent que comme une réserve de voix à siphonner .

  55. ALPHAVIDEO
    Posted 17 mars 2017 at 20:24 | Permalien

    Vous savez très bien que B. Hamon est un filtre pour torpiller la victoire de JLMélenchon. Comment pouvez-vous soutenir un tel plan incompréhensible. Sur le terrain on voit très bien que les électeurs ne comprennent pas votre entêtement. Le PS dans l’état ou il se trouve, avec le bilan de Hollande ne peut plus rien espérer et vous le savez très bien.. alors pourquoi barrer le chemin de la victoire de la gauche.. Heureusement nous allons gagner mais sans vous..les électeurs ne sont pas dupes.
    Et pas très sympa de m’avoir bloqué sur votre twitter .

  56. Posted 17 mars 2017 at 20:33 | Permalien

    vous n’êtes pas choques par cette affiche , allez ailleurs, que fais vous ici ?
    si vous nous mettez sur le meme plan que le pen fillon macron, tirez vous !

  57. Posted 17 mars 2017 at 20:36 | Permalien

    un philtre ? mis exprès ???
    mais ouvrez vos yeux bornés,
    bon sang, la gauche socialiste a battu Valls, nettement a 60 % avec 2,1 millions de votants
    vous niez, vous croyez que tout ça c’est des histoires, combines et autres ? un film ? un jeu de rôle ??? vous êtes un barjot
    les complotistes débiles je les bloque, comme je bloque les insultes anti socialistes à repétition, ce sera pareil ici
    comment pouvez vous croire une seule seconde que melenchon peut gagner seul sans front unique, vous avez de la boue dans les yeux
    le PS vous voterez pour lui en 2022 quand vous aurez réfléchi muri et que vous aurez pas d’autre choix pour battre la droite et ses desastres anti sociaux
    et si la lucidité vous atteint, vous vous direz quelle connerie on a fait en 2017 alors que la gauche pouvait etre majoritaire et gagner, de se diviser et de laisser la droite passer et nous faire si mal

  58. inkey
    Posted 18 mars 2017 at 11:22 | Permalien

    «vous n’êtes pas choques par cette affiche , allez ailleurs, que fais vous ici ?»

    Bah pas tant que ça c’est pas des plus malin, mais m’enfin.
    Pour ma part c’est aussi débile que de relayer un faux tract comme vous le faite, mais ça n’a rien de particulièrement choquant à mes yeux.

    Il faudrait m’expliquer en quoi ça vous choque de voir une affiche refusant le vote utile pour d’autre candidats en faveur du notre. L’affiche n’a rien d’insultant même si elle n’a rien de très classe je l’admet, tout comme les propos de Monsieur Montebourg qui se croit permis de décider pour les électeurs qui est autorisé à représenter la gauche.

    Tout ce que vous dites montre simplement que vous avez choisi votre camp.

  59. Posted 18 mars 2017 at 11:55 | Permalien

    mais vous etes un grossier personnage, de caniveau
    je ne relaie pas une fausse affiche, n’inversez pas les rôles,
    j’ai reçu cette affiche diffusée donc a 27 000 exemplaires sur mon mur,
    l’auteur est bien FI, il s’est identifié depuis : Tobias Revol
    adressez vous à lui !
    bien sur j’ai choisi je suis socialiste et unitaire
    pas sectaire ni diviseur
    et surtout pas en soutien ni indulgent face a ce type d’affiche honteux sinistre et pouaaah

  60. inkey
    Posted 18 mars 2017 at 12:03 | Permalien

    «un philtre ? mis exprès ???
    mais ouvrez vos yeux bornés,»

    En tout cas votre forum est un vrai filtre ou certains propos critique mais respectueux que je pointe sur votre traitement que je trouve partial sur les éléments venant de votre camp et de ceux venant de la FI, disparaissent.

    C’est votre choix, mais très clairement, je me demande si le premier obstacle à l’unité ne sont pas les gens qui joue du double discours comme vous.
    J’avais une bonne opinion de vous, je pensais que certain FI était « éxagéré » sur vous, qu’il était comme vous le dite un peu « sectaire » … mais plus je vous écoute, plus je me rend compte que l’on peut voir les chose dans l’autre sens.

    Vous ne faite que défendre la seule proposition qui vous semble acceptable qui ne l’est pas pour nous, ce n’est pas comme ça qu’on s’unit, il faut lacher du lest.

    Je suis tout à fait prêt à lâcher un peu de lest sur le programme pour arrondir certains angles mais je n’ai aucune confiance au PS.

  61. Posted 18 mars 2017 at 12:06 | Permalien

    assez de vos ‘jugements » ce forum n’est pas un tribunal et personne M l’anonyme ne vous autorise a « juger »
    essayez de faire de le politique sur le fond, comme sur ce blog (cote face) ça vaudra mieux
    et excusez vous pour l’affiche au moins, car vous avez osé écrire que j’etais « debile de la relayer comme un faux tract » c’est bien cela ? et qu’elle n’avait rien de choquant c’est bien ça ?

    je ne défend depuis le 30 janvier qu’une proposition « 72 h pour un programme commun, un casting et une majorité a l’AN » (voir les GG sur RMC le 22 février)

    les deux qui refusent porteront la responsabilité de la défaite désastreuse qui nous attend

  62. inkey
    Posted 18 mars 2017 at 12:09 | Permalien

    ah je m’excuse pour le coup, probablement un problème technique.
    Pardon d’avoir surréagi.

    Autrement, merci de ne pas être grossier.
    Ce n’est pas moi qui vous traite de personnage de « caniveau ». Ce type de langage n’est pas acceptable de la part d’un politique comme vous et ne vous grandit pas.
    J’ai tout à fait le droit d’avoir un avis différent du votre, sans devoir être traité de la sorte pas vous, et ce n’est pas parce que vous êtes un peu surchargé de commentaires critiques ici, parfois virulents, que vous pouvez vous permettre de m’insulter.

    Je vous demande donc des excuses.

  63. inkey
    Posted 18 mars 2017 at 12:11 | Permalien

    « car vous avez osé écrire que j’etais « debile de la relayer comme un faux tract » c’est bien cela ? et qu’elle n’avait rien de choquant c’est bien ça ? »

    Je n’ai pas dit que vous étiez débile, je trouve par-contre débile de relayer un tract qui induit en erreur. Semer la zizanie chez nous, ne vous grandit pas.

  64. Posted 18 mars 2017 at 12:17 | Permalien

    cette affiche est une affiche de caniveau, type facho, comme dit le pen UMPS, honteuse, impardonnable et mes termes sont très modérés
    a moins que vous n’ayez aucune conscience
    cette affiche met la gauche socialiste, BH, D&S, nous tous militants socialistes, sur le meme plan que le Pen avec « dégages »
    on me met moi sur le meme plan qu’une fasciste !
    et le salopard qui fait ça devrait etre accueilli avec… tact ?
    et ceux qui soutiennent cette saloperie demandent de la considération ???? non mais ou vous croyez vous ?

  65. inkey
    Posted 18 mars 2017 at 12:24 | Permalien

    «cette affiche est une affiche de caniveau, type facho, comme dit le pen UMPS, honteuse, impardonnable et mes termes sont très modérés
    a moins que vous n’ayez aucune conscience
    cette affiche met la gauche socialiste, BH, D&S, nous tous militants socialistes, sur le meme plan que le Pen avec « dégages »
    on me met moi sur le meme plan qu’une fasciste !
    et le salopard qui fait ça devrait etre accueilli avec… tact ?
    et ceux qui soutiennent cette saloperie demandent de la considération ???? non mais ou vous croyez vous ?»

    C’est votre point de vue, ce n’est pas le mien.
    Vous y voyez que ce que vous voulez-y voir.
    Si vous lisez l’affiche la critique porte sur le « vote utile », aucunement sur le contenu des propositions.

    Après je ne dit pas que cette affiche est bien vu et elle doit être aussi officielle que le tract que vous avez relayé.

    Donc non je ne soutiens pas cette affiche, mais je n’ai pas la même vision sur la chose.

    Dans tout les cas, au vu des coups bas qu’une parti du PS nous envois, ce n’est pas étonnant que certain des notre, un peu énervé, fassent de même.

    Sinon, un commentaire, sur montebourg et son appel méprisant au ralliement ?

  66. Posted 18 mars 2017 at 12:41 | Permalien

    1°) je ne parle pas avec respect à des gens qui ne sont pas indignés qu’un des leurs me mette sur le même plan que le Pen tchao ouste, basta !
    2°) le tract a été distribue hier par des FI devant le conseil constitutionnel à 12 h, et un orateurFI le représentant a pris la parole et a annonce qu’il serait distribue a votre manif… ça vous regarde,
    mais ça nous intéresse, car ce tract est bon et unitaire

    ça fait cent mille fois que je combats toute idée de ralliement
    contre tous les sectaires de votre cote, des imbéciles qui nous demandent de quitter le PS, de cesser d’être nous mêmes gauche socialiste, qui ont un petit pois dans la tete et qui croient qu’on peut gagner sans entrainer les socialistes
    dejà en 2005 sans la gauche socialiste le « non » n’aurait pas gagné
    personne ne soit etre soumis a personne, il faut un accord global en 72 h programme + casting + majorité AN

  67. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 14:54 | Permalien

    Si M. Hamon avait vocation à être président, vous savez qu´il « dégage » dès que la nouvelle Constitution entre en vigueur ?? Il serait donc mieux 1er ministre ! D´autant plus que:
    - M. Mélenchon a plus la « carrure » et l´expérience pour aller renégocier les traités européens;
    - un candidat à la présidentielle sous la bannière PS aurait un effet repoussoir indéniable !
    Si vous ne me croyez pas, allez voir sur le hashtag #PlusJamaisPS combien d´électeurs tourneraient le dos à la « gauche » !!

    Alors oui, la vraie gauche peut gagner et si vous en avez vraiment envie, la France Insoumise vous souhaite la bienvenue !

  68. Posted 23 mars 2017 at 15:07 | Permalien

    Katia sectaire, diviseuse, faiseuse de desastre
    NOUS, gauche socialiste D&S on se bat pour l’unité et dans le PS pour l’y entrainer,
    VOUS vous creusez encore la défaite !
    personne ne se ralliera a personne, personne ne se soumettra,
    on ne sera jamais dans votre truc « FI » sans base, pas de gauche antidémocratique, qui est contre notre histoire, nos valeurs, nos principes, notre culture,
    on défend une classe sociale plus que « la france » et que ‘ »le peuple »
    mais on veut l’unité, un accord global, de respect,
    il n’y a pas de vraie gauche, seulement une gauche

  69. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 16:15 | Permalien

    Je viens de lire un peu plus de commentaires sur votre blog. Je suis outrée par votre ton souvent méprisant voire arrogant. Les militant(e)s de la France Insoumise sont de gauche, véritablement, ils et elles ne sont en aucun cas responsables du désenchantement général pour le mot « gauche » et « PS »  » Nous travaillons bénévolement depuis des mois pour éveiller les consciences, en appeler à l´intelligence, alors je ne peux accepter de votre part la soi-disant responsabilité d´un éventuel échec à la présidentielle. Si cela devait être le cas, il est CLAIR et LIMPIDE que c´est le PS qui portera toute la responsabilité ! Exclusivement !

  70. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 16:17 | Permalien

    Et en plus on se fait insulter ! Eh bien, ce n´est pas comme cela qu´on peut faire l´unité !!

  71. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 16:18 | Permalien

    Il serait grand temps que vous alliez écouter les gens, et notamment les sympathisants PS de gauche, par ex ici:
    http://rmc.bfmtv.com/emission/un-sondage-place-melenchon-devant-hamon-le-vrai-candidat-de-la-gauche-c-est-lui-1127723.html

  72. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 16:26 | Permalien

    Vouloir créer une nouvelle Constitution élaborée directement par le peuple dans toute sa diversité serait une « gauche antidémocratique » ?? Le programme « L´avenir en commun » est jusqu´alors le seul à avoir été élaboré dans une démarche de démocratie participative, alors épargnez-nous vos inepties.
    D´autant plus que le programme de M. Hamon est fortement inspiré… On n´est pas dupes et els électeurs et électrices ne le seront pas non plus !
    N´ »offrir » qu´une seule alternative à une union et ne pas vouloir en démordre, voila qui est « sectaire », pour reprendre votre mot ! Je perds mon temps ici !

  73. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 16:44 | Permalien

    Celle que vous traitez ici de « sectaire » a toujours donné sa voix au 2nd tour, d´abord à F. Mitterrand, 2 fois, puis à Hollande, avec les résultats qu´on connaît ! Et combien on a été ainsi !! Vous n´avez toujours pas compris que c´est Valls qui a été éliminé, et ménager la chèvre et le chou comme le fait B. Hamon ne pourra pas fédérer !!

  74. Posted 23 mars 2017 at 17:38 | Permalien

    c’est ça !!! et vous êtes des enfants de choeur ? a hurler en meute sur tous les réseaux sociaux contre la gauche socialiste et son candidat en faisant semblant de croire que c’est pareil que l’aile droite socialiste hein ? en divisant plutôt qu’en unifiant ?

  75. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 18:55 | Permalien

    Et que dîtes-vous de ceci, M. Filoche ???
    http://www.ballybagayoko.com/nous-jeunes-socialistes-de-seine-saint-denis-et-signataires-de-cet-appel-avons-pris-la-decision-de-demissionner-collectivement-du-mjs-93-et-donc-du-ps-un-acte-courageux-que-je-salue-bally-bag/

  76. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 21:19 | Permalien

    Je ne me sens pas concernée par vos propos, M. Filoche, je ne « hurle » pas, j´explique le programme, je n´ai jamais mis M. Hamon du côté des PS libéraux, mais j´ai conscience (et en mémoire) de ce que M. Hamon et d´autres frondeurs ont fait et ont omis de faire durant ces dernières années… Alors commencez vous-même par ne pas hurler sur tout le monde et arrêter de projeter votre propre mépris, dépit voire haine sur les autres ! Je répète que ce ton n´engage ni à la discussion, ni à l´union !

  77. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 21:28 | Permalien

    Je vous cite: « on ne sera jamais dans votre truc « FI » sans base, pas de gauche antidémocratique, qui est contre notre histoire, nos valeurs, nos principes, notre culture etc.. »
    Ce n´est pas sectaire, ça ??
    Et vous nous admonestez de nous rallier ??
    Je pense que vous avez « raté » un épisode !!
    M. Hamon est ultra-minoritaire dans son parti, ne pourrait JAMAIS appliquer ce qu´il annonce et qui varie de jour en jour.
    Les insoumis(es) préfèrent la clarté ET le RESPECT !! À bon entendeur !

  78. Katia
    Posted 23 mars 2017 at 22:23 | Permalien

    Allez, je vous cite encore: « dejà en 2005 sans la gauche socialiste le « non » n’aurait pas gagné ». Rappelez-moi combien de dirigeant(e)s et élu(e)s socialistes ont fait campagne pour le non au traité constitutionnel, à part M. Mélenchon et Mme Lienemann ??!
    Allez, je vous cite une dernière fois: « contre tous les sectaires de votre cote, des imbéciles qui nous demandent de quitter le PS, de cesser d’être nous mêmes gauche socialiste, qui ont un petit pois dans la tete ».
    Et vous faîtes quoi, à part nous admonester à laisser tomber nos convictions, notre programme, donc nous demander de cesser d´être nous-mêmes ??! Mais dans ce sens-là, cela ne vous gêne pas !!
    Non, vraiment, non !

  79. Posted 23 mars 2017 at 23:48 | Permalien

    j’ai publié cet appel des jeunes du 93 ici même parmi les premiers
    faut suivre

  80. Posted 24 mars 2017 at 0:23 | Permalien

    en 2005
    melenchon a hésité, et a fait campagne « pour moi c’est non » (clause de conscience personnelle)
    emmanuelli a hésité plus et a fait campagne « cette fois c’est non » (exception)
    j’ai fait campagne « le trio socialiste » avec Marc Dolez et jacques genéreux, 80 meetings dans 20 régions devant 36 000 personnes « pour un non socialiste » collectif et engagé

    et ca suffit svp ici, la meute des gens qui insultent, radotent, agressent e (et ne lisent même pas D&S) mérite les réponses faites et mon ton est modéré poli, affable a cote de ce que je dois subir
    allez voir s’il y a d’autres forums qui acceptent cela et revenez me voir ! avec des excuses !

  81. Posted 24 mars 2017 at 0:29 | Permalien

    je combats politiquement depuis 50 ans tout ce que vous êtes : regroupement non démocratique, anti parti, pro peuple, anti classe sociale, anti gauche, anti front unique de la gauche, anti militariste, internationaliste,
    je suis pour l’internationale et pas la marseillaise, pour le salariat et contre le patronat
    OK ?
    mais je pense que dans cette élection nous devons faire l’unité dans le respect, l’unité, sans que personne n’ait à se déjuger, à s’incliner,
    personne ne doit se rallier a personne, personne ne soit se soumettre,
    vous ne me ferez jamais dire que la gauche socialiste a eut tort et je ne vous le demande pas,
    je ns vous mande pas l’unité de pensée mais l’unité d’action
    un accord global en trois : plate-forme, gvt, AN

  82. Posted 24 mars 2017 at 0:31 | Permalien

    « Je ne me sens pas concernée par vos propos, M. Filoche, je ne « hurle » pas, j´explique le programme, je n´ai jamais mis M. Hamon du côté des PS libéraux, mais… » j’ai consciente et en mémoire..

    c’est honteux et sectaire,
    je ne demande pas a melenchon de se souvenir de son vote pour maastricht ni de ses incompetences sur les 35 h…

    je ne clore que conte les sectaires et défend de toutes mes force l’unité dans le RESPECT de chacun pense

  83. Katia
    Posted 24 mars 2017 at 12:30 | Permalien

    Bref: vous insultez sans cesse les gens de la FI en les traitant d´imbéciles sectaires sans cerveau, mais ils vous seraient bien utiles pour faire gagner Hamon et c´est pourquoi vous êtes si haineux qu´ils ne se rallient pas à votre coup de sifflet !! C´est affligeant !
    On devrait vous offrir un miroir ! Ou bien lisez vos « textes » comme s´ils venaient de quelqu´un d´autre, peut-être pourriez-vous alors comprendre l´effet repoussoir de vos admonestations !

  84. Posted 24 mars 2017 at 13:31 | Permalien

    vous ne comprenez toujours pas,
    j’insulte les prétentieux qui viennent ici donner des leçons et la meute peu cultivée qui vient ici recracher les éléments de langage qui viennent d’ne haut,
    je respecte les militants fraternels qui me respectent, les forces politiques qui respectent la gauche socialiste

    mais il m’est impossible de respecter ceux qui nous nient, c’est normal
    celui qui dit « socialiste = pourri » est un pourri…
    la gauche socialiste existe et lutte, elle est une composante indispensable de la gauche (selon moi essentielle)
    je ne demande pas a tous de croire qu’elle est la meilleure mais je demande a tous de la respecter et de dialoguer sur cette base,
    la gauche socialiste D&S existe depuis 24 ans, elle a une ligne un combat, avec des avancées, des reculs, des succès,
    je hais les mecs qui viennent ici pour que nous ne servons a rien que nous avons toujours tort, etc.. ce sont des imbéciles et je le leur dis

    autrement je réponds sur le ton sur lequel on me parle, certains sont surpris, ils ne se rendent pas compte de leur arrogance (c’est comme ça sur « internet ») et s’offusquent d’etre traités comme ils me traitent,
    mais moi je une tend jamais l’autre joue, je rend les coups, c’est tout

  85. Katia
    Posted 24 mars 2017 at 20:59 | Permalien

    Mais M. Filoche, je n´ai rien fait de tout ce que vous évoquez et vous m´avez pourtant à plusieurs reprises injuriée et traitée d´imbécile ! Relisez-vous ! Quelle mauvaise foi !

  86. Posted 24 mars 2017 at 21:04 | Permalien

    je réponds a chaque post avec la meme pratique étudiez ce forum en arrière depuis 10 ans, il y a 1670 pages et 33 383 éléments, tout est là, rien n’est enlevé
    et je vais vous dire, je suis patient, extrêmement patient,
    je suis le seul vous ne trouverez nulle part ailleurs quelqu’un qui vous répond comme je réponds,
    je respecte les gens qui me respectent et je réponds aux gens comme ils me parlent exactement

    et je vais vous dire : il y a des trolls en c e moment comme des ânes qui écrivent dix fois par jour depuis que 3 sondages (attendons de voir la suite) sont favorables a leur champion, « que hamon se désiste »
    moi je n’ai jamais fait cela a l’envers, j’ai proposé depuis le 29 janvier melenchon premier ministre ce qui semblait audacieux a des centaines de milliers de gens,
    j’ai demandé que JLM soit aux primaires en disant qu’il les aurait gagné,
    j’ai propose depuis 18 mois une plateforme commune, un candidat commun, un gouvernement commun, et une majorité commune…
    en instant sur le respect des uns et des autres
    mais il y a des trolls provocateurs qui viennent ici écrire « que hamon se désiste » (parmi ceux qui viennent depuis des mois)
    je les meprise mais là, je ne vais pas répondre une cent millieme fois, je les bloque, ça suffit, c’est odieux

  87. Inkey
    Posted 25 mars 2017 at 12:43 | Permalien

    «et je vais vous dire : il y a des trolls en c e moment comme des ânes qui écrivent dix fois par jour depuis que 3 sondages (attendons de voir la suite) sont favorables a leur champion, « que hamon se désiste »
    moi je n’ai jamais fait cela a l’envers, j’ai proposé depuis le 29 janvier melenchon premier ministre ce qui semblait audacieux a des centaines de milliers de gens,»

    Désolé mais ça revient au même.
    le statut de 1er ministre est un siège éjectable et il faudrait ne compter que sur la bonne foi de monsieur Hamon pour ceci.

    Nous connaissons trop bien les combines du PS pour accepter ce type arrangement.

  88. Posted 25 mars 2017 at 12:45 | Permalien

    que vous est nul !
    tous, hamon jadot melenchon sont pour la VI° république, et tous pour une constituante
    mais vous préférez perdre quand meme des le 23 avril à 20 h ?

  89. Inkey
    Posted 25 mars 2017 at 13:39 | Permalien

    «que vous est nul !
    tous, hamon jadot melenchon sont pour la VI° république, et tous pour une constituante
    mais vous préférez perdre quand meme des le 23 avril à 20 h ?»

    Vous avez participer à nous faire perdre en 2012, alors une fois de plus…

  90. Posted 25 mars 2017 at 14:00 | Permalien

    mais oui, mais oui…
    et le 23 avril ?

  91. Inkey
    Posted 25 mars 2017 at 15:29 | Permalien

    «mais oui, mais oui…
    et le 23 avril ?»

    Ça c’est a vous et aux autres de savoir ce qu’ils veulent. Nous nous avons fait notre choix et nous n’en changeront pas.

  92. Posted 25 mars 2017 at 21:30 | Permalien

    mais hier vous ne vouliez pas, aujourd’hui vous ne faites aucun geste unitaire, vous changez ? ah oui ? trois sondages disent que JLM est devant BH et trois diront demain que BH est devant JLM et vous ne changerez pas ? il parait que vous ne croyez pas aux sondages, en plus ?

    tiens, envisageons le tirage au sort entre ls deux candidats … ça vous va ?

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera jamais transmise.

*