le 4 février de 10 h à 18 h réunion nationale à Paris autour de la revue D&S

 

Chers amis, chers camarades,

Vous êtes très nombreux à avoir manifesté votre soutien à la candidature de Gérard Filoche. Nous vous en remercions chaleureusement car il n’était pas gagné d’avance que vous soyez des milliers à manifester votre soutien en si peu de temps.

Après le rejet de la candidature, nous avons déposé des recours … Nous les avons perdus. La possibilité d’un appel existait. Outre le coût financier, nous avons considéré que la priorité était de nous recentrer sur nos objectifs politiques.

Nous voulons poursuivre ensemble notre campagne :

-        pour mettre le social au cœur des élections présidentielles et législatives qui suivront,

-        pour réussir à parvenir à un accord de toute la gauche et des écologistes pour ces élections et à une candidature unique à la présidentielle, la perspective d’un gouvernement et d’une majorité rose, rouge, verte

Cette bataille a besoin de vous, de votre mobilisation, de celle de vos proches et de vos amis.

Les 22 et 29 janvier lors des primaires, nous avons censure Valls et sa loi El Khomri. Et, maintenant nous voulons pousser à l’unité de la gauche pour battre la droite aux présidentielles comme aux législatives.

Dans cette bataille, nous avons des propositions à faire partager sur les salaires, les retraites, le temps de travail, les énergies renouvelables, etc.

Nous voulons une autre répartition des richesses, une réforme fiscale et une réforme bancaire.

Quant aux questions démocratiques, il faut refonder l’Europe et aller résolument vers une VIème République.

Nous nous sommes adressés à Arnaud Montebourg et Benoit Hamon.

Tous deux ont repris deux exigences que nous portons : abroger la loi El Khomri, discuter avec Jean Luc Mélenchon et Yannick Jadot pour parvenir à un accord.

Benoit Hamon a gagné haut la main la primaire avec pres de 60 % des voix

Nous  proposons de participer à sa campagne . Nous sommes également disponibles pour contribuer à l’écriture d’un programme partagé avec Jadot, Mélenchon, leurs soutiens et toute la gauche socialiste.

Pour un réseau national de D&S, dans le but d’accentuer notre mobilisation autour de os idées et de notre revue

À toutes et tous, nous proposons de mieux nous organiser avec Filoche2017 pour être plus efficaces.

Reunion  nationale

Pour battre Fillon et Le Pen,

quel rassemblement majoritaire à gauche ?

Samedi 4 février à Paris (10h-18h)

Au lendemain des primaires, cette réunion est un moment important pour fixer des perspectives.

« Où va la gauche ? », convergences et divergences, comment construire une alternative majoritaire ? comment nous organiser ?

Pour le 4  février, préparez cette rencontre et décidez de votre délégation.

Des réunions préparatoires départementales se sont déroulées depuis  la mi-janvier, Pour toute information finale, mise en relation dans votre région, envoyez un mail à contact@filoche2017.fr

Venez nombreux le 4 février avec Gérard Filoche et toute l’équipe de campagne de Filoche 2017.

Inscrivez-vous sur contact@filoche2017.fr ou appelez au 0670626359 pour toute aide concernant les contacts dans votre région, département.

Le lieu de la rencontre sera transmis à tous les inscrits.

Nous comptons sur vous. Vous pouvez compter sur notre action collective.

 

Abonnez-vous à Démocratie & Socialisme (10 numéros par an)

 

271 Commentaires

  1. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 16:43 | Permalien

    https://blogs.mediapart.fr/olivier-tonneau/blog/020217/benoit-hamon-chronique-d-un-renoncement-annonce
    Il y a d’autres raisons de douter de sa sincérité. Benoit Hamon, après avoir affirmé qu’il ne se désisterait pour personne, a dans le même souffle montré patte blanche. Il est bien pour le rassemblement de la gauche, mais après l’élection, sous la forme d’une « majorité parlementaire » qu’il appelle Mélenchon et Jadot à constituer. Cette proposition est louche pour plusieurs raisons. La première, rappelée par Mélenchon dans sa réponse, est que Hamon, candidat du PS, n’est pas pour autant secrétaire du parti. Il n’a donc pas le contrôle des investitures aux élections législatives, qui sont pour la plupart déjà décidées. Or si la primaire a confirmé que les sympathisants socialistes tendent à gauche, le parti tend à droite : ces candidats, investis par un appareil sous le contrôle de Cambadélis, sont majoritairement à la droite du PS. Qu’attendre de parlementaires nommés Valls, El Kohmri, Vallaud-Belkacem et consort ? Dès son élection, Hamon aura à son tour ses propres frondeurs, du fait des divisions internes au PS. Que feront-ils ?

    Et nous sommes nombreux à le penser :
    Laurent Binet : « Une vraie gauche pourrait accéder au pouvoir »
    Par Laurent Binet (écrivain)
    Le 1 février 2017 à 11h23
    Mis à jour le 1 février 2017 à 15h29

    Pour l’écrivain, Benoît Hamon demeure l’héritier de François Hollande. Son seul choix pour donner une chance à la gauche à la présidentielle est de dissoudre le PS et de se désister au profit de Jean-Luc Mélenchon.

    Alors chiche Benoît ?

    La balle est dans votre camp pour faire gagner la gauche. À vous de voir si votre but est de préserver le PS ou qu’une gauche non placebo comme la gôche d’El Khomry, Valls, Le Roux, NVB et consort, accède au pouvoir.

  2. Posted 2 février 2017 at 16:47 | Permalien

    vous rigolez là, en plein trip ?
    unite ! arrêtez vos delires, ça coute cher en temps en énergie, en raison,
    programme commun de gouvernement rose rouge vert Hamon Jadot, laurent Mélenchon
    ou desastre pour toute la gauche

  3. Gilbert Duroux
    Posted 2 février 2017 at 16:51 | Permalien

    C’est toi qui est en plein délire en refusant de voir la réalité en face. Il ne suffit pas de faire semblant de s’indigner, faut répondre aux vraies questions qui se posent. Et celle du contrôle du PS et des investitures, c’est une vraie question. On va finir par penser qu’il n’y a que la boutique PS qui t’intéresse. Tes proclamations unitaires se terminent toujours par « derrière nous ».

  4. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 16:53 | Permalien

    Pas de trip, prenez la peine de lire l’article, juste réaliste. Les électeurs méritent d’être prévenus, pas de Bourget 2 !

    Deuxième extrait :

    Un fait mérite d’être souligné : après avoir prêché pendant des mois la loyauté et le rassemblement, le PS voit des députés rallier Macron. Or je n’ai entendu aucun cacique appeler à ce qu’un tel ralliement soit sanctionné d’une exclusion du PS ou d’une déchéance de l’investiture. Sur la lancée d’une dynamique née d’une éventuelle victoire d’Hamon, le PS ferait donc élire des partisans de Macron aux législatives ! On ne saurait mieux se mettre en situation d’impuissance : être un président sans majorité.

  5. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 17:13 | Permalien

    Qui est en plein trip ? À vous de juger :

    Gérard Filoche, 01/02/2017 :
    « Dans le dernier sondage de Paris Match Le Pen 24℅ Fillon 21℅ Macron 20℅ Hamon 18℅ Mélenchon 9℅ »

    Gérard Filoche , 14/09/2011 :
    « Intox sur qui est en tête sur les « primaires » valent du papier toilette jamais ils ne savent donc ne disent le corps électoral »

  6. Posted 2 février 2017 at 17:14 | Permalien

    non
    mais je commence a en avoir marre, je vais couper, ça suffit de se faire basher

    il faut l’unité pour les législatives s’il y a l’unité pour un programme commun de gouvernement
    on va pas partir avec 6 candidats de gauche dans chacune des 577 circonscriptions (577 PCF 577 PS 577 PG 577 EELV 577 LO…)
    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

    melenchon veut il un accord oui ou non ?

    Si nous avons un accord de gouvernement commun TOUS les candidats devront être labellisés en soutien à cet accord, ça implique un ou une par circonscription, et une re-discussion des candidatures évidemment

    Gouvernement rose vert rouge Hamon Jadot Laurent-Mélenchon

  7. Posted 2 février 2017 at 17:16 | Permalien

    vos soupçons, vos querelles, votre arrogance, y’en a marre !
    combien de deputes rejoignent Macron ? 17 semble t il ont signé un texte vers ça mais sans conclusion, 2 ou 3 semblent « partir » j’ai déjà précise tout ça ici et répond dix fois c’est dans la presse

    cambadelis a clairement dit qu’ils seraient exclus au Bn du mardi 31 janvier c’est dans la presse et france 2 vient de m’appeler a ce sujet c’est confirme pas que par moi

  8. Posted 2 février 2017 at 18:12 | Permalien

    Je viens de regarder la dernière vidéo sur le site de Mélenchon.
    Il est très clair.
    Il veut bien d’un accord, mais il y met des conditions.
    Sa principale condition, c’est que les investitures aux législatives ne doivent pas être accordées aux supporters de Valls & cie.
    Il n’est pas possible de lui donner tort sur ce point, il ne sera pas possible à un gouvernement « de gauche » de travailler avec des députés soutenant le bilan de Hollande.
    Vous préféreriez sans doute qu’il se retire sans mettre aucune condition, mais il ne faut pas compter là-dessus.
    Et ce n’est pas parce qu’il se retirera que son électorat ira vers Hamon. Nous ne sommes plus dans les années 80 où quand Marchais disait « votez Mitterrand », 95% de ses électeurs y allaient.
    Mélenchon n’est pas propriétaire des ses électeurs. Et ses électeurs, qui ont pour la plupart voté Hollande en 2012, ne sont pas prêts à recommencer l’expérience de voter PS sans aucune garantie.

  9. carlos hermo
    Posted 2 février 2017 at 18:38 | Permalien

    Je comprends que ce soit pénible à entendre Gérard… Mais c’est important que tu prennes la mesure de la MEFIANCE que suscite à gauche le candidat d’un parti qui, quoiqu’on en dise, reste tiraillé entre une direction toute puissante qui déclare de façon totalement irrespectueuse: « Benoît Hamon a gagné avec son discours sur le revenu universel et l’avenir désirable. A nous maintenant de le faire rentrer dans la réalité des contraintes financières et des règles européennes », et des militants en rébellion!

    Aujourd’hui, l’appel au rassemblement d’Hamon sonne aux oreilles de tous comme un énième stratagème grossier pour gagner du temps et étouffer la candidature de Jean-Luc Mélenchon et le mouvement de La France Insoumise parce qu’il n’y joint AUCUN GESTE! IL N’APPELLE MEME PAS MELENCHON!!!!

    Bref… personne ici n’est contre une union… encore faut-il qu’Hamon soit sincère et honnête en la réclamant.
    Impossible de valider que c’est le cas…

  10. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 18:42 | Permalien

    S’il y a cet accord, croyez-vous vraiment que ceux qui ont été investis sur la ligne Hollande-Valls vont renoncer ?

    Il est temps de clarifier vos positions, l’espoir ne naît pas sur du flou !

  11. Corinne
    Posted 2 février 2017 at 18:55 | Permalien

    Il reste encore plusieurs mois au PS pour diriger la France, pourquoi ne pas abolir la loitravail maintenant si tous ces députés soutiennent Hamon!

  12. socrate
    Posted 2 février 2017 at 19:08 | Permalien

    en tous cas Hamon doit déclarer ;

    si on trouve un accord avec Jadot ou Melenchon ou Laurent on fera des listes communes avec eux pour les législatives.
    Si aucun accord est trouvé le PS refera les investitures pour qu’aucun député ayant voté la loi Macron ou s’étant déclaré favorable a la loi El Khomri ne soit maintenu
    c’est une question essentielle de crédibilité
    si une déclaration de ce style n’est pas prononcé le peuple de gauche ne soutiendra pas Hamon

  13. popo 60
    Posted 2 février 2017 at 19:28 | Permalien

    Dans ma campagne combien de camarades socialistes se sentent perdus et ont lâché et lâchent le PS.Floués depuis 2012 et là,complètement largués car rien de clair et je les comprends.dis moi le PS,il reste combien de côtisants à jour 30000 et dis moi après ce qui est en train de se passer,ça diminue ou ça augmente?Pour moi,que tu le veuilles ou non le PS est à un stade comme dans son passé ou il sut prendre la décision douloureuse qui s’imposait et aujourd’hui il en est là.Et il n’y aura d’union réelle de la gauche que lorsque le PS aura fait ce qui doit être fait pour le bien de tous et j’ai du mal à saisir ta position alors que justement,tu pourrais donner ce coup de pied dans cette fourmilière.

  14. Posted 2 février 2017 at 19:52 | Permalien

    oK c’est la condition principale
    pas d’autre grande condition politique a priori, les postions sont « voisines »

  15. Posted 2 février 2017 at 19:55 | Permalien

    mais arrêtez ce cirque, on a une méfiance aussi grande envers melenchon et ses foucades, on ne ne veut ni de ses methodes, ni de bien des aspects de sa politique,
    nous sommes pour l’unité de la gauche pas pour la victoire d’un clan contre ‘autre,

    et pourtant nous proposons l’unité, par réalisme sur ce qui peut faire accord,
    pour battre Le et FN et inverser la spirale des défaites de la gauche
    vous le voulez oui ou non ?

  16. Posted 2 février 2017 at 19:56 | Permalien

    voulez vous vous battre pour parvenir l’unité, il est temps de clarifier, on n’avance pas avec du flou

  17. Posted 2 février 2017 at 19:56 | Permalien

    cette assemblée la ne le fera pas comme vous le savez si vous avez un gramme de pratique politique dans la tete

  18. Posted 2 février 2017 at 19:58 | Permalien

    parle pas au nom du peuple de gauche svp
    18 % pour hamon et 9 % pour Melenchon si ça se trouve
    et faites vite l’unité svp y a besoin pour gagner, c’est le moment

  19. Posted 2 février 2017 at 20:00 | Permalien

    voila que tu demandes au PS qui ici se fait insulter, bannir, accuser, de faire le bien de tous,
    oui, on propose un programme commun de gouvernement discute et signe en commun, publiquement comme à Lisbonne gouvernement Hamon jadot laurent melenchon

    on sait que c’est difficile pour tout le monde mais il y a obligation de résultat

    voulez vous ce résultat ? répondez !

    etes vous pour y arriver, pour surmonter les obstacles ?

  20. Corinne
    Posted 2 février 2017 at 20:22 | Permalien

    Comment l’Institut de sondage Kantar Sofres a manipulé son dernier sondage à la présidentielle, en réalité Hamon est bien derrière Jean-Luc Mélenchon, démonstration de la manipulation médiatique : http://yetiblog.org/index.php?post/2223

  21. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 20:32 | Permalien

    Il reste encore plusieurs mois au PS pour diriger la France, pourquoi ne pas abolir la loi travail maintenant si tant de députés PS soutiennent Hamon!

    Hypocrisie :
    L’appel à une majorité parlementaire est louche pour une autre raison : si le PS était de gauche, cette majorité serait déjà à l’œuvre. Pendant toute la durée du quinquennat, Mélenchon n’a eu de cesse d’appeler les députés PS à faire bloc avec les écologistes et le Front de Gauche pour voter contre le gouvernement. Le président n’aurait alors eu d’autre choix que de nommer un premier ministre qui aurait eu le soutien de la majorité, ministre choisi sur sa gauche : Hamon ou Montebourg, par exemple. Jamais les députés PS n’ont rompu les rangs, se contentant d’abstentions qui ne remettaient rien en cause.

    Leur complaisance a été particulièrement évidente lorsque le gouvernement usa du 49.3. Les prétendus frondeurs n’ont jamais envisagé de voter une motion de censure, et se sont justifiés de leur dérobade par un seul argument : faire tomber le gouvernement, c’était remettre la droite au pouvoir. Bien que tous les journaux aient entériné cet argument, il est totalement faux. L’argument suppose que la censure du gouvernement entraînerait mécaniquement la dissolution de l’Assemblée Nationale et donc des élections législatives que la droite aurait gagnées. Or ce n’est pas ce que prescrit l’article 50 de la Constitution : en cas de motion de censure, le premier ministre démissionne et le président doit en nommer un autre, qui forme un nouveau gouvernement. Si les frondeurs avaient censuré le gouvernement, ils auraient tout simplement contraint Hollande à nommer l’un d’eux premier ministre, pour qu’il forme un gouvernement auquel la majorité parlementaire aurait accordé sa confiance.

    Désolée Gérard, je n’ai plus aucune confiance dans le PS. Je voterai donc JLM

  22. Dominique Babouot
    Posted 2 février 2017 at 20:34 | Permalien

    Donc pas question de voter pour les partisans de Valls, je suisd clair la-dessus!

    Maintenant un problème grave se pose sur le choix entre Hamon et Mélenchon!

    Premièrement, on s’en fout que l’un soit 17 et l’autre à 9 les sondages c’est de la merde pour manipuler les gens, le sondage bascule en une semaine dans un sens il peut rebasculer demain dans l’autre sens!

    Si Hamon tient bon et notamment sur les députés oui c’est possible et il est clair qu’il est le mieux placé (pas à cause des sondages) mais parcequ’il a un puissant appareil derrière lui et que son image est plus « rassurante », mais à condition qu’on soit sur de ne pas se faire avoir par la majorité parlementaire et là est le danger!

    Mais pas question de demander à gérard de ne pas faire la campagne de Benoit meme s’il n’a aucune garantie c’est un dogme dont il ne démord pas, la fidèlité au parti quoi qu’il fasse, sauf si Benoit lassé de voir que le parti ne le soutient pas décide de reprendre son autonomie et de casser la baraque en se passant du soutien de l’appareil!
    Gérard et pierre Ruscassie qui jurent depuis des années qu’ils ne quitteront le parti socialiste en aucun cas et quoi qu’il arrive seraient bien attrapés.
    Ce n’est pas de la science fiction c’est une réalité, contrairement à Gérard ou à Pierre des membres du courant justement proches de Benoit avaient à Toulouse ouvertement envisagé cette hypothèse en cas de dvictoire du clan Valls à la primaire et de défaite de la gauche en 17!
    Non disait-ils pas question de recommencer la comédie des congrès comme avant, j’ai envie de passer à autrechose!
    alors si on avait l’intention de le faire après pourquoi ne pas le faire avant, si cette machine à trahir devient un obstacle au changement!
    Quelle est l’invitation que Yannick Jadot a fait à Benoit? Libères-toi de ton parti et soi toi meme!

    Et oui pourquoi Benoit devrait-il continuer à aller au combat avec des salopards, des traitres qui lui tirent dans le dos?

    Pourquoi ceux qui travaillent avec Macron n’ont-ils pas encore recu les menaces qu’ils méritent?

    Gérard ne répond pas!

    Mettez les dehors et cela ira déja mieux peut etre que Méluche sera un peu moins désagréable!

    Déja il faut reconnaitre, ce n’est pas très agréable pour lui il a bossé comme un malade et il voit ses espoirs s’envoler, et alors en plus si c’est pour savoir que quelqu’un d’autre prend sa place pour finir par ne pouvoir rien faire contre la trahison, c’est bien compréhensible qu’il sorte de ses gonds!

  23. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 20:41 | Permalien

    « Certains quittent leur parti pour rester fidèles à leurs convictions; d’autres quittent leurs convictions pour rester fidèles à leur parti »

    Monsieur Benoît Hamon, choisissez ! Clair, cohérent et concis :
    https://youtu.be/tQIsWprmxDA

  24. Dominique Babouot
    Posted 2 février 2017 at 20:45 | Permalien

    Donc premier pb à résoudre pour Benoit: s’intérèsser à la majorité parlementaire qui devra appliquer son programme

    Deuxième problème sur le quel on se fait plus que discret y compris Benoit: L’europe

    Et pourtant de longue date Benoit s’est placé parmi les opposants à l’europe dans sa forme actuelle, mais il ne faut pas se contenter de dire l’europe libérale c’est pas bien comme Hollande l’a fait en 2012 mais se donner les moyens de changer.

    La dessus Méluche et la FI ont une longueur d’avance sur Benoit, le programme directement inspiré des études de Jacques Genereux notamment listées dans le livre « Nous on peut » est assez clair!

    Comment obliger nos voisins du conseil européen à cesser d’imposer leur politique à l’union européenne.

    Si cette question n’est pas règlée Manuel Valls a raison, le programme de Benoit n’est pas crédible!

    Cela ne date pas d’hier d’ailleurs c’était la raison évoquée avec justesse de l’ouverture de la parenthèse libérale en 1983!

  25. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 20:51 | Permalien

    En 2017, l’insoumission : un choix de raison

    https://blogs.mediapart.fr/yannis-zeghbib/blog/150117/en-2017-linsoumission-un-choix-de-raison

    Les deux fois, seules 56 signatures sur les 58 requises furent récoltées avec quatre apparitions et disparitions de signataires entre les deux tentatives. Dont acte. Cependant, l’impératif d’efficacité ainsi que la cohérence et la constance imposaient deux actes politiques qui ne furent jamais posés. Le premier acte était, afin d’être efficace dans la volonté de faire obstacle à cette loi, de se donner tous les moyens de lui faire barrage. Donc voter lors du premier 49-3 la seule motion de censure en présence, celle venue des rangs de la droite, comme le firent les député-e-s communistes. Ce ne fut pas fait, sous prétexte que le texte de la motion était encore plus libéral que la loi travail. Cet épisode fut révélateur d’une double hypocrisie :

    Première hypocrisie : utiliser un argument de pureté gauchiste pour justifier une attitude droitère. Guy Mollet n’aurait pas fait mieux. Pourtant, au sein du mouvement socialiste, la question était tranchée depuis plus d’un siècle. Petite anecdote historique : Voici le serment que devaient prêter tous les députés au Land de Saxe à la fin du 19e siècle : « Je jure devant Dieu, d’être inébranlablement fidèle à la Constitution et de servir, selon ma conscience, par mes propositions et mes votes, l’intérêt inséparable du roi et de la patrie. Ainsi Dieu me soit en aide ». Le jeune SPD allemand débattait pour savoir si leurs élus devaient siéger au sein de l’assemblée au vu de ce serment royaliste et clérical qui contrevenait aux principes mêmes de la social-démocratie. Voici la réponse que fit Wilhelm Liebknecht, marxiste et membre fondateur du SPD : « Mais alors ? Nous serons éternellement les dupes des dirigeants s’il leur suffit de mettre sur notre route cet obstacle de papier d’une formule de serment. ». En voyant l’attitude des frondeurs-euses, le pauvre Liebknecht devait se retourner dans sa tombe !

    Seconde hypocrisie : quand on en vient à assumer publiquement de vouloir censurer le gouvernement issu de son propre parti, de sa propre majorité parlementaire, qu’on vote ou non le texte de censure, on se doit d’assumer les conséquences de l’acte politique revendiqué. Quitter une majorité – et un parti – dont on proclame vouloir censurer la politique est un acte de cohérence élémentaire dans la logique de la démocratie parlementaire.

  26. socrate
    Posted 2 février 2017 at 20:55 | Permalien

    on a retrouvé le Filoche qui ne répond jamais sur le concret…
    arrete de radoter unité , rassemblement quand on te parle investiture….

  27. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 20:59 | Permalien

    Et pourtant si les frondeurs avaient signé la censure de droite, la loi travail aurait été abrogé, 246 signataires + celles des « frondeurs » et les 288 suffrages nécessaires étaient atteints : http://www.marianne.net/motion-censure-decouvrez-si-votre-depute-tente-renverser-gouvernement-100242788.html

  28. Corinne
    Posted 2 février 2017 at 21:03 | Permalien

    En réalité, Hamon est bien derrière J-L Mélenchon dans les sondages. Démonstration de la manipulation médiatique:

    Comment l’institut Kantar Sofres a manipulé son dernier sondage sur la présidentielle :

    http://yetiblog.org/index.php?post/2223

  29. Anastasia
    Posted 2 février 2017 at 21:10 | Permalien

    « Cette assemblée ne le fera pas » preuve s ‘il’en est que le PS est majoritairement de droiche et qu’il est temps de faire le ménage.

  30. popo 60
    Posted 2 février 2017 at 21:11 | Permalien

    Je n’ai pas tout à fait ton âge mais j’en suis pas loin .je suis et j’ai toujours milité et je continuerai mais quand je lis ce que je lis de ta main les bras m’en tombent.je ne crois pas que tu ne peux cautionné le bilan de ce septennat socialiste qui n’a que le nom.peux tu comprendre que ceux qui soutiennent ce PS demande plus de visibilité sur l’avenir?Comprends tu que l’on peut-être déchirer entre un PS à la Filoche et un autre à la Valls.que suis prêt à défendre le tien et rejeter l’autre qui n’a rien à voir.et ,tu veux une union de la gauche en embarquant avec toi des boulets pareils qui seraient bien trop heureux de la faire capoter .Je ne parle pas des autres JLM etYJ.Nous pourrons aborder l’union seulement après fait le ménage au PS.Tu vois j’en ai les tripes qui se nouent,bordel,combien de fois ai- je entendu le PS plus jamais!!!!ça n’arrive pas à tes oreilles.c’est peut-être justifié venant de gens de gauche et si nous ne le prenons pas en compte nous allons dans le mur.nous ne pouvons plus penser comme avant.il faut se poser pour repartir plus fort et le temps passe à rester dans l’ornière.

  31. Posted 2 février 2017 at 22:42 | Permalien

    bien sur les sondages ne sont pas fiables, il faut en regarder beaucoup se faire éventuellement une idée d’une tendance et encore avec des pincettes
    moi, les sondeurs me boycottaient en aout septembre, après m’avoir mis à 5 % en aout,
    oui ils m’ont mis à 2 % et ensuite à 6 % et ensuite à 7 ou 8 % et ensuite, ils ne disaient plus rien, cela me surprenait, mais je savais pourquoi
    ‘aurais fait un tabac si cambadelis ne m’avait pas barré la route, avec son cirque
    la
    le premier sondage qui met Hamon (il était à 7 bien avant) à 15 est « rapide » disons,
    mais depuis d’autres le mettent à 17, 18, 19 même, ça indique quelque chose même s’il faut rester méfiants
    il faut attendre de voir, mais moi, je pense que ça indique une tendance car je savais contrairement a vous que le PS existe, qu’il aurait une place significative des que la gauche socialiste aurait gagné et SI elle gagnait ,
    nous sommes au coeur de la gauche ET unitaire,
    c’est la bonne position, bonne politique, ça doit se voir dans les sondages aussi
    car la gauche socialiste ce n’est pas comme la droite socialiste, ça correspond à quelque chose en profondeur,
    Mélenchon disait « la gauche socialiste c’est comme des chiens qui couinent et puis qui se couchent », je n’ai jamais digéré cette phrase d’autant que lui même était membre de la gauche socialiste avec moi pendant 13 ans et il l’aurait mal pris, si quelqu’un avait dit ça de nous…
    il a voulu faire croire que, une fois lui parti, le combat de la gauche socialiste était fini, mort, c’est dégueulasse contre tous les militants de D&S si dévoués, si sincères, bénévoles, syndicalistes, associatifs, et qui réussissent mieux que ce qu’il fait finalement puisqu’on a atteint 30 %, 25 000 voix, et finalement avec Benoit Hamon, on a battu la droite socialiste ce qui est sans précédent
    un responsable normal se féliciterait de cette victoire, chercherait à prendre langue et à passer accord, on est proches, au moins « voisins » comme il dit
    lui non, maintenant ils nous appellent « monsieur, » Corbières que je connais depuis 20 ans m’appelle « monsieur Filoche »devant les caméras, c’est du délire
    vous etes la toute une meute, a vous faire aveuglement son porte parole, mais vous en reviendrez,
    déjà depuis qu’on a gagne vous changez de pied, d’angle d’attaque,
    hier on était « morts selon vous,
    maintenant vous niez votre recul,
    ce recul n’est pas a cause des sondeurs, il est a cause de votre politique qui refuse l’unité, ça devait vous arriver ça vous arrive

  32. Posted 2 février 2017 at 22:43 | Permalien

    Le PS n’est plus le même depuis dimanche 29 Janvier, l’aile gauche a gagné contre l’aile droite sociale libérale et son bilan catastrophique du quinquennat. Le BN du 31 janvier s’est rangé unanimement derrière Benoit Hamon. Les pro Macroniens sont en déroute. On peut donc s’adresser à tout l’électorat socialiste et on a les mains libres pour négocier avec toute la gauche Jadot Laurent Mélenchon. Saisissons ce moment qu’on a arraché de haute lutte. A fond. On a 11 semaines devant nous. Mais soyons lucides, on a l’obligation de réussir car sinon « ils » reviendront

  33. Posted 2 février 2017 at 22:44 | Permalien

    mais si j’ai répondu aux pro macédoniens dans une lettre entier sur ce blog qui leur est adressée, je suis le seul a l’avoir fait

  34. Posted 2 février 2017 at 22:45 | Permalien

    Le PS n’est plus le même depuis dimanche 29 Janvier, l’aile gauche a gagné contre l’aile droite sociale libérale et son bilan catastrophique du quinquennat. Le BN du 31 janvier s’est rangé unanimement derrière Benoit Hamon. Les pro Macroniens sont en déroute. il y a en combien ? 17 ou seulement 2 ou 3 ?
    On peut donc s’adresser à tout l’électorat socialiste et on a les mains libres pour négocier avec toute la gauche Jadot Laurent Mélenchon.
    Saisissons ce moment qu’on a arraché de haute lutte. A fond.
    On a 11 semaines devant nous.
    Mais soyons lucides, on a l’obligation de réussir car sinon « ils » reviendront
    voulez vous, vous cette unité, ce programme de gouvernement, je ne lis aucun message de votre part en ce sens

  35. Posted 2 février 2017 at 22:47 | Permalien

    le premier problème pour benoit c’est de mener campagne,
    de profiter de son élan
    et parallèlement de négocier avec melenchon s’il le veut, s’il veut l’unité et un programme commun
    s’il veut un programme commun, Mélenchon va lever les obstacles un a un et pas les accumuler un à un

  36. Posted 2 février 2017 at 22:48 | Permalien

    l’insoumission, je ne sais pas ce que c’est
    pas plus que la révolution de macron,
    je suis syndicaliste, je suis socialiste, je suis de gauche, je suis salarié, je suis unitaire pour toute la gauche, ça sont des mots que je connais

  37. Posted 2 février 2017 at 22:49 | Permalien

    derniere fois que tu m’insultes
    je suis le plus concret et le plus unitaire que tu puisses trouver,
    tu ne trouveras aucune position concrète de melenchon comme celle que je fais dans mes textes sur mon blog

  38. Posted 2 février 2017 at 22:51 | Permalien

    c’est un mensonge récurrent que vous colportez
    mais pourtant je vous le dit ici, jamais cette motion de censure n’aurait été voté, jamais,
    cependant hamon l’a signée, et on a tout fait pour qu’elle passe, visiblement vous n’etiez pas capable non plus de la faire passer

  39. Posted 2 février 2017 at 22:52 | Permalien

    si c’est vrai rejouissez vous, vous paraissez y tenir,
    alors profitez en vite,
    je vous le conseille de cet avantage pour discuter et signer un programme commun de gouvernement

  40. Posted 2 février 2017 at 22:55 | Permalien

    Mais Lordon est philosophe et économiste lumineux, souvent, mais pas politique, s’il avait à organiser un syndicat, ce serait une autre paire de manche

    et moi, je vais te dire ce que je pense : comme parti ouvrier, le PS a trahi en aout 1914, et le PCF en mars 1933 au CEI de la III° IC

    mais on a appris depuis que ça ne réglait rien de définitif et de suffisant sur la nature de ces partis traditionnels , ni sur la tacqieu de front unique a leur égard,

    la preuve : la victoire historique extraordinaire d’hamon

  41. Posted 2 février 2017 at 22:57 | Permalien

    oui !
    vous adhérez avec nous pour nous aider a le fair ?
    on fera votre formation, car on en connait un bout

  42. Posted 2 février 2017 at 23:02 | Permalien

    popo on a rien cautionne du tout,
    on était dans l’opposition au congres de toulouse en nov 2012
    encore au congres de poiitiers ou a VOULU une grande motion commune avec Hamon et Montebourg etc
    on a combattu l’ANI avant que melenchon ait compris de quoi il retournait,
    on étaient a D&S « frondeurs » avant que le mot n’existe et que les frondeurs ne sachent qu’ils allaient le devenir
    on a combattu la loi Ayrault contre les retraites alors que melenchon ne voulait rien faire et qu’il appelait, a la place, stupidement, à une manif contre la TVA
    on a combattu la loi macron seuls, cf mermet en 2015
    et on a emporte le bout de gras créant nous, une crise dans le gouvernement (et je peux dire qu’ils n’avaient pas bien vu à l’époque ce qu’il y fait dans la loi, Hamon et Montebourg,
    (des imbéciles me ressortent encore des tweets – excellents d’avril 14 )

  43. Posted 2 février 2017 at 23:05 | Permalien

    bien sur les sondages ne sont pas fiables, il faut en regarder beaucoup se faire éventuellement une idée d’une tendance et encore avec des pincettes
    moi, les sondeurs me boycottaient en aout septembre, après m’avoir mis à 5 % en aout,
    oui ils m’ont mis à 2 % et ensuite à 6 % et ensuite à 7 ou 8 % et ensuite, ils ne disaient plus rien, cela me surprenait, mais je savais pourquoi
    ‘aurais fait un tabac si cambadelis ne m’avait pas barré la route, avec son cirque
    la
    le premier sondage qui met Hamon (il était à 7 bien avant) à 15 est « rapide » disons,
    mais depuis d’autres le mettent à 17, 18, 19 même, ça indique quelque chose même s’il faut rester méfiants
    il faut attendre de voir, mais moi, je pense que ça indique une tendance car je savais contrairement a vous que le PS existe, qu’il aurait une place significative des que la gauche socialiste aurait gagné et SI elle gagnait ,
    nous sommes au coeur de la gauche ET unitaire,
    c’est la bonne position, bonne politique, ça doit se voir dans les sondages aussi
    car la gauche socialiste ce n’est pas comme la droite socialiste, ça correspond à quelque chose en profondeur,
    Mélenchon disait « la gauche socialiste c’est comme des chiens qui couinent et puis qui se couchent », je n’ai jamais digéré cette phrase d’autant que lui même était membre de la gauche socialiste avec moi pendant 13 ans et il l’aurait mal pris, si quelqu’un avait dit ça de nous…
    il a voulu faire croire que, une fois lui parti, le combat de la gauche socialiste était fini, mort, c’est dégueulasse contre tous les militants de D&S si dévoués, si sincères, bénévoles, syndicalistes, associatifs, et qui réussissent mieux que ce qu’il fait finalement puisqu’on a atteint 30 %, 25 000 voix, et finalement avec Benoit Hamon, on a battu la droite socialiste ce qui est sans précédent
    un responsable normal se féliciterait de cette victoire, chercherait à prendre langue et à passer accord, on est proches, au moins « voisins » comme il dit
    lui non, maintenant ils nous appellent « monsieur, » Corbières que je connais depuis 20 ans m’appelle « monsieur Filoche »devant les caméras, c’est du délire
    vous etes la toute une meute, a vous faire aveuglement son porte parole, mais vous en reviendrez,
    déjà depuis qu’on a gagne vous changez de pied, d’angle d’attaque,
    hier on était « morts selon vous,
    maintenant vous niez votre recul,
    ce recul n’est pas a cause des sondeurs, il est a cause de votre politique qui refuse l’unité, ça devait vous arriver ça vous arrive

  44. Dim
    Posted 3 février 2017 at 0:22 | Permalien

    @Gerard Filoche

    Tu nous expliques depuis hier qu’évidemment Hamon soucieux de faire l’unité avec ceux qui combattent l’austérité plutôt qu’avec les autres libéraux de son parti, allait faire bouger les investitures du ps. Il vient lui même de démentir dans un chat avec des internautes. Il ne veut pas donner « des têtes à Mélenchon » (on appréciera la référence…), nous sommes donc prier de croire que madame El Khomri une fois élu député du 18ème abolira la loi travail avec M Valls élu député d’Evry. Hamon nous prie aussi de croire qu’une politique de gauche est possible sans sortir des traités européens actuels et que la commission européenne lui laissera faire les investissements prévus par son embryon de programme. Le ps ne continuerait-il pas de nous prendre un chouia pour des cons ?

  45. Posted 3 février 2017 at 0:36 | Permalien

    bah ça c’est sur, personne ne décidera a la place du PS qui doit etre candidat du ps
    le reste bla bla
    le PS Hamon n’est pas le PS valls, l’un a battu l’autre, nous y avons la majorité
    voulez vous oui ou un programme commun de gouvernement Hamon jadot Laurent melenchon

  46. Dim
    Posted 3 février 2017 at 0:50 | Permalien

    J’ai bien compris que la décision revenait au ps. Il semble qu’il l’ait prise d’ailleurs. Valls, El Khomri et tous les autres qui ont dans leur grande majorité approuvé la politique de droite menée depuis 2012 seront candidats du PS au législatives. Ce sont ces gens là qui mettrons en place un hypothétique programme de Mélenchon/Hamon/Jadot? Qui peut le croire ??? Hamon préfère s’unir avec el Khomri, Le Guen et Valls (c’est normal, ils sont dans le même parti après tout) plutôt qu’avec Mélenchon. C’est son droit, qu’il assume.

  47. valentin
    Posted 3 février 2017 at 7:48 | Permalien

    Si faire l’unité c’est avoir au sein même de cette unité les ingrédients de sa dislocation et surtout de la désillusion de celles et ceux qui portent un mouvement, ça sera non!
    Je ferai ce que je peux pour porter des valeurs, des idées et ça ne sera pas pour les voir portés par des personnes qui veulent être élus sans les avoir dans les tripes, en continuant à voter des lois qui sapent la traduction de ces idées par la suite.

  48. CRAYENCOUR
    Posted 3 février 2017 at 8:27 | Permalien

    Oui, un programme commun, mais pas de blanc-seing; il faut avoir les moyens de contrôler ce que va faire le futur président et pour cela, hors de question de reconduire, comme en 2012 un PS majoritaire à l’AN à lui tout seul. Vous ne saurez donc jamais renoncer à vos visée hégémoniques!
    Ton parti repose sur l’incertitude car il a en son sein des options diamétralement opposées; des gens favorables à un libéralisme exacerbé, qui n’ont rien à envier à Bayrou et d’autres très étatistes en ce domaine. Il n’est pas possible de voter pour l’ensemble en se demandant quelle faction va y prendre le pouvoir au prochain congrès! Et s’il plait à Hamon de soutenir les députés qui ont fait la loi travail et autres macroneries; tant mieux pour lui, mais ce sera sans moi

  49. Posted 3 février 2017 at 8:34 | Permalien

    le le redis on a voté contre El Khomri, elle est passée de justesse, elle s’interroge en plus sur Macron, c’est un prête nom celui d’une incompétente, et arriviste rien n’est réglée avec elle
    mais ce n’est pas a melenchon de régler le problème de nos candidats, qu’il occupe des siens, de ceux qui se battent entre eux par exemple

  50. Posted 3 février 2017 at 8:46 | Permalien

    veux tu l’unité ?
    que fais tu pour lever les obstacles ?

  51. Corinne
    Posted 3 février 2017 at 8:52 | Permalien

    La farce de la main tendue par Hamon :
    Le PS continue à nous prendre pour des cons
    http://www.lcp.fr/afp/investitures-ps-hamon-contre-lidee-doffrir-des-tetes-melenchon

  52. Posted 3 février 2017 at 8:55 | Permalien

    « mais ce n’est pas a melenchon de régler le problème de nos candidats »
    un petit peu quand même puisque, dans l’hypothèse où il serait premier ministre (vous avez évoqué cette hypothèse il y a quelques jours), vos députés seraient aussi ceux qui devraient soutenir sa politique. Qu’il ne veuille pas, dans ce cas, des acteurs du quinquennat actuel est plus que naturel.

  53. Posted 3 février 2017 at 8:56 | Permalien

    c’est a dire que tu mets de la défiance avant de signer un accord avec ceux avec lesquels tu veux signer un accord ? ça va pas non ?
    vous ne saurez donc jamais renoncer a vos visées sectaires ?
    ton petit groupe repose sur une négation de l’histoire de la gauche, il y a des négations de la nature du Ps et d’autres qui la comprennent, tant que vous n’aurez pas tranche pas d’unité …
    et si ton melenchon continue de nous insulter, ce sera sans moi, sans nous…
    je parie que tu ne mesures pas ce que tu écris en pratique

  54. Corinne
    Posted 3 février 2017 at 9:09 | Permalien

    Donc Hamon refuse de se séparer des libéraux tels El Khomry, Valls, Le Roux, …Etc. Qu’il assume de ne pas vouloir l’union. Il n’est pas possible après avoir combattu les lois scélérates cautionnées par ces gens-là, de donner notre confiance à un parti qui compte garder en son sein une majorité de libéraux, c’est un non sens. Seule en fait, votre hégémonie compte, ce n’est pas la gauche que vous voulez sauver, mais votre appareil. Écoeurant, décidément vous ne changerez donc jamais.

  55. Posted 3 février 2017 at 9:13 | Permalien

    he oui pepere et c’est pour ça que j’ai écris l’article que lis sur mon blog tu sais lire ?

  56. Posted 3 février 2017 at 9:14 | Permalien

    bon on renonce a demander la tête de corbieres
    et vous ?

    ça suffit vos trucs, unité ou desastre

  57. Naïm
    Posted 3 février 2017 at 9:20 | Permalien

    Evidemment que tu mets de la défiance avant de signer un accord!
    Vous vous moquez de nous ou vous êtes à ce point naïf?
    Faites gaffe Mr Filoche, vous êtes en train de reprendre l’argumentation qui était utilisée pour la loi travail! Il faut se faire confiance, bla bla bla. Pas d’accord sans garantie de ne pas se faire enfler, dans les entreprises comme dans la politique!

  58. Dominique Babouot
    Posted 3 février 2017 at 10:03 | Permalien

    Et toi Filoche? Tu vas faire quoi pour les législatives?

    Si le candidat investi par le ps est un macroniste, un partisan du retrait ou un hypocrite qui ne dit rien? Tu vas faire quoi hein?

    Moi je ne suis pas au parti de gauche j’ai payé ma dernière cotisation je suis au ps!

    On me demande mon avis , non jamais!

    On fait des réunions de section quand il s’agit de savoir qui va distribuer les tracts ou tenir les bureaux de vote c’est tout!

    Après le résultat de dimanche, y a pas de danger qu’on fasse une réunion pour discuter de ce qu’on fait en ce moment, non, non, non on attend encore alors que la semaine dernière on s’était précipité pour en faire une parce qu’il y avait des bureaux à tenir!

    C’est dégeulasse ce qui se passe au ps, pire que ce qui ne s’est jamais passé, oui si ils avaient été des démocrates toute la direction du ps aurait du démissionné en bloc dimanche soir y compris Camba. Celui-là il avait bonne mine à Solferino de lever le bras de Hamon après la comédie qu’il a fait pendant tout le quinquennat, les menaces qu’il a proféré contre les militants au moment de la motion de censure!

    Tu vois Gérard ma patience et celle de nombreux militants sincères a des limites, s’il continue comme celà Benoit, il ira se faire voir et j’irai voter pour Méluche, au moins j’aurai la garantie que ce n’est pas des partisans de la loi El-Khomery qui vont me représenter à l’assemblée nationale!

    C’est pas Méluche qui demande les tetes, c’est moi c’est les deux tiers des électeurs qui ont voté dimanche dernier!

    Et je me fiche pas mal de ce qui passera à 20 Heures le 23 Avril, c’est bien entendu!

    Y EN A MARRE!!!!!

    DEHORS LES POURRIS ET PLUS VITE QUE CA!!!!!

  59. Posted 3 février 2017 at 10:04 | Permalien

    Je ne sais pas si ça me répond à moi (« mon petit groupe ») mais
    -> je ne suis pas dans « un petit groupe », je suis encore loin d’être convaincu que je vais voter pour JLM. Je suis allé hier pour la première fois sur son site pour regarder sa dernière vidéo. J’ai trouvé l’exercice fastidieux, et pour tout dire je pense que le ton utilisé est très artificiel. Mais sur le fond, je suis d’accord avec lui sur les conditions qu’il met, et je n’y ai vu aucune insulte. Aussi, je n’ai pas regardé toutes les vidéos, il y en peut-être de moins agréables pour vous. Je m’en suis tenu à la dernière car elle vient juste après la désignation de Hamon.
    -> il est normal quand on signe un accord de demander des garanties, c’est le principe même de toute négociation.
    -> après si vous et votre parti n’acceptez pas quelques concessions, la discussion peut s’arrêter tout de suite, il y aura un ou deux candidats à gauche de Hamon et vous en serez autant responsable que les autres.
    Pour le moment, j’attends de voir la teneur des propos de Hamon quand il sera investi officiellement.

  60. Posted 3 février 2017 at 10:15 | Permalien

    si on veut l’unité, on part de ce qu’on veut programme commun de gouvernement, groupe parlementaire labellisé sur ce programme et on respecte le fonctionnement de chaque force soc signataire
    ds conditions oui, mais évidemment pas en intriguant des obstacles chez l’autre nul ne sectionnera nos candidat pas plus vous que nous
    par contre un accord pour un groupe parlementaire évidemment, d’ailleurs lis mon article au lieu de parler dans le vide

  61. Dominique Babouot
    Posted 3 février 2017 at 10:25 | Permalien

    Bonjour,

    Je vais dans les prochains jours rédiger une lettre qui sera envoyée à tous les contacts que j’ai disponible pour demander la démission de la direction actuelle du parti et de son premier secrétaire et son remplacement par une nouvelle équipe dont la composition sera conforme au vote exprimé dimanche dernier.
    Tous les adhérents du parti socialiste qui le voudront peuvent se joindre à mon initiative en envoyant cette lettre à leur tour à leur contact, elle sera publiée sur ce blog.

    Amitiés socialistes et militantes

    Dominique Babouot
    membre de la section de Ramonville du ps (Haute-Garonne)
    A jour de ses cotisations!

  62. Dominique Babouot
    Posted 3 février 2017 at 10:38 | Permalien

    30 ans qu’on cède au chantage des socio-libéraux!

    Hollande a été trop loin!

    Et en suite dans une démocratie qui se respecte c’est le peuple le souverain pas des élites auto-proclamées!

    Toute chose à une fin!

  63. Carlos Hermo
    Posted 3 février 2017 at 10:44 | Permalien

    « A un internaute qui lui demandait s’il était toujours favorable à la candidature de la ministre du Travail aux législatives, Benoît Hamon, qui se livrait à un direct sur Facebook, s’est refusé à la remettre en cause, en tant que « garant et architecte de l’unité de la gauche ».

    Gérard, quand on lit ça, est-ce qu’on peut admettre qu’on ne peut pas aller plus loin dans l’exercice du double discours »?
    Comment Hamon peut il soutenir la candidature d’El Khomri et justifier ça par « l’unité de la gauche’ »??????
    Tout le clan Valls fait peut être encore parti du PS, mais ils ne sont pas de gauche!!!!!!!!!
    Melenchon lui a juste demandé d’afficher une COHERENCE POLITIQUE en choisissant CLAIREMENT d’agir, au niveau qui est le sien, en faveur des valeurs bafoués par Valls et sa clique !!!!!! Il ne lui a pas réclamé des têtes comme adorent à le « simplifier » les media en mal de sensations, mais d’avoir le courage de ses opinions et de se battre pour elles!

    La question est donc de se demander quelle valeur aurait un contrat passé avec un parti schizophrène ?
    On ne peut pas demander aux gens de le signer en bas de la page en toute CONFIANCE , à moins d’être totalement inconscient!!

    Alors oui, sans union, la défaite devient plus que probable… Mais perdre une bataille ce n’est pas perdre la guerre… Et l’arrivee en ordre dispersée à la présidentielle, symbole de « la gauche la plus bête du monde » pour les commentateurs, marquera à coup sûr pour le parti socialiste un coup supplémentaire dont peut être il ne se relevera pas car c’est lui qui était en position hégémonique jusque maintenant et c’est lui qui a tout à perdre ! La France insoumise quant à elle n’est pas un parti mais un mouvement démocratique qui pour l’instant maintient une « cohérence » propre à rassembler… Cette cohérence qui fait défaut à peu près partout ailleur!

    Si la FI venait à tromper la confiance des sympathisants en faisant une alliance avec un partenaire  » bipolaire  » susceptible de faire perdre une election présidentielle (qui est assez bête pour sous-estimer le pouvoir de nuisance de JCC, Valls et consorts? ), alors ce ne serait pas simplement une bataille qui serait perdue ainsi que les dernières illusions d’un parti socialiste en déshérence, ce serait la guerre ! Car il n’y aurait, dès lors, plus personne de crédible pour s’opposer à la droite… ET CE POUR LONGTEMPS!
    Je n’ose imaginer la misère, la pauvreté et la violence qui s’instaurerait toujours au détriment du plus grand nombre en France…

    Je répète que si Hamon arrête de mettre en danger le succès de l’entreprise en adoptant une position politique claire et sans équivoque (on dirait qu’il cherche plutot à rassembler avec les « vallsistes »… Non ils ne sont pas de gauche… qu’avec les forces proches politiquement), l’union deviendra alors possible…

  64. Posted 3 février 2017 at 11:45 | Permalien

    Ecoutez, Gérard. Je m’informe. Beaucoup. Et la pensée se structure : on ne peut pas avaler tout et n’importe quoi sans réfléchir. Ces primaires ont été une mascarade avec des candidats soigneusement sélectionnés. Qui peut croire que Bennahmias, Pinel, de Rugy et Peillon étaient des candidats sérieux ? En revanche, vous, oui et Cambadélis vous a éjecté. Cette histoire de revenu universel tombe à pic pour convaincre à la fois les intellectuels humanistes et les précaires. Il sent l’espionnite aigüe : on vous fournit les réponses sur les réseaux sociaux. Il va se transformer en revenu minimum décent et chacun sait que ce revenu minimum décent est un attrape-nigaud : remplacer RSA + allocations logement par un revenu de 800 balles, c’est du foutage de gueule, les ayants-droit ne s’y retrouveront pas. Et chacun sait qu’il sera un argument pour ponctionner encore les classes moyennes.

  65. Posted 3 février 2017 at 11:46 | Permalien

    tu as pour la 1° fois depuis 30 ans l’occasion de gagner derrière et avec la gauche socialiste
    tu as meme gagne par 60 % conter 40 %
    ils sont oblige de faire gros dos et de nous laisser la main…pour 11 semaines
    agissons intelligemment unitairement

  66. Posted 3 février 2017 at 11:47 | Permalien

    vous devez lire ma tribune enfin !

  67. carlos hermo
    Posted 3 février 2017 at 12:00 | Permalien

    @66-GF: Ben si on l’a lu la tribune!!!!!

    Mais contrairement à une réalité évidente, tu n’y explique pas que Valls et consorts soient encore un danger pour le PS… et encore moins pour l’union de la gauche!!!!!!

    L’union ne sera pas faite avec eux! OR, ILS SONT TOUJOURS AUX MANETTES DU PS!!!!!!

  68. Posted 3 février 2017 at 12:13 | Permalien

    va te faire voir,
    pas le temps ni le gout de répondre a ces bêtises

  69. Posted 3 février 2017 at 12:18 | Permalien

    L’affaire Fillon est un scandale politique. Mais au-delà de la question de droit, il semble y avoir dans cette affaire une question sociétale. Un homme en l’occurrence François Fillon travaille comme un fou pour poursuivre ses propres ambitions. Cela n’est visiblement possible que parce que sa femme prend en charge la totalité du travail domestique. Cette situation d’un autre âge ne semble pas viable économiquement car la totalité des émoluments de l’élu semble passer dans son activité politique. Dans toute autre famille cela aurait impliqué que la femme trouve un travail et que le mari investisse davantage dans les dépenses communes et les activités domestiques. Ce sont en réalité les fonds de l’assemblée nationale qui semblent avoir permis à cette situation non viable de perdurer et au candidat d’incarner son propre projet qui repose sur un refus du partage du temps de travail. Derrière Fillon c’est donc tout un modèle de société archaïque qui est mis en cause. Le partage du temps de travail est bien une condition nécessaire à l’égalité Femme-Homme .JLKC

  70. Médusa
    Posted 3 février 2017 at 13:06 | Permalien

    @GF56 « bon on renonce a demander la tête de corbieres »

    C’est absolument incroyable autant de mauvaise foi… Vous prenez vraiment les millions d’électeurs pour des c*** si vous croyez qu’ils vont voter pour une majorité « rose-rouge-vert » en reconduisant les acteurs du désastre ! La perspective de « frondeurs de droite » qui bloqueraient une majorité de gauche ne vous fait ni chaud ni froid ? On fait comment s’il manque 15-20 voix pour abroger la loi Travail parce qu’on a laissé un petit groupe à l’aile droite du PS ?

  71. pascal
    Posted 3 février 2017 at 13:29 | Permalien

    « la victoire historique extraordinaire d’Hamon » (post #40) …

    M. Filoche,
    N’avez-vous pas l’impression que « la victoire historique extraordinaire d’Hamon (post #40) » – minoritaire aux derniers congrès, viré du gouvernement, frondeur esseulé à l’Assemblée – dans une primaire organisée par ceux-la même qu’il combat a quelque-chose de, pour le moins, … SURPRENANT ??? …

    Ne peut-on pas penser que la droite du PS ne tenait pas plus que ça à aller assumer le quinquennat devant les électeurs (même Hollande n’a pas voulu l’endosser …). Et si l’appareil droitier du PS a laissé passer Hamon, c’est probablement parce qu’il y voit quelque intérêt (Filoche, par exemple, ils n’ont pas voulu : trop « vertébré » et pas assez consensuel pour amener toute la gauche du PS a rentrer dans la nasse …)
    En effet, quoi de mieux alors que d’envoyer au casse-pipe la gauche du PS, histoire de pouvoir, après la présidentielle, réduire encore, voire éliminer, cette aile gauche décrédibilisée par l’échec de Hamon.
    Surtout qu’au nom de l’unité de la famille socialiste, Hamon va mener une campagne bien « cornaqué », ligoté par la nécessité d’endosser au moins partiellement le quinquennat (cf rencontre avec Cazeneuve), obligé de faire une minimale allégeance à l’appareil (bénéficier du financement, des colleurs d’affiches, etc), avec une éventuelle majorité future à l’Assemblée hostile à son projet et, plus globalement, « soutenu » par un appareil PS comme la corde soutient le pendu …
    Qu’on aurait voulu le flinguer politiquement et faire taire définitivement la gauche du PS, on ne s’y serait pas pris autrement … Et quand on connaît les pros de la tactique tordue, des manoeuvres d’appareil et du billard à 5 bandes qui se trouvent aux manettes du PS (Camba 1er secrétaire …), cette victoire à la primaire serait-elle alors vraiment si surprenante ?

    Dans ces conditions, ce ne seraient donc ni les militants PS, EELV ou FI, ni Jadot, Mélenchon ou Hamon qui empêcheront l’unité de la gauche mais bien les dirigeants du PS eux-mêmes (de ceux qui parlent de « 2 gauches irréconciliables » …) qui ne souhaitent que préserver leurs places …

    … Allez, pour rire et pour finir, un peu de politique-fiction :
    Vous laissiez Valls s’y coller, il neutralisait Macron pendant que la gauche du PS, le couteau sous la gorge, allait voter Mélenchon qui, faute de pouvoir envisager seul une majorité à l’Assemblée, était obligé de vous appeler au secours … Et au congrès PS suivant, « haro sur les vaincus », la gauche du PS prend le pouvoir en écrasant de ses 60% d’hamonistes la droite déconfite … dans la foulée, recomposition naturelle d’une unité de la gauche , les préventions de Mélenchon à l’égard du PS tombant avec la disparition des droitiers de sa tête, partis « en marchant » vers ceux qui ne sont « ni de droite, ni de gauche » et le PS « assaini » participant à un gouvernement Mélenchon !!!… ;-)))

    … Quoi qu’il en soit, M. Filoche, et même si je les juge parfois un peu « don quichottesques », je reste impressionné du courage, de la pugnacité, et de l’indéfectible foi dont vous faites preuves dans vos combats … Merci pour ça !

  72. Bobby
    Posted 3 février 2017 at 15:06 | Permalien

    Il y a un vrai décalage avec la réalité dans les arguments que tu donnes sur un programme commun possible selon toi en un tour de main.
    Que tu le veuilles ou pas il n’y a pas que Melenchon qui est impliqué, il y a aussi les milliers de petites mains qui ont contribué à son programme de la FI.
    Et rien qu’à lire ici ou ailleurs leurs expressions on voit bien que si tu ne cesse de dire que personne ne doit imposer, il sera impossible de leur imposer de composer avec la partie libérale du PS qui a tout renié et pire depuis 2012.
    Si Melenchon que tu vois comme seul à décider de tout, décidait de composer dans ces conditions, la FI exploserait.
    Hamon lui n’a pas ce problème, vainqueur de la primaire il est en droit, à la légitimité d’écarter tout ceux qui gênent un rassemblement.
    Et ce n’est pas un effort monstrueux il ne s’agit que de se séparer de têtes de gondoles libérales qui n’ont aucun intérêt pour le PS mais en plus qui ont vidé ce parti comme jamais et trahis ses électeurs.
    Le choix à faire est donc clair pour tout le monde et ce choix ne pourra pas être évité.

  73. Corinne
    Posted 3 février 2017 at 15:44 | Permalien

    Benoît Hamon : pour ou contre le CETA ? La réponse est là : un résumé parfait de la trajectoire d’#Hamon : l’abstention et le manque de courage ! Et un exemple des chaines qui le tiennent. Rien à attendre !
    http://www.lcp.fr/actualites/resolution-sur-le-ceta-le-groupe-ps-sabstient-pour-concilier-les-positions-de-hamon-et-du

    Les députés PS ne sont jamais contre : ils s’abstiennent. Rangez vos convictions et circulez ! Désolée à force de ménager la chèvre et le choux, vous n’êtes plus crédibles.

  74. Gilbert Duroux
    Posted 3 février 2017 at 15:46 | Permalien

    GF : « bon on renonce a demander la tête de corbieres
    et vous ? »

    Ah bon ? Corbière (sans s) a voté des lois anti-sociales ? Tu fais semblant de ne pas comprendre et tu joues au con. Tu sais très bien que ce ne sont pas des têtes qui sont demandées. Tout le monde te demande comment gouverner avec ceux contre qui on s’opposait hier et qui sont majoritaires dans ton parti et dans les candidats désignés par ton parti pour les législatives.
    Tu peux comprendre que lorsqu’on sort d’en prendre, on n’a pas envie de remettre le couvert.
    Ton refus de répondre à tous ceux qui posent cette question légitime est très significatif.

  75. Gilbert Duroux
    Posted 3 février 2017 at 16:51 | Permalien

    Gérard, je comprends la politique des petits pas. La notion de réformisme révolutionnaire, ça me parle. Mais il est des petits pas qui font faire un retour en arrière. Repartir avec dans ses valises Valls, El Khomri, Le Roux et tous les députés PS qui ont soutenu Hollande, Valls, Macron, pour beaucoup de monde ce n’est pas possible. Peux-tu le comprendre ?
    Ce n’est pas une question de personnes, alors arrête de faire peur avec ton histoire de coupeurs de têtes.

  76. Posted 3 février 2017 at 17:41 | Permalien

    assez d’inquisition
    une seule gauche
    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

  77. Posted 3 février 2017 at 17:43 | Permalien

    alors selon vous Hamon est un sous-marin de Cambadelis ? y ‘en assez de ce complotisme aberrant,
    pour eux c’est une défaite
    mais ils espèrent a leur tour qu’on ne va pas réussir faire l’unité et qu’on va perdre, pour… reprendre le contrôle de ce qui vient de leur échapper
    on a une fenêtre de 11 semaines pour réussir, melenchon ferait bien de ne pas nous faire perdre notre temps avec des artifices comme ça

    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

  78. Posted 3 février 2017 at 17:49 | Permalien

    personne ne dira a la place des socialistes qui sont les candidats des socialistes, on s’en occupe, mêle toi de tes oignons

    mais
    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

  79. Posted 3 février 2017 at 17:51 | Permalien

    et bah va te promener ailleurs,
    si o n’est plus crédible ne reviens plus ici

    nous on veut l’unité pas un tribunal pour nous juger

    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

    Maintenant il faut un programme commun de gouvernement rose rouge vert.
    Personne ne se retirera pour personne, personne ne se ralliera, personne ne se soumettra pas de soumission, mais unité !
    Mélenchon seul, perd ! Hamon, seul, perd ! Sans unité nous perdons tous, unifiés cela fait une dynamique gagnante
    On a une obligation de résultat car si pas unité ce sera désastre par contre si unité ce sera victoire
    Une plateforme commune ça ne peut être ni tout le programme de Benoit Hamon, ni tout le programme de Jean-Luc Mélenchon, ni tout le programme de Yannick Jadot, on doit trouver ce qui unit pas ce qui divise. Il faut en discuter ainsi de façon ouverte.
    si nous avons un accord de gouvernement commun TOUS les candidats devront être labellisés en soutien a cet accord, ça implique un ou une par circonscription, et une re-discussion de toutes les candidatures évidemment
    Gouvernement rose vert rouge Hamon Jadot Laurent-Mélenchon

  80. Posted 3 février 2017 at 17:52 | Permalien

    ce sont nos oignons,
    personne personne ne designera les candidats socialistes a la place des socialistes

    l faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

  81. Posted 3 février 2017 at 17:55 | Permalien

    Maintenant il faut un programme commun de gouvernement rose rouge vert.
    Personne ne se retirera pour personne, personne ne se ralliera, personne ne se soumettra pas de soumission, mais unité !

    personne ne triera les candidats des autres

    Mélenchon seul, perd ! Hamon, seul, perd ! Sans unité nous perdons tous, unifiés cela fait une dynamique gagnante

  82. Bobby
    Posted 3 février 2017 at 18:34 | Permalien

    « Mélenchon seul, perd ! Hamon, seul, perd ! Sans unité nous perdons tous, »

    Sans doute, on a bien compris que c’est le risque, seulement celui et ceux qui ont le plus à perdre si ça devait arriver ce n’est la FI et JLM.
    Lui deja ne veut pas être président et si pas d’accords il y aura partout des candidats FI contre le PS, le reste est facile à deviner, 0 élus pour FI peut être mais on verrait alors au second tour ce qu’il restera en élus PS et les conséquences qui s’en suivront.
    Et pas me dire ce sera Fillon ou FN, je te cite des faits possibles PAS DES VOEUX ELECTORAUX!

  83. Posted 3 février 2017 at 18:40 | Permalien

    alors c’est du chantage au suicide collectif ? on na rien a foutre de perdre donc on vous fera perdre ?
    quelle honte
    sans unité ce sera LR ou FN
    et zéro PCF zero EELV zéro PG
    et entre 20 à 120 PS
    le bide pour tous quoi `
    mais surtout pour les pauvres gens qui subiront le plus le blitzkrieg de la droite en été 17

  84. Médusa
    Posted 3 février 2017 at 20:00 | Permalien

    https://www.change.org/p/appel-%C3%A0-une-conf%C3%A9rence-nationale-pour-l-unit%C3%A9-%C3%A0-la-pr%C3%A9sidentielle-pour-des-l%C3%A9gislatives-citoyennes-une-alliance-oui-mais-pour-une-alternative-sinon-rien

    On dirait que je suis loin d’être le seul à avoir quelques doutes…

  85. Ffbre
    Posted 3 février 2017 at 22:10 | Permalien

    Plutôt perdre que l’unité avec le PS. Hamon déclarait être fier d’appartenir au gouvernement ! Hollande aussi voulait , en son temps, lutter contre la finance.
    Et là, il est allé foutre quoi à l’Elysée et Matignon ?

  86. 1956
    Posted 4 février 2017 at 0:26 | Permalien

    « Personne ne désignera les candidats socialistes à la place des socialistes »

    Maintenant que le BN soutient unanimement le projet de B.Hamon enrichi de celui d’À. Montebourg, le choix des investitures socialistes sera de fait en cohérence et au service de la mise en oeuvre de l’orientation unanime de la direction du PS, ce PS ayant lui même changé au soir du 29 janvier.

    Puisque c’est la ligne Hamon qui à le contrôle du PS, les choses vont être réglées naturellement, unanimement, loyalement et correctement dimanche.

    Donc aucune inquiétude à avoir, les Valls, El Khomri, Le Guen, … ne seront pas contraints de représenter la ligne unanime Hamon, Montebourg aux législatives.
    Lundi matin, tout sera réglé en bonne intelligence à l’intérieur du PS pour une union loyale et correcte vert, rouge et rose, rouge avec Jacot, Laurent et Mélenchon.

    Ayons confiance, ayons confiance, dans la dynamique gagnante proposée par le PS.

  87. septique
    Posted 4 février 2017 at 5:32 | Permalien

    HAMON doit me rassurer, me donner des GARANTIES, tout faire pour que les 61 droitiers qui rêvent de soutenir MACRON le fassent, demander la démission de CAZENEUVE, exiger l’abrogation immédiate de la loi travail, condamner l’utilisation très exagérée de la police contre le mouvement social, cesser de diaboliser POUTINE qui ne veut pas la guerre, rompre avec l’eurolâtrie sans limite…Et, surtout, refaire les investitures…
    TEST: le retour de Pouria AMIRSHAHI !!!

  88. CRAYENCOUR
    Posted 4 février 2017 at 9:22 | Permalien

    L’unité de la gauche se fait à gauche; valls n’est Pas de gauche; il a même oeuvré contre elle ; il n’y a rien de commun entre lui et le programme de la fi auquel il s’oppose alors une telle union ne peut être que mortifère.
    Tu dis unité sans préalable mais c’est faux; le PS à déjà 2 préalables; le candidat doit être Hamon et il faudra soutenir aux législatives des candidats libéraux … toujours ce grand écart qui ne peut que conduire à trahison et désillusion ; il n’y a pas d’entente possible de Valls à Mélenchon…

  89. Frédéric
    Posted 4 février 2017 at 9:40 | Permalien

    Gérard Filoche,

    Il n’y aura jamais d’accord ni d’unité avec votre parti de renégats pour au moins 4 raisons :

    1. Contrairement au PS, la FI n’est pas un parti et a fortiori pas un parti de godillots embourgeoisés : Mélenchon n’y décide pas de tout. C’est un mouvement démocratique. Au regard de la haine des milliers adhérents FI à l’endroit de votre parti, si jamais – mais ça n’arrivera jamais – Mélenchon décidait de faire l’unité comme vous dites, il n’y aurait plus personne derrière lui. La FI n’a pas de postes à sauver, au contraire de vous ou du PC. Vos copains vont aller pointer au chomedu et apprendre à bosser pour une fois dans leur vie. Cela les changera.
    2. Des milliers, sinon des millions, de sympathisants FI ont en haut de leur agenda de liquider le PS (Aude Lancelin) : comme l’a dit Lordon récemment, cette liquidation sera un grand acquis de cette séquence.
    3. Votre apparatchik nouvellement élu n’est que le dernier spasme d’un parti moribond. Tout suinte chez lui la fausseté et la traitrise. Il n’est qu’ambiguïtés et flous. Il propose seulement de ralentir un peu la vitesse et l’intensité de l’ajustement néolibéral d’une Europe qu’il ne remet pas en cause. Son programme social est d’une pauvreté absolue (hormis son revenu universel, cet argument marketing qu’il est en train de remplacer par un super RSA).
    4. Vos leçons de stratégie politique, on s’en cogne : toute votre vie de militant, vous avez cautionné le PS qui organisait la conversion néolibérale de la France. Vous n’êtes qu’un alibi pour un parti oligarchique. C’est pathétique. Vous vous faites éliminer à la candidature aux Primaires. Perdu. Puis vous soutenez Montebourg. Perdu. Et maintenant Hamon. Et vous continuez en plus : vous jouez désormais le rôle de rabatteur de voix de gauche pour Cambadelis, El Khomri, Valls, Caresche, Le Roux… Persevare Diabolicum.

    Vous m’inspirez de la compassion.

  90. Posted 4 février 2017 at 9:41 | Permalien

    ils ont été moins de 25… et seulement 2 ou 3 semblent vraiment suivre Macron

    pouria amirshahi est « revenu » il était avec nous a la dernière réunion bien sur

  91. Posted 4 février 2017 at 10:04 | Permalien

    moi tu m’inspires du désespoir
    que viens tu faire ici ?
    me traiter de renégat, godillot embourgeoisée, tu liquider mon parti au moment ou c’est la gauche socialiste qui vient de l’emporte en désignant un candidat, tu traites le candidat de la gauche socialiste d’apparatchik, il n’es qu’ambiguïté et flou, toute ma vie j’ai cautionné je suis un diable alibi de l’oligarchie,
    que puis je te répondre ?
    rien
    Le PS n’est plus le même depuis dimanche 29 Janvier, l’aile gauche a gagné contre l’aile droite sociale libérale et son bilan catastrophique du quinquennat. Le BN du 31 janvier s’est rangé unanimement derrière Benoit Hamon. Les pro Macroniens sont en déroute. On peut donc s’adresser à tout l’électorat socialiste et on a les mains libres pour négocier avec toute la gauche Jadot Laurent Mélenchon. Saisissons ce moment qu’on a arraché de haute lutte. A fond. On a 11 semaines devant nous. Mais soyons lucides, on a l’obligation de réussir car sinon « ils » reviendront
    « si les Français me font confiance, il me reviendra de rassembler plus qu’une famille politique, plus que la famille socialiste, je ferai tous les gestes nécessaires pour qu’elle se réunisse, mais il me reviendra de m’adresser à toute la gauche, les responsables écologistes, de la gauche radicale», a scandé Benoit Hamon, citant Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon.
    il faut l’unité pour les législatives s’il y a l’unité pour un programme commun de gouvernement
    on va pas partir avec 6 candidats de gauche dans chacune des 577 circonscriptions (577 PCF 577 PS 577 PG 577 EELV 577 LO…)
    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

    pour gagner il faut les 6 millions de voix socialistes, nous sommes en position de nous adresser légitimement à elles ! unité des socialistes derrière Hamon et… unité de la gauche : personne ne se retirera pour personne, personne ne se ralliera, personne ne se soumettra pas de soumission, mais unité !
    Mais on a une obligation de résultat car si pas unité ce sera désastre par contre si unité ce sera victoire
    Une plateforme commune ça ne peut être ni tout le programme de Benoit Hamon, ni tout le programme de Jean-Luc Mélenchon, ni tout le programme de Yannick Jadot, on doit trouver ce qui unit pas ce qui divise. Il faut en discuter ainsi de façon ouverte.

    Maintenant il faut un programme commun de gouvernement rose rouge vert. on a 11 semaines, c’est court
    pour gagner ou perdre

  92. Posted 4 février 2017 at 10:05 | Permalien

    si nous avons un accord sur un programme de gouvernement commun, bien sur ça changera tout
    la dynamique sera gagnante

    un gouvernement Hamon ne pourrait fonctionner sans majorité à l’AN même avec Mélenchon premier ministre

    il faut l’unité pour les législatives s’il y a l’unité pour un programme commun de gouvernement
    on va pas partir avec 6 candidats de gauche dans chacune des 577 circonscriptions (577 PCF 577 PS 577 PG 577 EELV 577 LO…)
    il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription,
    dans un partage national entre toutes les forces de gauche qui soutiennent et qui participent
    et de façon a représenter loyalement correctement toutes les composantes politiques

    le PS a ses procédures, comme tout parti, les candidats ont été élus le 8 décembre dernier par 30 000 militants, ce n’est pas un hasard c’est ainsi
    sauf 100 circonscriptions,
    mais ca se rediscutera évidemment si on gagne car il faudra partager entre toutes les composantes de la gauche bien sur, il y aura des remises en cause, des changements,

  93. Posted 4 février 2017 at 10:12 | Permalien

    voila un soutien a Fillon « plutôt perdre…  »

    tu dois etre un nanti, ce n’est pas toi qui va souffrir du blitzkrieg que Fillon(ou un autre) annonce pour l’été 17 ou en 6 ordonnances il prévoit de casser tous nos droits sociaux, secu, services publics, fonction publique, code du travail restant, austérité 100 milliards aux patrons, indemnités chômage,

    tu préfères perdre, toit tu le dis franchement, que de t’allier avec .. la gauche socialiste

    Le PS n’est plus le même depuis dimanche 29 Janvier, l’aile gauche a gagné contre l’aile droite sociale libérale et son bilan catastrophique du quinquennat. Le BN du 31 janvier s’est rangé unanimement derrière Benoit Hamon. Les pro Macroniens sont en déroute. On peut donc s’adresser à tout l’électorat socialiste et on a les mains libres pour négocier avec toute la gauche Jadot Laurent Mélenchon. Saisissons ce moment qu’on a arraché de haute lutte. A fond. On a 11 semaines devant nous. Mais soyons lucides, on a l’obligation de réussir car sinon « ils » reviendront

  94. Frédéric
    Posted 4 février 2017 at 10:21 | Permalien

    Malgré cette logomachie, je reprends deux arguments :

    1. Une magouille d’appareils – qui déboucherait sur la réconciliation magique de gens qui se détestaient : élus FI avec El Khomri ou Valls ? – ne peut justement se faire qu’entre appareils qui ont des postes à sauver. FI n’a pas de poste. Elle est donc imperméable au chantage classique en la matière (c’est comme ça que le PS tient ce qui reste du PC en respect depuis des années, pareil pour EELV).
    2. Mélenchon n’est que le point de ralliement de toutes et ceux que le PS fait vomir. Si jamais il décidait de « faire l’unité », comme vous dites, la FI se désintégrerait. Il ne faudrait pas alors compter sur le réservoir de voix. Opération nulle pour votre apparatchik réputé au PS pour ses coups tordus et ses manoeuvres de couloir.
    3. En tant que militant FI, je n’attends plus rien du PS en dehors de trahison. Hamon n’a aucune intention de remettre en cause le fonctionnement actuel de l’Europe. Tout au plus, il se fera humilier par Merkel et Schaüble comme Tsipras. Tout son programme n’est donc que du pipeau électoral. Hamon président, c’est Hollande bis.
    4. Si encore vous faisiez profil bas après les cinq années qu’on vient d’endurer. Mais non, tout à vos certitudes, vous imposez la candidature de Hamon à la PR. Et pourquoi donc ? On ne saura pas.

    Quatre raisons nécessaires et suffisantes pour vous d’arrêter d’appeler à l’unité qui NE SE FERA JAMAIS (je suis assez investi dans la FI au niveau national pour le savoir). Donc arrêtez de vous faire du mal, rabattez les quelques voix de Jadot et préparez d’ores et déjà vos copains à l’expérience de première main du marché du travail dérégulé. Ils vont pouvoir évaluer la loi El Khomri et l’effet du CETA (sur lequel Hamon s’est courageusement abstenu !)

  95. Frédéric
    Posted 4 février 2017 at 10:33 | Permalien

    « Ils » reviendront ? Parce qu’ils étaient partis ?
    Je conseille à tout le monde la lecture du passionnant site « le PS en actes » : https://www.bilan-ps.fr/
    Franchement, nous refaire le coup du « Au secours la droite revient », qui date des années 1980, faut être gonflé. Et après le « votutil » pour « faire barrage au FN » ? Franchement vos ficelles sont usées. Vous allez ressortir Séguéla ?
    La droite ne revient pas. Elle a toujours été là. On a eu juste son aile (de moins en moins) complexée. Au moins avec l’aile dure, la gauche authentique (pas votre parti donc) sortira du chloroforme hollandais et se remobilisera. En dehors du PS bien évidemment, lequel continuera sa pasokisation « avant la mire puis la neige sur l’écran » (Lordon).

    Allez, salut.

  96. Ffbre
    Posted 4 février 2017 at 12:34 | Permalien

    Je ne suis pas un nanti…et pour cause je suis inspecteur du travail!

    Mais le vrai visage du socialisme n’est plus au PS même si Hamon a gagné la primaire. L’appareil est tenu par Cambadélis et ses amis. El Khomeri est investie dans une circonscription de Paris !

    Les travailleurs ne peuvent pas compter sur HAMON. Je n’ai plus confiance pour ma part. Trop tard !

    J’irai du côté de la France Insoumise.

  97. Dim
    Posted 4 février 2017 at 15:03 | Permalien

    Ca fait maintenant une semaine que Hamon a gagné la primaire du PS. Le soir de sa victoire, il annonçait vouloir appeler Mélenchon « dès demain » pour construire un rassemblement contre l’oligarchie. 1 semaine plus tard Hanon n’a toujours pas daigné décrocher son téléphone pour appeler JLM mais à trouvé le temps d’aller demander l’onction de Cazeneuve et d’Hollande. Il est plus pressé de faire l’unité avec les néolibéraux majoritaires dans son parti (c’est cohérent avec ses ralliements à ce camp aux derniers congrès ps) que de construire avec Mélenchon. Pour finir, il refuse de remettre en cause les investitures données à une grande majorité de soutiens au gouvernement pour les législatives. Qui peut croire qu’à l’Assemblée nationale El Khomri, Valls, Cambadelis, Le Guen et tous les autres mettrons en oeuvre un programme inspiré par la France Insoumise ?

    La première fois que j’ai publié ici la vidéo ou Thomas Legrand éditorialiste à France Inter révèlait que en off, Benoit Hamon confiait vouloir gouverner avec Macron et pas avec Mélenchon, je me suis fais quasiment insulter. Cette vidéo révèle pourtant, je le crois, une conviction profonde chez Hamon

    https://www.youtube.com/watch?v=9KHJrcNj-c0

  98. socrate
    Posted 4 février 2017 at 15:21 | Permalien

    le fait que le courant Hamon ai gagné dimanche ne change rien a l’existence d’un bloc majoritaire pro Vllas au sein du gouvernement et du PS
    Si tu veux rassembler il faut donc que la direction actuelle du PS parte et donne les manettes a Hamon sinon celui ci est au mains de sdirigeants deu PS qui ont conduit la politique depuis 2012

  99. Gilbert Duroux
    Posted 4 février 2017 at 18:03 | Permalien

    GF : « Mais soyons lucides, on a l’obligation de réussir car sinon « ils » reviendront ».

    Ils ne reviendront pas, puisqu’ils ne sont jamais partis. Hamon est toujours minoritaire au PS et les candidats aux législatives désignés sont les mêmes : El Khomri, Valls, Le Roux, etc…

  100. Charles
    Posted 4 février 2017 at 18:28 | Permalien

    Salut,
    Bon, je crois qu’il faut cesser de tergiverser et regarder la réalité en face: si une « alliance » entre BH et JLM avait été possible, elle aurait déjà eu lieu, ou du moins de vrais échanges seraient en cours, ce qui n’est pas le cas. Mais surtout, en termes aussi bien stratégiques que politiques l’alliance ne peut pas avoir lieu:
    Benoît est pieds et poings liés au PS, il n’a pas les moyens de « virer » les libéraux (ou du moins pour l’instant), donc il doit composer avec et « assumer » l’héritage du quinquennat passé dont se rengorge les caciques du PS, ce qui se traduira forcément par une politique de « compromission » entre la politique actuelle et les mesures « nouvelles », et la plupart d’entre elles ne sont pas compatibles, or malheureusement, c’est l’appareil, la majorité à l’AN qui fera la différence, et avec les Vallsistes et consorts à la manoeuvre, c’est déjà cuit!
    De l’autre coté, il est absolument inconcevable pour JLM et son mouvement de s’allier avec les responsables de ce quinquennat, ça n’a aucune cohérence!
    J’en conclue donc que ce sera à nous, peuple de gauche, de choisir entre Melenchon et Hamon.. Au risque de ne pas passer le 1er tour si les électeurs ne se rassemblent pas majoritairement derrière une des deux candidatures…
    Et je note quand même que c’est le mouvement de celui qui a parlé de « deux gauches irréconciliables » qui fout le dawa et qui est responsable de la situation, de cette fracture et nul autre, parce que sans eux, il y aurait moyen de faire quelque chose, mais tant qu’ils ont du poids au PS et influent sur les politiques menée, on ne peut rien faire..

  101. Posted 4 février 2017 at 23:32 | Permalien

    1) tu veux perdre
    2) tu veux perdre
    3) tu veux perdre
    4) tu veux perdre

    nous voulons l’unité pour ne pas perdre, pour ne pas avoir le choix entre LR et FN

  102. Posted 4 février 2017 at 23:34 | Permalien

    la gauche socialiste a gagne haut la main contre la droite socialistes
    tu as le droit de le nier et de penser que seule ta secte est vertueuse

    mais des millions de gens gauche veulent l’unité pas le desastre le 23 avril

  103. Posted 4 février 2017 at 23:35 | Permalien

    nous gagnerons la présidentielle dans l’unité et nous gagnerons le parti dans la foulée
    et la gauche aura evite le pire qui se profile sinon

  104. Posted 4 février 2017 at 23:37 | Permalien

    ce n’est pas vrai, Hamon a voir melenchon si celui ci veut en début de semaine

    arrêter de chercher tous les prétextes, tous les arguments, changeants pour ne pas faire l’unité

    et dites le « nous voulons l’unité…

  105. Posted 4 février 2017 at 23:39 | Permalien

    pn est aux mains de personne,
    et ce n’est pas a vous de donner des leçons, de faire des menaces, d’etre arrogants
    on propose l’unité car on a tous une obligation de résultats: gagner

  106. Posted 4 février 2017 at 23:46 | Permalien

    c’est nous la gauche socialiste qui avons la main…

    c’est nous qui proposons l’unité pour gagner, un gvt Hamon jadot laurent melenchon c’est la clef pour gagner et la certitude ensuite de gouverner dans le bon sens

  107. Posted 4 février 2017 at 23:57 | Permalien

    choisir entre Melenchon et Hamon, c’est etre battu le 23 ausoir a 20 h et c’est aboutir a choisir entre LR et FN, tu le sais, tu veux faire couler la gauche pour quoi ?

  108. Posted 5 février 2017 at 0:04 | Permalien

    marre des hypocrisies

    allez voir le JORF n°0028 du 2 février 2017 texte n0 77
    décision du 23 janvier 2017 portant agreement d’une association de financement d’un parti et d’une organisation politique
    NOR CCCJ1702864S

    l’assoc est la france insoumise inscrite au registre national sise 6 bis rue des anglais 91 30 Massy reference W913007621

    la charte va prendre forme 577 candidats non pas pour gagner mais pour collecter 1,79 euros par voix obtenue par les 577 candidats perdants

    ca me fatigue

    vous ne voulez pas d’unité alors qu’elle nous est tellement nécessaire, vous allee faire perdre ades millions de gens leurs droits sociaux, par pur sectarisme,

  109. socrate
    Posted 5 février 2017 at 0:16 | Permalien

    une semaine apres son élection on ne sait toujours pas si Hamon a voulu ou pu rencontrer Jadot ou Melenchon….alors que c’était une promesse de campagne mais il a rencontré Cazeneuve et Hollande.Le fait que la direction du PS soit restée en place est un tres mauvais signal donné aux personnes qui ont voté Hamon pour un autre PS.
    Il y a dejà une grosse déception de ce coté la.
    Appeler a l’unité a longueur de réponses sans tenir compre de ça c’est la politique de l’autruche.
    Il faut que la ligne Hamon change la direction du PS et mette en attente les investitures déja données.
    c’est un préalable. Si celui ci n’est pas rempli je voterai Melenchon a la présidentielle

  110. socrate
    Posted 5 février 2017 at 0:45 | Permalien

    si Hamon n’est pas fichu de renégocier les listes législatives (au passage bizarre de les avoir faites avant la primaire) on peut penser qu il renégociera pas plus avec Merkel et Juncker ;autrement plus coriace que Cambadélis et cie

  111. Pro-Filoche
    Posted 5 février 2017 at 2:11 | Permalien

    Mélenchon : démarche solitaire et sectaire qui puise sa « légitimité » dans ses 200 000 clics revendiqués alors qu’Hamon a été investi par 1 200 000 électeurs réels.

    Les sympathisants de gauche n’ont à aucun moment appelé Mélenchon pour les représenter. Hamon a vaincu Valls parce que celui-ci a été facile à battre ? Alors pourquoi Mélenchon n’a pas essayé, si c’était si facile ? Nul doute qu’il l’aurait écrasé !

    Les sondages sur lesquels il appuyait son leadership à gauche l’abandonnent.

  112. andré
    Posted 5 février 2017 at 8:27 | Permalien

    « la gauche socialiste a gagne haut la main contre la droite socialistes
    tu as le droit de le nier et de penser que seule ta secte est vertueuse »
    marrant de parler de sectes, alors que l’on tape sans arrêt sur tout ce qui n’est pas PS.

  113. Posted 5 février 2017 at 10:15 | Permalien

    elles ont été faites par cambadelis le 8 décembre
    ca te surprend ?

  114. Posted 5 février 2017 at 10:16 | Permalien

    ici on ne fait que répondre
    et se défendre devant les agressions éhontées de gens anonymes qui représentent qui… au fait ?

  115. sansressources
    Posted 5 février 2017 at 11:17 | Permalien

    il est hallucinant de voir que les caciques du PS coupent la branche sur laquelle ils sont assis, en effet, s’il n’y a pas d’alliance avec FI, c’est la gamelle assurée et tu le dis toi même, même pas 50 députés, ils ont tout à perdre avec cette stratégie, FI non, il n’a pas de député (ou si peu) il n’a rien à perdre, alors qu’une alliance avec JLM tête de liste, ils ont tout à gagner et sauver leur poste puisqu’il semble que ce soit leur seule préoccupation
    alors un peu de réflexion et la meilleure stratégie c’est JLM
    et en réponse au 109 qui parle de clics et de légitimité, c’est un élément de langage dans le plus pur style de droite, répéter un mensonge pour qu’il devienne réalité, Hamon a certes une légitimité mais à l’intérieur du PS et que du PS au travers d’une primaire du PS pour le PS par le PS, dire le contraire est une ignominie et un gros gros gros mensonge
    alors pour une stratégie bien comprise, si vous voulez sauver vos postes, une seule solution JLM

  116. Gilbert Duroux
    Posted 5 février 2017 at 11:41 | Permalien

    GF : « il faut une majorité à l’assemblée qui corresponde à ce gouvernement rose rouge vert
    donc des candidats labellisés sur ce programme, un par circonscription ».

    Tu ne réponds toujours pas à propos des candidats déjà labellisés par le PS, les Valls, El Khomri, Le Roux, et tous ceux qui ont déjà reçu l’investiture du PS et qui ont soutenu le gouvernement Valls. Vous aller leur accorder le label « rouge-rose-vert » ?
    Personne à gauche ne marchera dans la combine. Un coup de ripolin, ça ne suffira pas.

  117. Gilbert Duroux
    Posted 5 février 2017 at 11:49 | Permalien

    Surtout ne réponds pas « on reverra les investitures une fois qu’on aura gagné la présidentielle ». Tu sais très bien que ça ne marche pas comme ça. C’est le PS qui décide des candidatures et le PS est toujours contrôlé par la droite du parti.
    La présidentielle et les législatives sont couplées. Si on veut qu’un gouvernement « rouge, rose, vert » puissent gouverner, les postulants à la députation doivent être de cette couleur, pas Valls, El Khomri, Le Roux et Cie.

  118. Carlos hermo
    Posted 5 février 2017 at 12:09 | Permalien

    Vraiment je crois que ça suffit messieurs!
    Que tous ceux qui ont constaté qu’Hamon ne fait que prendre une posture de rassembleur de la gauche sans en avoir, ni les épaules, ni l’envie (le temps qui passe sans avoir contacter Melenchon en témoigne) laissent Gérard Filoche essayer de convaincre ceux qui pensent que l’union avec le parti de Valls et Cambadélis constituera le salut pour le plus grand nombre (au demeurant déjà victimes de la loi El Kohmri dont on sait déja que les « frondeurs progressistes » du PS, déjà investis, ne voteront jamais son abrogation).

    Nous sommes en train de polluer son blog inutilement car nous ne representons « personnes » et sommes totalement hors sujet!

    Le PS c’est 6 millions de voix, des sondages en hausse et le lieu unique du rassemblement…
    La France Insoumise c’est 200.000 clics empreints de sectarisme et de coupeurs de têtes qui ne veulent pas l’union…
    Alors par pitié circulez ! Y’a plus rien à voir! Et bon débarras!

    Ici c’est le lieu pour preparer la vraie gauche de gouvernement… Dans la continuité du quinquennat précédent… Pas le lieu de faire la leçon au parti socialiste!

  119. socrate
    Posted 5 février 2017 at 12:25 | Permalien

    si on avait su qu en votant Hamon on garderait des candidats aux législatives comme El Khomri ou VALLS on se déplacait meme pas…
    une fois c’est une arnaque du PS que tu cautionnes
    tu as choisi ton camp celui du PS pas celui de la transparence , dommage
    mais au moins maintenant le voile est levé sur Hamon et sur toi

  120. Dim
    Posted 5 février 2017 at 13:13 | Permalien

    « Vous allez faire perdre à des millions de gens leurs droits sociaux par pur sectarisme » Pour le moment, c’est le ps (pour lequel tu appelles à voter depuis 5 ans en dépit des régression sociales) qui nous a fait perdre nos droits sociaux comme jamais.

  121. Ffbre
    Posted 5 février 2017 at 15:07 | Permalien

    Hamon: « Je sais ce qu’on doit à François Hollande, il a su nous protéger ».

    Non, décidément il n’y a rien à espérer de ce côté. Aveugle, Hamon qu’il est: la déchéance de nationalité, l’état d’urgence utilisé contre les travailleurs, la mort de Rémy, les bavures policières pendant les manifs contre la loi travail…

    Comment voter pour ce candidat qui remercie Hollande ?

    Les droits des travailleurs bafoués, piétinés tout au long de ce mandat…Où est passée la loi protectrice des plus faibles ?

    Hamon ne s’oppose pas aux investitures de Valls, de El Khomeri…Rien à espérer

    Vive la France Insoumise !

  122. Posted 5 février 2017 at 17:38 | Permalien

    bien sur, mais jusque la c’est JLM qui met des préalables
    pas hamon qui redit sa volonté d’unité de toute la gauche ce matin
    l’unite ne peut se faire que sans préalables
    mettre des préalables c’est aider l’aile droite du parti a faire perdre l’aile gauche qui a gagne derrière Hamon
    pourtant depuis un siècle c’est la première fois que l’aile gauche socialiste gagne, ni Marceau Pivert, ni JP Chevenement niI Mélenchon-Dray et la première GS avec D&S n’avaient jamais gagné encore obtenu une majorité si nette

  123. Posted 5 février 2017 at 17:41 | Permalien

    mais parce que nul ne dictera a personne le tri de ses deputes, il n’y aura jamais de tribunal, ni de passeport sous surveillance, pour untel oui contre untel
    nous, nous avons intérêt a une majorité de gauche bien sur, intérêt a bousculer ce qui a été voté le 8 decembre, et nous le ferons au maxima
    mais ça ne sera ni melenchon ni aucune autre qui nous le dictera, jamais
    d’ailleurs chaque fois que melenchon cite un nom a écarter il rend plus difficile que nous l’écartions c’est pas dur a comprendre ? !

  124. Posted 5 février 2017 at 17:44 | Permalien

    il est évident qu’une fois gagnée la présidentielle il sera plus facile d’art en faveur d’une majorité nouvelle et contre ceux qui combattraient la nouvelle majorité au nom de l’ancienne
    et pour gagner la présidentielle, il faut l’unité,
    mais en mettant la charte avant les boeufs, la législative avant la présidentielle, melenchon cherche a bloquer l’unité
    il faut une forte pression unitaire
    des centaines de milliers de signatures pour l’unité
    sinon on perd

  125. Posted 5 février 2017 at 17:46 | Permalien

    la gauche est plurielle et tant mieux,
    la ressembler ce n’est pas l’expurger, c’est additionner,
    quiconque, avant une présidentielle veut exclure, perd,
    il faut l’unité pour gagner, pas la division,
    et l’unite est faisable politiquement,
    l’unite est nécessaire pour gagner,
    faisons la vigne

    le dépôt des candidatures c’est le 17 mars, il reste 40 jours, 6 semaines

  126. Posted 5 février 2017 at 17:48 | Permalien

    mais rien ne les fera disparaitre … il existent et la gauche est plurielle,
    l’important est d’avoir une majorité pour gagner
    sur une plateforme commune
    et un candidat unique,
    si on a on gagné la partie droitiere de la gauche ne pesera plus

  127. Posted 5 février 2017 at 17:49 | Permalien

    ca sert a rien ton truc
    oui
    et alors, on fait quoi pour gagner les 23 avril et 7 mai ?

  128. Posted 5 février 2017 at 17:54 | Permalien

    on est en campagne électorale, on veut atteindre 20 % le 23 avril puis 50 % le 7 mai
    on doit obtenir les voix des ex vallssistes 40 % celle de la CFDT, puis toutes les variantes de la gauche
    et ce sans renier la plateforme, en rompant avec le bilan du quinquennat, exercice fait par Hamon ce matin a la Mutualité
    et en unifiant les socialistes, derrière cette plate-forme et en unifiant la gauche toute entiere pour un gvt Hamon Jadot laurent Melenchon

    vous avez le droit de trouver que ce n’est pas assez, et de faire capoter cela, vous n’aurez rien d’autre et vous aurez donc LR ou FN

  129. Posted 5 février 2017 at 18:00 | Permalien

    Cher monsieur Filoche,
    Je viens de vous entendre intervenir dans l’émission des informés de France Info, et j’ai été très touchée par votre prise de paroles concernant monsieur Fillon.
    Vous avez très bien expliqué le ressentiment des gens de la France qui souffre et qui sont ignorés par les puissants depuis des années.
    J’habite depuis 20 ans en Louisiane et je viens de vivre une épouvantable expérience électorale, je reviens juste de France où j’ai entendu l’épuisement des petites gens. Et on a l’impression d’être à mille miles de la réalité lorsqu on voit comment se comportent les responsables politiques et les médias. On a l’impression d’une réalité virtuelle…
    Je suis fille de militant syndicaliste et politique et j’ai mal avec la gauche, mal avec la droite et ne parlons pas de l’extrême droite. Votre intervention m’a fait un bien fou. Vous avez mis un pansement sur une plaie béante.
    Je ne vous connaissez pas, mais je sais que la gauche et notre pays a besoin de personnes comme vous, qui parlent vrai.
    Bravo monsieur Filoche et merci

  130. Posted 5 février 2017 at 18:29 | Permalien

    « bien sur, mais jusque la c’est JLM qui met des préalables
    pas hamon qui redit sa volonté d’unité de toute la gauche ce matin
    l’unite ne peut se faire que sans préalables »
    Soyons précis.
    Hamon dit sa volonté d’unité, autrement dit il dit sa volonté que Mélenchon et Jadot se rallient à sa candidature à lui. Parfait.
    Il ne veut pas de préalable, autrement dit il demande un ralliement sans conditions de Mélenchon et Jadot, et un soutien inconditionnel à des candidats PS aux législatives déjà désignés, dont des responsables du désastre de ce quinquennat.
    Et il s’étonne que ça ne passe pas comme une lettre à la poste ?
    Après peut-être qu’il va les obtenir ces ralliements, mais il n’aura sans doute pas le ralliement des électeurs de Mélenchon de Jadot dans ces conditions.
    « mais en mettant la charte avant les boeufs, la législative avant la présidentielle, melenchon cherche a bloquer l’unité »
    La législative est la suite logique de la présidentielle, les deux élections sont forcément reliées.

  131. Frédéric
    Posted 5 février 2017 at 18:35 | Permalien

    https://www.legrandsoir.info/meme-avec-benoit-hamon-le-parti-socialiste-non-merci.html

  132. Dim
    Posted 5 février 2017 at 19:03 | Permalien

    @Filoche

    « chaque fois que melenchon cite un nom a écarter il rend plus difficile que nous l’écartions c’est pas dur a comprendre ?  »

    Ah bon ? Avant que Mélenchon en parle, quand est ce que toi tu as soulevé l’incohérence d’investir El Khomri pour abolir la loi El Khomri ? Jamais. Hamon peut dire ce qu’il veut, ne pas revenir sur les investitures de El Khomri, Valls, Le Roux, Camba et tous les autres, c’est se priver volontairement des moyens de mener une autre politique. Bref, il préfère faire l’unité avec les libéraux majoritaires dans son parti sans le dire pour essayer de balader les électeurs de Mélenchon. Pas sûr que ça marche, pas sûr…

  133. socrate
    Posted 5 février 2017 at 19:42 | Permalien

    j’espère que tous les posts sur ton blog te font réfléchir que si rien ne change dans les investitures c’est cuit…
    car ceux qui interviennent ici ne sont que des représentants de ce que pense la majorité de ceux qui ont voté a la BAP
    tu dis personne ne nous imposera de modifier la liste et bien vous au BN prenez en l’initiative si tu veux pas que ce soit FI qui le fasse
    mais il est impensable de laisser des traitres a la classe sociale etre députés PS en 2017
    Maintenant si tu préferes garder l »aile droite du PS avec vous plutot que la gauche hors PS se rassemble c’est ton droit

  134. Posted 5 février 2017 at 19:49 | Permalien

    pauvre arrogant, y’en a marre de tous vos trucs soupçonnant arrogants nuls
    qui êtes vous pour vous permettre ça?
    on a mené une bataille longue et dure que que EK ne soit pas investie, même Anne Hidalgo était contre, et localement, il s’en est fallu de peu pour qu’elle soit battue ça a été a quelques voix près, alors vous venez a la 11° heure gâcher ce qu’on fait,
    mais s’il faut faire bouger les circonscriptions et en repartager pour faire de la place a des verts, etc… on le fera,
    sachant qu’elle a été élue, et qu’un vote c’est un vote,
    mais qu’évidemment si il y a eu un autre vote, que BH est élu, si on a gagné,
    comme la loi el khomri sera abrogée, il devient légitime de reposer la question

  135. Posted 5 février 2017 at 19:50 | Permalien

    soyez certains que rien ne changera et que tout préalable a une discussion fera échouer la gauche, l’election, le pays, le salariat
    et que celui qui vous le dis est le plus unitaire de tous

  136. Posted 5 février 2017 at 19:51 | Permalien

    regardez ces mecs qui préfèrent LR et FN que la gauche socialiste
    on peut rien contre ça,
    ce sont des LR cachés, des FN planques ? peu importe le résultat sera le meme = desastre le 23 avril au soir

  137. Posted 5 février 2017 at 19:53 | Permalien

    c’est faux

    « si les Français me font confiance, il me reviendra de rassembler plus qu’une famille politique, plus que la famille socialiste, je ferai tous les gestes nécessaires pour qu’elle se réunisse, mais il me reviendra de m’adresser à toute la gauche, les responsables écologistes, de la gauche radicale», a scandé Benoit Hamon, citant Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon.

  138. Bobby
    Posted 5 février 2017 at 20:26 | Permalien

    « pas hamon qui redit sa volonté d’unité de toute la gauche ce matin
    l’unite ne peut se faire que sans préalables »

    Ben bien sûr, dans ce cas on pourrait même dire sans condition.
    C’est tellement plus simple de demander une unité derrière soi, en ne cédant rien sur ce qui gêne, seul souci ça ne peux pas fonctionner.
    Le 17 mars il sera trop tard pour comprendre que rien ne se crée sans que chacun y mette de la bonne volonté et c’est précisément à ce moment que débutera ce qui orientera le choix des électeurs durant un mois.
    On sera sorti des effets de manches et des sondages au doigt mouillés de la période actuelle qui comme toujours seront démentis.
    Suffit de regarder le passé.

  139. Posted 5 février 2017 at 20:31 | Permalien

    « mais il est impensable de laisser des traitres a la classe sociale etre députés PS en 2017″
    tu veux la terreur avant l’election ? expurger avant d’agir ?
    c’est inouï !
    « des traitres a la classe sociale », il y en aura partout comme toujours, a ce que vous appelez FI ou au PCF, ou chez nous…
    les traitres a la classe sociale ça se voit work in progress…
    mais je vais te dire quelque chose de clair : si toi, t’imposes des conditions à l’unité pour qu’elle ne se fasse pas, et si on perd le 23 avril, et qu’on a le choix entre LR et FN , je te considérerais comme un traitre a notre classe sociale

  140. Posted 5 février 2017 at 20:33 | Permalien

    la position de Hamon est celle ci
    pas d’homme providentiel, surtout pas moi, on fait l’unité tout ensemble, chacun garde sa carte, je ne demande sa carte a personne, sa spécificité, restez vous mêmes, on ne demande a personne de renoncer a ce qu’il est, mais on s’unit sur un programme, on vote pour des idées, et on défend ensemble ce qu’on a décide ensemble
    il est difficile de faire mieux, plus honnête, plus ouvert, plus sérieux

  141. Gilbert Duroux
    Posted 5 février 2017 at 20:34 | Permalien

    Aie confiance… (Kaa, Le Livre de la jungle)
    https://www.youtube.com/watch?v=NoX-4Hm1rPU

    Franchement, comment veux-tu qu’on fasse confiance ? Et pourquoi on ferait confiance ? On n’arrête pas de faire confiance et de se faire entuber par ceux de ton parti. C’est bien pour ça qu’il faut des gages.

  142. Posted 5 février 2017 at 20:40 | Permalien

    pour faire l’unité faut vouloir, vouloir c’est agir
    signer un accord de gouvernement c’est agir, agir c’est transformer les choses,
    le refuser c’est échouer, laisser passer la droite

    il n’y aura aucun préalable, la discussion portera sur tout, et chercher a réussir sur le maximum : ce qui fera accord, sera bon a prendre, ce qui fera désaccord sera mis de cote

  143. Posted 5 février 2017 at 20:41 | Permalien

    dans la passé, AUCUN accord n’a été signé lorsque l’un des partenaires a mis des préalables aucun

    par contre ce qui apparaissait comme divergent a été effacé dans les discussions et il a été retenu suiffaient de points d’accord pour qu’ils l’emportent sur les points restants de désaccords

  144. socrate
    Posted 5 février 2017 at 20:53 | Permalien

    mais enfin comment peux tu faire essayé de nous faire croire que ceux qui sont investis pour la législative parmi les quels :

    Eduardo Ryan Cipel
    Olivier Faure
    JC Cambadélis
    Jean Marie Leguen
    Myriam El Khomri

    sont des représentants du peuple qui ont bien ouvré pour le peuple jusqu ici ?
    Si les fédérations départementales PS qui ont voté pour ces gens la c’est que les cotisants du PS sont de la ligne Valls et donc Hamon aurait ses frondeurs au sein du PS rebelote 2012…
    Alors Non merci
    tres peu pour moi
    et si tu penses convaincre quelqu un ici …bon courage
    Je te rappelle que tu avais dans les semaines passées sur ce blog écris que bien évidemment si Hamon l’emportait on reverrait la liste des investitures…ce dont tu ne parles plus aujourd’hui

  145. Dim
    Posted 5 février 2017 at 21:04 | Permalien

    Des jours à insulter Mélenchon parce qu’il pointe l’incohérence de vouloir abroger la loi el Khomri avec El Khomri député finir par dire « il devient légitime de poser la question » (post 132)

    Ba vas y pose la question, interpelle ton candidat, mobilise pour revenir sur les investitures. l’unité pour l’unité derrière le ps a été faite en 2012. A l’époque tu nous expliquais qu’il fallait voter Hollande pour avoir le programme du FDG. On l’a fait. Pour quel résultat? Recommencer la même méthode nous donnera le même résultat

  146. Posted 5 février 2017 at 21:14 | Permalien

    tu verras qu’il y aura aussi des pourris chez vous, quelle garantie chez des candidats improvisés dans un parti bel et bien déclaré (cf JO) mais sans histoire, sans experience, sans statut, sans democratie, avec une charte tournée vers la seule captation de l’argent, 1,79 euros, pour chaque voix récoltée ?

    pas de préalable, chacun vient avec sa carte, sa personnalité, restez identiques à ce que vous êtes, la gauche est diverse, plurielle mais peut s’unir en se respectant
    on passe un accord sur les 7 ou 8 ou 9 points, une plate-forme de gouvernement commun et on défend ce qui nous a ainsi unis
    le reste suit car on a tous intérêt a gagner et à réussir

  147. Bobby
    Posted 5 février 2017 at 21:17 | Permalien

    Encore une fois ils sont nombreux ceux qui souhaiteraient une union et qui comprennent le danger sinon, mais tu oublies justement que le passé cette fois laisse des traces très, très profondes.
    Ce que tu ne veux pas comprendre c’est que les promesses venant des candidats PS, qu’ils soient élus ou non, on s’est aperçu plusieurs fois et depuis longtemps ce que ça valait ensuite.
    Il faut donc comprendre que sans engagements clairs au préalable (c’est pas un gros mot) et non chantage comme tu dis, rien ne sera possible.
    Mais tu refuses de comprendre ça en montant sur tes grands chevaux à chaque fois.
    Si tes « négociateurs » font pareil c’est cuit et tu auras beau dire c’est de la faute à JLM, personne jamais n’acceptera de s’unir à qui que ce soit sans garanties.
    C’est tout simplement logique.

  148. Gilbert Duroux
    Posted 5 février 2017 at 21:18 | Permalien

    @ Pro-Filoche
    « Mélenchon : démarche solitaire et sectaire qui puise sa « légitimité » dans ses 200 000 clics »

    Tu crois que c’est avec des clics qu’on organise un meeting comme celui qui vient de se tenir à Lyon et à Aubervilliers ? J’ai pu voir de près l’organisation, je ne suis pas sûr que le parti prétendument socialiste ait assez de militants pour en faire autant. En payant des professionnels, sans doute, mais avec des militants, ça m’étonnerait. Je ne vois pas les notables et les élus du PS faire ce boulot.

  149. Bobby
    Posted 5 février 2017 at 21:24 | Permalien

    « le reste suit car on a tous intérêt a gagner et à réussir »

    NON le reste ne suit pas apres, c’est totalement faux les années passées le démontre, une fois élus les dites promesses contenues dans les dits engagements peuvent devenir l’exact contraire.
    Un engagement de faire baisser le chômage et augmenter les salaires on a vu ce que c’est devenu, comment ça a été détourné en milliards donnés aux entreprises au motif des dits engagements.
    C’est bien inscrit dans les mémoires tout ça.

  150. Frédéric
    Posted 5 février 2017 at 21:25 | Permalien

    je ne comprends pas : selon vous, Hamon est bien candidat à la Présidentielle et il ne se retirera pas, donc il faut s’aligner derrière un type qui a été porte-parole du PS de 2008 à 2012, ministre de Hollande et conspirateur en faveur de Valls ? C’est pas un préalable ? Que FI doivent soutenir des gens comme El Khomri ou Valls, contre toute cohérence, c’est bien un préalable ?
    En fait : vous nous dites d’accepter toutes vos conditions mais sans préalable ?

  151. Posted 5 février 2017 at 21:48 | Permalien

    on a déjà répondu : tout était discutable
    encore faut il discuter sans préalable avec l’intention d’aboutir

    relisez votre texte, c’est un texte accusateur, intrusif, avec multiples occurrences, qui ne se mêle que de reproches à notre égard, pas un seul mot positif…

    renoncez a cette arrogance, renoncez a ce ton de donneur de leçons, vous n’en avez aucune a nous donner

    vous discutez avec la gauche socialiste, là…

    avec nous, et je vous le répète, cela aboutira a rien, et c’est moi qui vous le dit, respect ! écoute ! pas de préalable
    et je suis le plus sincèrement unitaire que vous puissiez rencontrer

    on vous prend comme vous est, prenez nous comme nous sommes, pas d’inquisition, pas de chantage, pas d’expulsion
    mais toute st possible,
    programme commun
    discussion tout le casting

    faut faire vite, c’est bien avant le 17 mars

  152. Bobby
    Posted 5 février 2017 at 21:49 | Permalien

    Je précise pour être plus clair qu’evidemment un accord de gouvernement n’est pas la même chose que des promesses du genre de 2012 dont le candidat peut s’asseoir dessus puisqu’il n’a été élu que sur son programme perso.
    Mais il n’empêche que dans un accord de gouvernement bien plus qu’un accord sur ce que l’on veut faire, l’essentiel c’est surtout ce que l’on ne veut pas voir faire.
    Et c’est là qu’aujourd’hui ça ne peut pas marcher parce que des individus qui ont trahis sont susceptible de faire partie encore d’une future majorité.
    Essaie de comprendre cela au lieu de hurler aux sectaires et aux traîtres qui préfèrent la droite.
    Mais je le redis même si ça ne fait pas plaisir, si ça reste dans cet esprit de dire on veut bien discuter mais à condition de décider ce que l’on veut comme on veut avec qui on veut y compris les Le Guen et compagnie, alors pas la peine de critiquer les autres c’est du kit, personne ne s’y trompera.

  153. Posted 5 février 2017 at 21:51 | Permalien

    quand on veut l’unité on ne fait jamais avaler sa biographie a quelqu’un,
    exiger des autocritiques, des gages, c’est stalinien, ça ne marche pas et ça ne marchera jamais
    c’est meme intolérable
    et je ne le tolérerais pas, même moi l’unitaire, je n’ai rien a apprendre de melenchon, et je ne chercherais pas a lui faire avaler toutes ses erreurs politiques,
    qu’il en soit ain si pour tous
    personne ne viendra me ou nous donner de leçons sous prétexte d »unité, personne
    par contre un accord sur un programme de gouvernement commun, oui,
    et discuter ensemble de sa mise en oeuvre oui

  154. Posted 5 février 2017 at 21:54 | Permalien

    organise un vote avec 68 000 militants dans 7500 bureaux de vote sur tout le territoire et fais venir 2,1 millions de personnes,
    et repasse nous voir svp

  155. Posted 5 février 2017 at 21:56 | Permalien

    mais ce quinquennat haïssable je l’ai mieux combattu que vous en fait…
    ca ne change rien il ne s’agit plus du passe ni du bilan mais de l’avenir
    ou on gagne ou on perd,
    on c’est LR et FN
    ou c’est nous de 2017 à 2002

  156. Frédéric
    Posted 5 février 2017 at 21:56 | Permalien

    1/ Prenez vous des électeurs à ce point pour des imbéciles pour leur fait gober une alliance électorale entre la FI et les candidats Le Guen, Valls, El Khomri ? C’est ça qui tue la démocratie ! Vos magouilles d’appareils…
    2/ Je ne vais que reprendre vos propos : vous proposez « Hamon Président, JLM Premier Ministre ». Relisez vous. Au nom de quoi ? C’est pas un préalable ça ? En fait, vous êtes pour l’unité, mais autour de votre candidat qui est mouillé dans le quinquennat finissant jusqu’au cou !

    Franchement, vous faites de la politique versions 70′s. Les électeurs ne sont plus des petits soldats que les généraux font bouger à leur guise ! le pire est que vous êtes tellement déformé par les manoeuvres de couloir de Solférino que vous ne vous en rendez pas compte !

  157. Frédéric
    Posted 5 février 2017 at 21:59 | Permalien

    Vous n’avez rien combattu. Vous l’avez cautionné au final. Si on vous tolère au BN du PS c’est parce que vous rabattez des voix de gauche. Rôle bien défini et connu dans les appareils… (je vous le laisse définir, car vous avez la culture politique pour connaître le nom de ce type de stratégie).

    cela fait 35 ans que vous regardez passer les trains : vous êtes membre d’un parti qui plus que les autres a été l’instrument de la conversion néolibérale de la société française. Malgré vos indignations et protestations.

  158. Posted 5 février 2017 at 22:00 | Permalien

    mais rigolo, on l’a posée avant toi, la question d’EK et on a bataillé pour qu’elle ne soit pas désignée ! elle est passée de quelques voix, et c’est pas fini
    mais ça ne vous regarde pas, on vous prend tels que vous est avec toutes vos folies, déraisons sectarismes, incompétences,
    prenez nous sommes nous sommes,
    cherchons l’accord sur ce qui nous unit pas sur ce qui nous divise

  159. Posted 5 février 2017 at 22:01 | Permalien

    miles toi de tes oignons, pas des note, et on s’occupe pas des votres
    cherche ce qui nous unit
    pas ce qui nous divise

  160. Frédéric
    Posted 5 février 2017 at 22:10 | Permalien

    Mais rigolo, que de batailles perdues depuis 1981 pour cette immense force qu’est la gauche socialiste ! Le PS toujours plus à droite malgré le poids décisif de la gauche socialiste…

    Avez vous vu le nombre de personnes au meeting de JLM cet aprem ? 16 000 plus les gens dehors ! Cela fait une grande secte ! rassurez vous avec vos sondages bidonnés, pardon redressés…

    Nombre de followers des principaux candidats sur facebook : Mélenchon : 634 500, Fillon 265 200, Macron : 148 000, Hamon : 102 000 et Le Pen : 4 600.

    Verdict dans les urnes.

  161. socrate
    Posted 5 février 2017 at 22:26 | Permalien

    c’est sur qu’avec le ton que tu emploies ici vis a vis des intervenants qui te font remarquer l’invraisemblance a vouloir appeler a faire voter pour El Khomri députée pour ensuite abroger sa loi…. difficile de trouver un accord.
    Si cela te met dans l impossibilité de garder ton calme c’est dommage car on ne pourra pas avoir un dialogue constructif et ni toi ni moi ne gagnerons en mai 2017.
    Pourquoi le PS désigne des candidats a la législative 2017 avant la tenue de la primaire ?
    si une primaire est ouverte alors la désignation des députés doit se faire sur le meme processus.
    Sinon il n’y aucune logique a faire une primaire ouverte ….
    Surtout quand la majorité du PS penche a droite du PS comme le dernier congrès l’indique

  162. Dim
    Posted 5 février 2017 at 22:41 | Permalien

    « mais ce quinquennat haïssable je l’ai mieux combattu que vous en fait… » Comment ? en appelant à voter PS à toutes les élections intermédiaires.. Allez passons.
    Non le but de la charte de la France Insoumise n’est pas de récolter de l’argent (un mécanisme de reversement de l’argent si le député élu appartient à un parti est prévu) avec les législatives mais bien d’avoir une majorité cohérente avec le programme de la présidentielle. Ca nous évitera de faire campagne contre un traité européen puis d’avoir une majorité qui le ratifie finalement à l’Assemblée quelques mois plus tard. Quand c’est arrivé en 2012, le FDG a mis 80 000 personnes dans la rue pour s’y opposer. Tu étais où « toi qui a lutter mieux que nous » contre ce quinquennat ?
    Enfin si on fait une majorité ensemble, évidemment que toutes les investitures nous regardent et que ce sont nos oignons. T’iras coller les affiches de ta camarade de parti El Khomri si tu veux mais tous tes appels à l’unité ne me feront pas lever mes fesses pour t’accompagner.
    Puis enfin, tu passes ton temps à demander l’unité et cartonne Mélenchon dès que tu peux alors que lui ne parle jamais de toi, heureusement qu’il est là et s’est organisé pour qu’il existe une alternative au PS. Le Pen serait à 40% sinon…

  163. Dim
    Posted 5 février 2017 at 22:50 | Permalien

    A oui et si avec Hamon c’est la victoire de l’aile gauche dans le parti (il me semblait qu’il avait sagement rejoint la majorité libérale aux derniers congrès mais bon..) et que l’identité de ceux qui composent la majorité parlementaire n’a pas d’importance, il est encore temps d’abroger la loi El Khomri avant l’élection hein. Je dis ça je dis rien

  164. Posted 5 février 2017 at 23:43 | Permalien

    n’importe quoi !

    voues avez d’autres des trucs impossibles ? de quoi faire avorter l’unité tous les jours et perdre devant LR et FN c’est ça ?

  165. Posted 5 février 2017 at 23:47 | Permalien

    en mobilisant contre l’ANI ce que vous n’avez pas fait (votre manif du balai)
    conte la loi ayrault, ce que vous n’avez pas fait (votre manif TVA sic)
    en bataillant contre la loi Macron, (la pas de manif, désertion du combat)
    en bataillant contre la loi el khomri du 1er au dernier jour ! (manif du 5 juin sur autre chose)
    et les 5 élections ? on a bataillé, appeler a voter pour qui sinon ? vous avez perdu chaque fois que le PS perdait, a aucun moment vous n’avez attiré ni remplace et ce a cause de voter sectarisme inouï anti PS
    nous partagerons les circonscriptions, mais personne ne triera les candidats des autres, ça ne s’est jamais fait et ça ne se fera jamais, chacun se respecte

  166. Posted 5 février 2017 at 23:53 | Permalien

    je réponds sur le ton qu’on utilise a mon égard,

    vous n’avez que morgue arrogance et leçons a donner, et je n’en accepte aucune bien sur

    he oui, on ne se défend pas, nous, a la gauche socialiste, on existe, on lutte,
    nous sommes fiers au coeur de la gauche,
    et nous prétendons avoir largement raison contre vous, sur tous les plans, D&S le démontre depuis 24 ans,

    mais ca n’a aucune importance en fait, il faut l’unité
    et nous voulons l’unité de toute la gauche donc avec vous pour gagner
    sur les points communs en laissant tous les autres (et il y en a !) de cote
    respect
    ecoute,
    unite,
    gvt Hamon Jadot Laurent melenchon

    j’ajoute, je suis profondément choque et colère de toutes les manoeuvres, inventions barrières que vous inventez ici, lmc sur mon mur, pour que l’unité ne se fasse pas, sans JAMAIS UNE SEULE FOIS APPELER à gagner ensemble SANS JAMAIS SOULIGNER LE DANGER DE LR ET FN SANS JAMAIS PROPOSER AUTRE QUE DES EXCLUSIVES, DES EXCLUSIONS, DES AGRESSIONS, ETC POUAAH

  167. Posted 5 février 2017 at 23:54 | Permalien

    l’immense force obstination, tenacite de la gauche socialiste vient de payer… pour 10 semaines, nous avons impose un candidat a la présidentielle

  168. Posted 5 février 2017 at 23:58 | Permalien

    pauvret arrogant et ignorant, ils ne nous tolèrent pas au Bn, nous nous sommes imposés, et sur bien des questions depuis les 35 ha sans perte de salaire et le non en 2005, et encore là, nous venons de gagner à 60 % des voix la primaire

    que ça vous fasse déroute dans vos têtes sur vos analyses absurdes du ps, que ça contredise tous vos mensonges, ça vous regarde,

    mais c’est un candidat de la gauche socialiste,
    il y aune « fenêtre » de 10 semaines pour gagner
    nous ne pouvons pas le faire seuls,
    vous ne pouvez pas gagner seuls

    nous sommes tous foutus et pour longtemps sans unité
    c’est décisif, pour tous les notres pour notre classe sociale,
    nous vous la proposons cette unité avec acharnement,
    la balle est dans votre camp

    des millions de salariés seront impitoyables si on perd a cause d’une division qui est pourtant facile a surmonter

  169. Posted 6 février 2017 at 0:02 | Permalien

    prenez vous des millions d’électeurs de gauche pour des imbéciles en multipliant les faux prétextes et les préalables pour une unité qui si nécessaire, si impérative,
    le casting est pas un préalable, il vendra de l’accord et de l’évidente discussion de qui est qui, qui pese quoi qui fait quoi la ou il y a de la raison c’est facile
    notre candidat est ce qu’il défend aujourd’hui,
    (melenchon est mouille jusqu’au coup dans maastrischt et tant de choses encore…)
    l’unité que nous proposons est sur les points qui font accord, en mettant d cote ce qui fait désaccord

  170. socrate
    Posted 6 février 2017 at 0:02 | Permalien

    tu as combattu mieux que nous
    bien et alors

    tu es plus médiatisé que les intervenants sur ce blog alors ça me semble logique que ta notoriété te permette des actions que nous ne pouvons pas faire.

    Mais dans les manif contre la loi El Khomri nous y étions aussi et c’est pourquoi il ne nous est pas supportable d’accepter un rassemblement validant la présence de celle qui a signé cette loi scélérate.
    Simple question de logique avec nous memes.
    Je te laisse avec ta logique a accpter cela…

    Et je peux meme te dire que si Melenchon acceptait un rassemblement en acceptant que M El Khomri garde sa place , alors il n’aurait pas ma voix….
    Rappelle toi que nous sommes nombreux a etre ni encartés ni moutons de panurge et fiers de l’etre.

  171. Bobby
    Posted 6 février 2017 at 0:03 | Permalien

    Faudrait pas inverser les responsabilités, tu sais très bien que les manifs ne sont que ce qu’elles sont, rappelle toi le nouveau mai 68 on l’attends encore.
    C’est à l’AN que ça se joue, il n’y avait que les frondeurs qui auraient pu empêcher pas mal de saloperies si ils avaient vote contre au lieu de s’abstenir.
    Tous te disaient que ça n’aurait aucune crédibilité pour la suite, on y est !
    Avant de juger les autres il faut être critique vis à vis des manquements de ses camarades qui ont entraînés ces doutes d’aujourd’hui.

  172. Posted 6 février 2017 at 0:05 | Permalien

    va te faire voir avec ton inquisition stalinienne,
    nul je jugera de nos candidats a notre place, et on jugera pas pour les votres !
    on ne rappellera aucune trahison de votre camp

    on prendra tous les militants comme ils sont s’ils sont pour un projet un futur commun a partir des 6 7 ou 8 ou 9 points clefs d’accord
    le soutien a un gvt Hamon jadot laurent melenchon sera discriminatoire ceux qui seront pour seront avec nous, sans préalable ceux qui seront contre, seront contre nous

  173. Posted 6 février 2017 at 0:09 | Permalien

    mensonge recrutent déjà mille fois corrige ici IL ETAIT IMPOSSIBLE DANS AUCUN CAS DE FIGURE QU’UNE MOTION DE CENSURE PASSE,
    ON A FAIT TOUT CE QUON POUVAIT POUR ÇA c’était impossible

  174. Posted 6 février 2017 at 0:11 | Permalien

    voila l’aveu des gens bornés, ils ont une focale et voient la queue de la souris, mais pas l’éléphant qui est vient les écraser

    tu laisserais passer le FN et LT parce que tu n’aurais pas réussi a ecarte de la liste une fille qui serait alors inéluctablement battue ???

  175. Gilbert Duroux
    Posted 6 février 2017 at 0:15 | Permalien

    Tu crois encore que le chantage au FN est suffisant pour qu’on oublie la politique du PS ? Je n’ai jamais été pour la politique du pire mais tout le monde n’a pas forcément une culture politique et une conscience politique, il faudrait en tenir compte au lieu de se contenter d’agiter le trouillomètre Front national.
    Voter pour le moindre mal, c’est toujours voter pour le mal. C’est ce que tu fais d’élection en élection, ça donne pas vraiment envie.

  176. Gilbert Duroux
    Posted 6 février 2017 at 0:25 | Permalien

    GF : « vous discutez avec la gauche socialiste, là… »

    Ben non, régulièrement tu enfiles ta casquette PS parce que le plus important pour toi, c’est de préserver le PS. La preuve, tu accepterais une alliance Rouge-Rose-Vert avec El Khomri, Valls, Le Guen, Le Roux et toute la clique dans cette alliance. La question n’est pas de trier les candidats PS à la place du PS, mais si le futur groupe PS à l’Assemblée nationale ressemble à la majorité sortante, c’est pas la peine d’envisager quoi que ce soit. Le sujet c’est pas une alliance avec D&S, ce qui serait facile, mais avec le PS.
    Ce qui pose une ÉNORME difficulté, c’est que Hamon est toujours minoritaire au PS, contrairement au candidat de la droite, qui a pris le contrôle de son parti. On peut reconnaître à la droite une certaine cohérence.

  177. sansressources
    Posted 6 février 2017 at 0:39 | Permalien

    tu veux l’union de suite, alors que le gouvernement et le PS tous derrière le messie Hamon retire de suite la loi belle connerie, ils peuvent le faire, la on sera derrière, car faut pas nous prendre pour des billes, si vous ne le faites pas maintenant, vous ne le ferez jamais

  178. Posted 6 février 2017 at 0:54 | Permalien

    bon bah laisse passer LR et Fn
    vous êtes épuisants de betises, de préjugés d’obscurantisme, d’aveuglement

  179. Posted 6 février 2017 at 0:55 | Permalien

    soit tu comprend et tu fais l’idiot de façon perverse encore une fois pour empêcher l’unité
    soit tu comprend pas et tu m’accables d’ennui ça suffit quoi

  180. Posted 6 février 2017 at 0:56 | Permalien

    hollande a fait perdre 5 elections au PS et le reste de la gauche n’a rien gagne
    que personne ne vienne nous donner des leçons

    s’il y a pas d’unité c’est LR FN

  181. Dim
    Posted 6 février 2017 at 1:15 | Permalien

    @Filoche

    Où as tu vu que nous mobiliser contre le TSCG, la hausse de la TVA (Hamon ministre de la consomation approuvait la hausse à l’époque) et pour la 6ème République nous avait empêcher d’être de toutes les manifs contre la réforme des retraites et l’ANI (soutenu par Hamon ministre)???
    Même chose pour la loi El Khomri, Mélenchon s’est tapé toutes les manifs, a mobilisé comme un diable pendant qu’Hamon avait piscine les jours de mobilisation. Enfin tu pourras faire la leçon à Mélenchon sur Maastricht (voté il y a 25 ans) quand t’auras fais la moitié du travail critique qu’a fait JLM sur l’UE, l’Euro et le libre-échange. Pour ça, il aurait fallu être unitaire et venir participer aux conférences sur le plans B. Mais comme c’était pas derrière le ps, bizarrement l’unité était moins urgente j’imagine….

  182. Dim
    Posted 6 février 2017 at 1:16 | Permalien

    C’était tout a fait possible de faire passer la motion de censure proposer pour des raisons tactiques par la droite. Il suffisait d’avoir du courage et de la voter

  183. 1956
    Posted 6 février 2017 at 2:28 | Permalien

    Au fait:
    Pourquoi le PS cherche il l’union avec une petite secte de quelques milliers d’abrutis, incultes, arrogants, menteurs, bornés, inquisiteurs, staliniens et … mouillés jusqu’au cou?

    La réponse des soutiens à GF m’intéresse.

  184. 1956
    Posted 6 février 2017 at 2:42 | Permalien

    Pouvez vous comprendre que l’union qui repose sur jaune, rose, rouge et vert puisse être bancale et fumeuse?

  185. Gilbert Duroux
    Posted 6 février 2017 at 5:07 | Permalien

    GF : « nous venons de gagner à 60 % des voix la primaire ».

    Tu n’as rien gagné du tout. Je te rappelle que tu as été viré de la primaire et que ton candidat « par défaut » (Montebourg) a été éliminé dès le premier tour. À chaque élection tu perds et tu es obligé de te rabattre sur « le moins mauvais »… et tu oses dire « on a gagné ». Tu ne gagnes jamais vraiment, tu acceptes par défaut ce qui arrive. Et après tu t’étonnes que ça tourne en eau de boudin.
    Le pire, c’est que tu ne te rends même pas compte que c’est à cause de ces reculs successifs sur les valeurs et parce que tu es incapable finalement de provoquer les ruptures nécessaires qu’on en arrive au renforcement de la droite et de l’extrême droite. Et après vous n’avez plus que le chantage à l’arrivée de la droite et l’extrême droite au pouvoir pour forcer au « vote utile ». Alors que c’est vous, au PS, qui êtes responsables de la situation. Et il faudrait s’effacer derrière la candidature de celui qui a intrigué pour que Valls soit nommé Premier ministre ?
    Avant de présenter sa candidature, il aurait dû présenter des excuses.

  186. andré
    Posted 6 février 2017 at 9:50 | Permalien

    « s’il y a pas d’unité c’est LR FN »
    pas compliqué que Hamon soit clair sur la question des députés à l’assemblée nationale.

  187. sansressources
    Posted 6 février 2017 at 10:53 | Permalien

    sans parler de l’intérêt du peuple, l’intérêt du PS est de se mettre derrière JLM, sans JLM vous n’êtes rien et perdrez tout, 30 député, c’est tout ce que vous aurez, FFI n’a rien à perdre, et vous en serez seul responsable, donnez un gage, annulez de suite la loi belle connerie, vous pouvez le faire puisque vous n’arrêtez pas de nous parlez de dynamique de gauche, et bien faites voir, sinon ce n’est que poudre aux yeux, et s’il faut que ce soit LR-Macron vs Lepen, et bien ce sera, le syndrome Hollande, le discours du Bourget la finance ennemie, ça suffit, pas deux fois, alors unité derrière JLM, constituante et 6e République, et ensuite Hamon, sinon, sans moi……..et beaucoup d’autres, alors votre intérêt c’est JLM

  188. sansressources
    Posted 6 février 2017 at 11:01 | Permalien

    ensuite je dois dire que le discours de Hamon était honteux, honteux de dire que JLM réclame des tête comme si c’était Robespierre, il réclame de la cohérence, supprimer la loi belle connerie avec El Khomri et Valls comme député n’est pas crédible et totalement incohérent alors ce discours à levé le voile, Hamon ne discutera pas et bien entendu n’a aucune intention de respecter son programme, alors si c’est vraiment ça, encore une fois sans moi…..et quelques autres

  189. Posted 6 février 2017 at 11:07 | Permalien

    c’est toi QUI EST HONTEUX,
    es tu pour l’unité ou non ? es tu pour un gvt Hamon Jadot laurent melenchon ?

    car oui melenchon s’est mêlé indument de QUI allait etre élu par le PS, pas de quelle majorité de gauche ensemble, non mais de QUI allait etre pour le PS !
    (robespierre est un grand homme au passage)

    et tun es un menteur falsificateur, j’y etais le discours d’hamon a au contraire explique qu’il voulait l’unité des socialistes et l’unité de toute la gauche, qu’il ne demandait a personne d’etre derrière lui, qu’il ne voulait pas etre un homme providentiel , qu’il voulait une majorité collective,

    Carlos pourquoi tu racontes ces mensonges sans aucune réalité, tu perroquets ?

    et ton stupide « san moi », veut avec LR et avec FN car ça nous fera tous perdre,

    mais des millions de salariés sauront qui ment qui invente, qui veut faire perdre, qui veut laisser passer LR et FN

    je repropose, arrêtez tout ça, faisons vite l’unité, un programme commun, un gvt commun, et gagnons ensemble

  190. Posted 6 février 2017 at 11:10 | Permalien

    mais s’il n’y a pas accord, le PS aura entre 20 et 120 deputes, et vous aucun !

    c’est grotesque votre raisonnement

  191. Posted 6 février 2017 at 11:16 | Permalien

    il est clair,
    et vous n’avez pas a faire de chantage ni a demander des comptes, a donner des leçons, a mentir sur ce qui est dit, a insulter la gauche socialiste
    pas plus vous que nous,

    nous avons a discuter debout sans préalable
    pour un programme commun de gouvernement Hamon jadot Laurent melenchon et une majorité parlementaire qui aille avec

  192. Posted 6 février 2017 at 11:22 | Permalien

    nous ne sommes pas, je ne suis pas comptable des trahisons de Hollande, et
    je n’ai aucun compte avec D&S a vous rendre, vous n’avez pas fait mieux pour combattre contre l’ANI, la loi Ayrault, Macron, et El Khomri, aucune leçon a recevoir
    la gauche socialiste n’et pas comptable des trahisons de l’aile droite du parti, nous l’avons combattu et nous les premiers, depuis le congres de toulouse en octobre nov 2012 (nous avons fait motion séparée de la majorité hollandaise alors que les frondeurs n’existaient meme pas… et étaient dedans (nous leur reprochions, et ensuite, il se sont opposés a leur tour, en 2014…)
    quant a tes accusations de trahisons futures, tu peux te les garder, elles sont absurdes, et si j’etais toi je me méfierais d’abord de mon propre camp,
    et surtout ça n’a aucun sens politiquement,
    ce qui est la tache de l’heure c’est un programme de gouvernement commun Hamon Jadot laurent melenchon,
    ca ne nous mettra a l’abri d »aucune trahison, ça dependra du mouvement social comme toujours, tu ne sembles meme pas comprendre en qui un tel gouvernement serait une révolution en france et en quoi ça nous ferait partir a gauche toute

  193. Posted 6 février 2017 at 11:26 | Permalien

    espace de désagréable personnage malintentionné, je ne te salue pas,
    mais c’est vrai on cherche toujours les voies pour gagner et les gens on s’en fou de tel ou tel,
    et on a gagné quand la gauche socialiste dans son ensemble a gagné
    tu ne fais rien, ne pese sur rien mais toujours a critiquer quoi qu’on réussisse a faire
    et cette fois on a réussi pour la premiere fois depuis cent ans ( mais pour une fenêtre de 10 semaines seulement si on ne réussit pas l’unité et si on ne gagne pas, si) a faire que la gauche socialiste l’emporte sur la droite du parti et son appareil;
    c’est le fruit dun terrible, courageux et obstiné travail dont nous sommes fiers à D&S ( note conférence de samedi l’a analysé collectivement, fortement samedi 4 février)

  194. Posted 6 février 2017 at 11:27 | Permalien

    union rose vert rouge, pourquoi jaune ? c’est exclu

  195. Posted 6 février 2017 at 11:29 | Permalien

    parce que nous cherchons l’union avec le PCF et les verts, et que melenchon a 11 % des voix et qu’il faut unir pour gagner
    ca ne change rien a noter jugement sur les sectaires, d’ailleurs on ne vous demande pas de changer d’idée sur nous,
    restons comme nous sommes, chacun, la gauche est plurielle, et visiblement a nos yeux vous etes trop sectaires, c’est pas si grave
    mais faisons l’unité, sur les points qui permettent de gagner et pour battre LR et FN
    et s’il y a un gouvernement Hamon Jadot laurent Mélenchon tout sera tellement bouleversé politiquement, que vos trucs seront oubliés, on ira a gauche enfin

  196. Posted 6 février 2017 at 11:30 | Permalien

    non c’était totalement impossible, car la droite elle meme ne voulait qu’elle passe, et les centristes UDI, retiraient leurs votes au fur et a mesure, que nous obtenions des signatures pour la déposer

  197. Posted 6 février 2017 at 11:35 | Permalien

    bien sur cela a empêché, la manif absurde « du balai » a fait diminue effort central que nous faisions pour faire connaitre l’ANI et toutes ses tares,
    la manif TVA a été une diversion de derniere minute alors que nous avions construit un collectif unitaire contre la loi Ayrault et en défense des retraites Rebsamen m’a f’ailleurs dit « tu vois il n’y a personne dans les rues pour défendre la retraite à 60 ans » et forcement vous faisiez une manif contre la TVA le 1er décembre uniquement conçue comme diversion (rappel la loi ayrualt a été votée le 18 decembre, on avait ressuis a ébranler jusqu’àn70 deputes, et il y a en a eu 18 qui ont vote contre… naissance de la « fronde » )
    contre la loi macron, Mélenchon a dit on ne peut rien fair,e de toutes façon Hollande ne cédera pas, et il fallait selon lui s’en prendre a Hollande pas a la loi Macron, pendant que je faisais un livre pour dénoncer chaque chapitre de la loi macron
    enfin contre la loi El Khomri elle-meme, combien de meetings avez vous fait ? à part ceux unitaires que nous avons impulsé, développé partout, ce sont les syndicats qui ont fait le taf !
    et nous on a atteint 125 deputés contre et Valls a fait le 49 3 on a fait tout le boulot avec le PCF, et la CGT Solidaires FSU, vous avez fait une manif interne de campagne GS le 5 juin 2016 …
    mais le travail critique conte l’UE, dans mon livre les « clairons de maastricht » jel’ai fait, et melenchon m’enguaulait a cause de cela a l’époque,
    pareil au stage de Brioude en 1995,
    c’est nous qui avons fait un texte intitulé « tourner la page de maastricht » pour qu’il ne magne pas son chapeau, et ce fut le seul texte en février 1996 ou on a eu la majorité 52 % des voix, dans le PS a la convention de fin mars 1996, a l’étonnement de Jospin,
    ensuite D&S chaque mois (melenchon était membre de son comite de rédaction pendant 8 ans) a analysé l’Europe,
    j’ai fait 80 meetings en deux mois dans 20 régions avec Dolez et Genereux en 2005, Melenchon était crispe timidement sur « pour moi c’est non » emmanuelli « cette fois c’est non » et nous c’était « un non socialiste »
    en 2007 dans un livre pour un programme de gauche et ‘en 2011 surtout dans la dette indigne, on a fait les meilleurs analyses détaillées, le livre a été epuisé a toute vitesse,
    melenchon a pompe tout ça aussi, mais on s’en félicite, nous

  198. Carlos hermo
    Posted 6 février 2017 at 12:10 | Permalien

    @184-GF:

    « Carlos pourquoi tu racontes ces mensonges sans aucune réalité, tu perroquets ? »

    => ça fait un petit moment que je dis plus grand chose ici… J’ai même demandé à ceux qui tentaient de t’ouvrir les yeux de se calmer (mon dernier post: 118) car effectivement, les « pro-unité-quoi-quil-en-coute » ne sont même plus audibles dans ton blog!
    Alors, juste pour ne pas mourrir idiot, est-ce que je pourrais savoir du quel de mes posts est-ce que tu parles quand tu parles de « mensonges » dans ton post 184? Ou bien peut-être m’as tu confondu avec « sansressources »? Auquel cas « sansressources » je te demande stp de donner au moins ton prenom qu’il n’y ait pas d’ambiguité…

    D’ailleurs, je réitère mon appel aux gens qui ne sont pas du PS (je ne m’adresse pas ici à ceux qui en font parti) : si vous n’êtes pas d’accord avec Gérard sur la manière d’aborder « une veritable union de la gauche « , pourquoi absolument venir le « torturer » avec ce qui est perçu comme du « negativisme » et l’envie de faire capoter cette entreprise? Il est clair que plus les commentaires avancent, plus on constate que chacun campe sur ses positions: aucun des arguments utilisés d’un côté comme de l’autre ne font mouche !! Ça c’est ce qu’on appelle un dialogue de sourds et rien de bon n’en sortira…
    Alors, svp, je crois qu’il serait plus constructif de laisser ceux qui pensent que L’UNION EST POSSIBLE EN L’ETAT, discuter tranquillement entre eux!
    Gérard a été clair:
    a) le PS s’occupe de ses propres problèmes, personne n’a de leçons à lui donner sur la façon dont il fonctionne, ni légitimité à le critiquer.
    b) si vous êtes pour un gouvernement Hamon jadot melenchon vous ne serez pas responsable de la victoire de LR /FN, si vous êtes CONTRE, QUELLES QUE SOIENT VOS RAISONS VOUS AVEZ TORT !

    Donc rentrez vous ça une bonne fois pour toute dans le crâne et passez à autre chose de plus positif… Parce que c’est fatiguant de voir des gens se déchirer pour rien :HAMON N’A PAS APPELÉ MELENCHON JE VOUS LE RAPPELLE ! IL LUI A DIT VIA TELE INTERPOSÉE QUE SA CONDTION ETAIT INACCEPTABLE ! Si ça en chagrine certains, alors c’est à eux de faire pression sur leur candidat pour qu’ils se rencontrent…

    Pour ma part, j’ai deja suffisamment exposé mon point de vue, mes arguments pour constater que ça ne sert à rien d’insister et pour continuer à le faire…

  199. socrate
    Posted 6 février 2017 at 12:22 | Permalien

    quand on préfère privillégier la survie de l’appareil politique plutot que des idées alors dans ce cas le dialogue n’a plus de sens.
    J’ai cru naivement que tu avais compris apres la trahison de Hollande.
    Mais tu n’as rien compris.
    Tu es toujours ce bon militant du PS qui veut rassembler autour de n’importe qui s’il est encarté PS et si c’est le PS le maiytre d’ouvre de la politique suivie , de l’exécutif peut importe qui en est membre.
    Et bien je pense exactement l’inverse
    On ne peut pas construire une nouvelle politique en reprenant les véreux qui ont déhja contaminé le mandat précédent.
    Et le chantage du FN de LR ou de n’importe quel autre parti ne me fera pas dévier de cette idée.
    J’ai été trompé une fois avec Hollande et je me ferai pas avoir une seconde fois avec Hamon s’il n’a pas les clés du PS pour imposer sa ligne , ses candidats , ses représentants…
    Je comprends d’ailleurs maintenant pourquoi les tenants de Valls n’ont pas franchi le rubicon mais tout simplement parce qu ils ont été assurés de conserver leur place et leur puissance au sein du PS….

  200. Carlos hermo
    Posted 6 février 2017 at 12:43 | Permalien

    Oh et juste pour rester sur les faits et rien que les faits, voici le résultat de la seule motion de censure déposée contre la loi El Khomri, à savoir celle de droite puisqu’il n’y en a pas eu à gauche, tel que la présente l’Assemblée Nationale:

    http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/14/(num)/1270

    A noter :
    - que des groupes de gauche avait voté pour cette motion, sans recul majeur du nombre de députés de droite.
    - que Lagarde (goupe UDI) a précisé plus tard au nom de son groupe qu’il voterait une motion de censure déposée par la Gauche s’il advenait que d’aventures il y en eu une…

  201. Carlos hermo
    Posted 6 février 2017 at 13:04 | Permalien

    Et pour éviter les embrouilles, encore plus de détails:

    http://onsensouviendra.fr/

  202. Posted 6 février 2017 at 13:29 | Permalien

    non il n’y en pas eu de déposée, car il manquait deux signatures 56 au lieu de 58
    et celle de droite, si nous avions decide de la voter (j’etais pour mais pas tous, seulement la moitié des 58) n’aurait de toute façon pas été votée parce qu’ils auraient retire les voix des UDI pour qu’elle ne passe pas dans ce cas là
    et ca me fait mal ces mensonges calomnies rabâchées bêtement, anonées depuis… qui reprochent de ne pas avoir voté une motion qui ne serait jamais passée, à ceux qui ont eu le courage extraordinaire d’essayer
    c’est de la mauvaise foi a répétition d’autant que ça ne s’était jamais fait dans la V° une motion de censure déposée par des membres du parti majoritaire !
    c’était déjà un courage extraordinaire, (sur notre poussée) sur notre bataille
    et tous ces sectaires au lieu de s’en féliciter, en font encore aujourd’hui un sujet de procès ! pitié !
    et un proces de la part de ceux qui ne pouvaient mieux faire,
    parce qu’ils étaient hors champ hors sujet, trop faibles, tout dépendait de nous, reconnaissez le,
    ils devraient modestement louer ceux qui ont eu le courage d’essayer, mais pas leur reprocher d’avoir échoué face à l’impossible

  203. socrate
    Posted 6 février 2017 at 13:33 | Permalien

    tu écris :  » la gauche socialiste n’et pas comptable des trahisons de l’aile droite du parti, »…

    Et bien non ça ne marche pas comme ça
    Puisque tu es resté dans ce parti qui a trahi et que tu continues a en accepter les régles tu es bien sur comptable au titre de membre du PS des trahisons de ce dernier .C’est bien du PS qu’est issu les membres du gouvernement a commercer par Hollande Valls etc .Et c’est bien au nom du PS que vont se présenter Le Guenn , El Khomri , Cambadélis en juin 2017 qui ont trahi les électeurs de 2012…

    tu écris :  » mais faisons l’unité, sur les points qui permettent de gagner et pour battre LR et FN  »

    trop facile…il suffirait de partir sur des points d’accord pour faire passer la pilule du mandat que subissent les français depuis 5 ans.
    Non il faut faire le bilan de ce qui a été fait et en tirer les conséquences.
    Ceux qui ont fautés doivent étre écartés de postes de représentants du peuple , ou de cadres du PS.
    Sinon cela veut dire que le PS de 2017 ne veut rien changer a ce que vient de se passer durant 5 ans

  204. Posted 6 février 2017 at 13:39 | Permalien

    mais je m’en fou nie l’appareil politique, si je pouvais le détruire je le détruirais pour un meilleur démocratique
    faut etre stupide pour penser qu’on peut comme ça éliminer des candidats qui ont été élus en décembre par un vote des militants et que ça se decide bureaucratiquement… par nous !
    on ne pourrait pas ni statutairement, ni politiquement
    on ne peut maintenant remettre en cause les candidats, (car on ne reve que de cela) qu’avec des arguments sérieux, et l’un des arguments sérieux c’est qu’il y ait un accord avec nos partenaires un accord qui impose une révision des circonscriptions, et des candidats labellisés sur le programme de gouvernement
    et ledit programme il prévoira d’abroger la loi el khomri, et si ça se trouve soit elle s’en ira d’elle-meme (plutôt que de faire campagne pour abroger sa loi) soit elle sera battue ou remise en cause comme une vulgaire Fillon
    battez vous et ce sera facile pour que le programme jadot laurent melenchon hamon abroge la loi el khomri, et ladite el khomri recevra des tracts a distribuer dans sa circonscription pour abroger sa loi ! elle partira et ça réglera notre problème a tous,
    mais si vous faites un préalable de son départ, ça ne se fera, pas il n’y aura pas d’accord, et on perdra, et la loi ne sera pas abrogée, melenchon sait tout ça, et il sait qu’en faisant un préalable du départ d’el khomri il gèle toute discussion, il empêche l’unité, chaque fois que vous prononcez le nom d’el khomri, vous la sauvez ! vous ‘aidez, elle, pas nous

  205. Posted 6 février 2017 at 13:43 | Permalien

    bravo,
    inutile ici de continuer, nous sommes pour discuter de l’unité sans préalable, c’est à dire pour un programme commun de gouvernement, pour un gvt hamon laurent jadot melenchon,
    vous non
    nous ne céderons pas et nous cherchons à mobiliser les millions de salariés qui sont pour
    nous pensons qu’il y’a une obligation de résultat sinon ce sera une défaite un desastre le 23 avril et vous en porterez la seule responsabilité

  206. Posted 6 février 2017 at 13:53 | Permalien

    va te faire voir, ignoble personnage
    nous n’avons trahi personne nous ne sommes comptables que de nos positions politiques dans D&S, pour le reste nous avons combattu utilement pour toute la gauche, parfois mieux que le reste de la gauche
    et le combat dedans ou dehors, est le meme, ce qui compte c’est son objectif, c’est sont connu, pas son étiquette
    on milite la ou a choisi de le faire, et c’est notre choix, de meme que tous les autres qui sont dans des groupes, partis associations, sectes ou groupuscules, c’est leur choix

    au fait : en décembre 2015, les proches de Mélenchon étaient bien sur la liste de Claude Bartolone ?

  207. Corinne
    Posted 6 février 2017 at 13:55 | Permalien

    Outre les investitures, l’aile droite (toujours majoritaire) du PS est heureuse et unanime ce matin : hier Hamon s’est bien dégonflé devant la loi travail !
    Notamment Najat Vallaud-Belkacem, sur France Inter, qui annonce qu’il n’y aura pas d’abrogation de la loi travail si Hamon gagne.
    Et vous voudriez que l’on se rassemble derrière lui ??? Non merci !!!
    Que Benoît Hamon rejoingne Jean-Luc Mélenchon, il n’a aucune envergure et a été élu à cette primaire majoritairement avec un vote contre Valls pas pour lui, pas d’avenir par lui !

  208. Chris1986
    Posted 6 février 2017 at 14:09 | Permalien

    Si vous pouviez essayer de comprendre qu’on puisse se méfier du PS même après la victoire d’Hamon.

    Contrairement à Fillon, Hamon n’a pas la main sur le parti et c’est là tout le problème.

    Faire l’unité avec Valls et El Khomri, c’est non.

  209. Chris1986
    Posted 6 février 2017 at 14:20 | Permalien

    Commentaire 206 : ça n’a pas empêché Bartolone de perdre.

  210. socrate
    Posted 6 février 2017 at 15:40 | Permalien

    je te cite :
     » va te faire voir, ignoble personnage
    nous n’avons trahi personne nous ne sommes comptables que de nos positions politiques dans D&S, pour le reste nous avons combattu utilement pour toute la gauche, parfois mieux que le reste de la gauche
    et le combat dedans ou dehors, est le meme, ce qui compte c’est son objectif, c’est sont connu, pas son étiquette…. »

    etre memebre du PS au BN et responsable de rien est un peu facile…
    tu as combattu de l’intérieur ; oui mais pour quel résultat ? la loi Macron ; El Khomeri ?
    Ton parti a permis le passage en force et des lois pires que la droite en avait fait passer jusqu a présent et tu veux que l on donne nos voix pour continuer le massacre parce que l’essentiel du PS est d’accord pour ça ….
    et tu continueras a te battre de l’intérieur en 2018 2019 etc quand le gouvernement Hamon trahira ses électeurs ?
    Moi je rêve d’ une autre vie….

  211. Carlos Hermo
    Posted 6 février 2017 at 15:52 | Permalien

    Ben l’exemple de C. Bartolone est justement l’exemple a pas sortir quand on milite pour l’unité… Aux legislatives, ils demandent aux autres de se ranger derrière lui, en leur demandant de le faire pour faire barrage à la droite…
    Resultat:
    - le gars perd et au lieu de mettre ça sur le dos de la politique gouvernementale dont il est un représentant, il tape sur C. Autain…
    - A la derniere primaire, il soutient Valls…

    Franchement, pour montrer que les gens se sont suffisemment fait avoir, on pouvait pas trouver mieux que cet exemple là!

    Allez excusez moi pour le coup j’ai pas pu m’empecher de repondre ça… je vous laisse.

  212. Posted 6 février 2017 at 16:19 | Permalien

    ta conception stalinienne des partis genre unite de pensée tout le monde est identique, me révulse,
    je suis pour un grand parti de gauche democratique avec droit de tendance, moi, pas pour un parti stalinien, ou tout le monde est compatible de tout

    ouil bien sur je continuerais s’il le faut

    une autre vie, oui ? mais il faut partir du réel

  213. Posted 6 février 2017 at 16:19 | Permalien

    oui mais il y avait plus de chances de gagner avec l’unité que sans

  214. Posted 6 février 2017 at 16:21 | Permalien

    elle ment et se ridiculise, il y aura bel et bien abrogation de la loi el khomri

    et entre hamon et melenchon, pour ma part, je trouve du pour et du contre, je suis donc facilement pour leur unité

  215. Posted 6 février 2017 at 16:21 | Permalien

    faut être malveillant pour penser qu’on peut comme ça éliminer des candidats qui ont été élus le 8 décembre dernier par un vote des militants et que ça se déciderait bureaucratiquement… par nous !
    si on voulait, on ne pourrait pas ni statutairement, ni politiquement
    on ne peut maintenant remettre en cause les candidats, (car on ne reve que de cela) qu’avec des arguments sérieux, et l’un des arguments sérieux c’est qu’il y ait un accord avec nos partenaires un accord qui impose une révision des circonscriptions, et des candidats labellisés sur le programme de gouvernement
    et ledit programme il prévoira d’abroger la loi el khomri, et si ça se trouve soit elle s’en ira d’elle-même (plutôt que de faire campagne pour abroger sa loi) soit elle sera battue ou remise en cause politiquement comme une vulgaire Fillon
    battez vous et ce sera facile pour que le programme Jadot Laurent Mélenchon Hamon abroge la loi El Khomri, et ladite El Khomri recevra des tracts à distribuer dans sa circonscription pour abroger sa loi ! elle partira et ça réglera notre problème à tous,
    mais si vous faites un préalable de son départ, ça ne se fera, pas il n’y aura pas d’accord, et on perdra, et la loi ne sera pas abrogée, Mélenchon sait tout ça par coeur, et il sait qu’en faisant un préalable du départ d’el khomri il gèle toute discussion, il empêche l’unité, chaque fois que vous prononcez le nom d’el khomri, vous la sauvez ! vous l‘aidez, elle, pas nous

  216. Corinne
    Posted 6 février 2017 at 17:31 | Permalien

    Liste des candidats PS investis pour les législatives : http://www.parti-socialiste.fr/liste-candidats-aux-legislatives-investis-ps/

    Tous les pro loi travail y sont, soit une majorité.
    Je rappelle que Hamon, en juillet, ne voulait enlever que 3 articles à cette loi. Il est donc permis de se demander qui ment dans cette histoire.

    http://lelab.europe1.fr/najat-vallaud-belkacem-voit-mal-comment-benoit-hamon-pourrait-abroger-la-loi-travail-2970800

    Quant au programme, l’avenir en commun est bien plus élaboré que celui d’Hamon (qui a soutenu CICE, a voté tous les budgets, la loi renseignement, le plan d’étranglement de la Grèce en 2015, s’est abstenu contre l’état d’urgence), qui a repris un certain nombre de ses éléments.

  217. Michel - Pierre
    Posted 6 février 2017 at 17:38 | Permalien

    Hamon … et Cazeneuve
    Concernant le « souci » exprimé par le Premier Ministre Cazeneuve, je ne doute pas que les mots et gestes appropriés qu’il attend de Benoît Hamon envers le parti auquel ils appartiennent l’un et l’autre (et dont il convient effectivement de compléter le rassemblement) puissent se résumer ainsi :
    1) On ne peut se considérer comme socialiste si on ne l’est qu’un jour sur deux (cf Macron : « Je suis socialiste » … puis « je ne suis pas socialiste ».
    2) Un socialiste doit être animé d’un idéal DE GAUCHE et a nécessairement vocation a réaliser l’ UNION de la GAUCHE afin de pouvoir gouverner à GAUCHE (cf Macron : « Je ne suis ni de droite ni de gauche »).
    3) Un titulaire de carte du Parti Socialiste a parfaitement le droit de changer d’avis et de cesser de se sentir concerné par les « fondamentaux » ci-dessus.
    Il convient dans ce cas qu’il ait l’honnêteté (envers lui-même comme envers le parti qui est encore le sien) de rendre sa carte et de se tourner vers un regroupement plus conforme à ce qu’il est devenu.
    4) Un candidat socialiste à l’élection présidentielle qui, bien qu’appartenant à un parti ne comptant que quelques dizaines de milliers d’adhérents, a vu UN MILLION 200 000 CITOYENS DE GAUCHE (58,7 % des votants de la Primaire Citoyenne) approuver son projet ne peut évidemment contribuer au rassemblement de LA GAUCHE, et donc d’abord des adhérents et élus de son propre parti, que SUR LA BASE DE CE MÊME PROJET.

  218. socrate
    Posted 6 février 2017 at 17:45 | Permalien

    éliminer des candidats aux législatives au PS ça c’est fait dans le passé.

    Si tu sais pas faire ;demande a Ségolène Royal…
    et si tu cautionnes la liste de députés quand celle ci est établie avant la primaire du PS donc avant de prendre en compte le message d’une partie de l’électorat de gauche qui sanctionne la politique de Valls Hollande en le rejetant et bien c’est une conception de la démocratie a géométrie variable qui n’est pas la mienne.

    Ou encore cela signifie que le PS est et reste un parti de centre gauche-centre droit et dans ce cas ceux qui veulent une politique de gauche ne doivent rien attendre ; pas plus en 2017 qu en 2012.la preuve on nous la administré durant ce mandat .

    Dire qu il faut obtenir un accord avec Jadot et Melenchon avant de discuter des listes ce n’est pas une certitude que cela permettra d’evincer ceux et celles qui sont l’objet de notre refus ici.Le PS peut tres bien s’arranger pour protéger ceux la….

  219. thomine
    Posted 6 février 2017 at 17:48 | Permalien

    215 commentaires sachant qu’on ne sait pas qui répond à qui…
    C’est du temps perdu.

  220. Posted 6 février 2017 at 17:50 | Permalien

    chaque post est repérable
    mais toi a quoi tu sers ici ?
    t’es de droite, tu surveilles ?

  221. Posted 6 février 2017 at 17:56 | Permalien

    pour des cas justifiés, donc limités, et il faut des votes des instances quand même

    le ps est le plus grand parti de gauche depuis un siècle

    il n’y a jamais de certitude de garantie en politique, ni dans l’action sociale, heureusement, car il faudrait renoncer a agir,

    c’est le rapport de force, l’histoire, la mobilisation militante et sociale qui comptent, pas les seules institutions,

    oui, la gauche socialiste a gagne et c’est sans précédent, oui c’est encore fragile mais on existe et on lutte, et la gauche est forte en france, on cherche la rencontre, l’adéquation avec toute cette gauche et c’est pour ça qu’on est pour l’unité

    si ce n’était pas le cas vous pourriez vous inquiéter, mais la meilleure garantie c’est l’unité et la dynamique qu’elle entrainera

  222. sansressources
    Posted 6 février 2017 at 17:59 | Permalien

    tu nous dit que les électeurs vireront El Khomri ou que rouge de honte (mais la honte est inconnue des politiques) elle ne se représentera pas, donc tu ne prends pas de décision, c’est le jugement de dieu, c’est Ponce Pilate, tu t’en laves les mains, mais explique nous, et si elle était élue?
    et puis ce n’est pas un préalable à son départ, ne joue pas avec les mots, c’est une assurance qu’elle ne sera pas proposée aux législatives sous le sigle PS et union de la gauche, elle pourra aller chez Macron si bon lui semble pour le moment elle reste ministre, personne ne demande qu’elle parte
    vouloir faire une politique de gauche avec ceux qui en on fait une de droite, et tout voudrais qu’on avale non pas la couleuvre mais un anaconda adulte, c’est non, vous n’êtes pas cohérents, et a part le peuple, c’est vous qui avez tout à perdre, votre seule alternative pour sauver vos postes c’est JLM, FI n’a rien à perdre vu qu’elle n’a rien, vous par contre
    on est obligé de sortir ce genre d’argument, il n’y a que ça qui vous touche, que ne ferait-on pas pour le bien du peuple

  223. Posted 6 février 2017 at 18:01 | Permalien

    en juillet ?
    en tout cas, devant les medias, comme devant moi dans des réunions, ils ont, montebourg et lui déclaré qu’il abrogerait la loi el khomri
    j’ai souhaité ces déclarations tout au long de ma campagne,
    mais je ne les ai pas inventé ces déclarations,
    elles sont venues en leur temps de la bouche de AM et de BH

    melenchon a dit que leurs positions étaient « voisines » et n’a pas fait d’une question de programme un préalable, c’est lui qui a focalisé sur la question des parlementaires

    il serait malvenu d’ajouter d’autres points de cristallisations préalables au fur et a mesure, non ?

  224. thomine
    Posted 6 février 2017 at 18:28 | Permalien

    4 février de 10 h à 18 h réunion nationale à Paris autour de la revue D&S

    On peut savoir qui était là parmi les autres partis politiques ?

  225. carlos hermo
    Posted 6 février 2017 at 18:35 | Permalien

    @215-GF:

    « Faut être malveillant pour penser qu’on peut comme ça éliminer des candidats qui ont été élus le 8 décembre dernier par un vote des militants et que ça se déciderait bureaucratiquement… par nous ! »

    => Alors dans ce cas pourquoi faire alliance avec un parti dont les militants élisent à la majorité les mêmes qui ont été responsables de la casse sociale que nous vivons aujourd’hui????? Y a-t’il une logique là-dedans?

    « …et l’un des arguments sérieux c’est qu’il y ait un accord avec nos partenaires un accord qui impose une révision des circonscriptions, et des candidats labellisés sur le programme de gouvernement
    et ledit programme il prévoira d’abroger la loi el khomri, et si ça se trouve soit elle s’en ira d’elle-même (plutôt que de faire campagne pour abroger sa loi) soit elle sera battue ou remise en cause politiquement comme une vulgaire Fillon »

    => D’accord… Hamon a-t’il téléphoné à Mélenchon pour lui proposer quoique ce soit de ce genre ??????? Tout ce qu’on a entendu de lui (et de toi) c’est le couplet sur les « têtes que réclame Mélenchon ». Tout le monde a compris qu’il parlait de cohérence… mais apparemment pas vous… à croire qu’il s’agit bien d’un prétexte pour expliquer l’immobilisme d’Hamon sur sa promesse d’appeler tout le monde pour discuter d’un programme commun! Au demeurant, s’il n’avait pas compris l’idée et qu’il s’en était trouvé choqué, pourquoi ne pas l’appeler directement pour lui demander des explications à défaut de commencer les discussions? trop difficile?

    « battez vous et ce sera facile pour que le programme Jadot Laurent Mélenchon Hamon abroge la loi El Khomri, et ladite El Khomri recevra des tracts à distribuer dans sa circonscription pour abroger sa loi ! elle partira et ça réglera notre problème à tous,
    mais si vous faites un préalable de son départ, ça ne se fera, pas il n’y aura pas d’accord, et on perdra, et la loi ne sera pas abrogée, »

    => El Khomri, la candidate investie par les militants du parti socialiste, avec la bénédiction du BN de ce même parti, doit trembler dans ses bottes en imaginant qu’Hamon est sur le point de renverser la table au parti socialiste… Ah ben non! Il a justement assumer leur bilan dimanche à son investiture… Mensonge? « On assume le bilan et on va de l’avant… » voilà son crédo. Il ne détricotera pas la loi travail… on le sait déjà et Valau-Belkacem est en train de te montrer PUBLIQUEMENT qu’ils sont en train de te faire un enfant dans le dos, mais tu laisse faire! Comme quand Cambadélis te traitait publiquement de façon ignoble au moment de la primaire… Mais bon imaginons que tous ces gens se trompent et se ridiculisent, sauf Benoit Hamon, dont on a forcément mal compris le discours de dimanche, qui se présente comme le grand artisan mais « pas providentiel » de l’union de la gauche en parlant aux électeurs et sympathisants de la France Insoumise (mais pas à Mélenchon soit entendu… pour ça, il attend d’essayer de lui avoir siphonner quelques voix…).

    « Mélenchon sait tout ça par coeur, et il sait qu’en faisant un préalable du départ d’el khomri il gèle toute discussion, il empêche l’unité, chaque fois que vous prononcez le nom d’el khomri, vous la sauvez ! vous l‘aidez, elle, pas nous »

    => Ce n’est ni Mélenchon, ni de nous que viendra le salut de parti socialiste comme tu l’as si bien fait remarqué dans tous tes posts! Si vous ne vous sauvez pas vous-mêmes alors personne ne pourra le faire à votre place! El khomri, Valls, Cambadélis, etc… ont remis en cause par leurs actions des avancées sociales majeures… ça ne vous pose pas de problèmes à vous? Vous ne voyez pas de condition préalable à rassembler la gauche mise à mal par le dernier quinquennat du gouvernement socialiste (genre même pas une petite remise en question?), Alors pas de soucis, que Benoit Hamon appelle Mélenchon puisque (ça fait tellement longtemps qu’on le répète qu’il est vrai que ça fait « perroquet » ) CE DERNIER ATTEND SON COUP DE FIL DEPUIS SA VICTOIRE AUX PRIMAIRES!(OHLALA QUE LE TEMPS PASSE!)

    Mélenchon attend qu’Hamon l’appelle pour discuter… Qu’il l’appelle donc! Personne ici n’est contre le fait qu’il prenne son téléphone et lui passe un coup de fil. L’idéal étant d’avoir une discussion public sur les conditions de ce rassemblement:
    - sur quels points communs?
    - pour quels objectifs communs?
    Et au final:
    - Qui signera l’accord… ET AU NOM DE QUI?
    J’attends avec impatience les discussions…

  226. sansressources
    Posted 6 février 2017 at 19:33 | Permalien

    pour avoir un autre point de vue que GF sur le programme de BH
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/hamon-un-programme-abandonne-avant-189352

  227. 1956
    Posted 6 février 2017 at 21:33 | Permalien

    Délivrer en interne les investitures aux législatives le 08 décembre, avant le choix du candidat à la présidentielle, n’est il pas un préalable?

    Organiser un vote ouvert à une primaire sur une ligne politique pour ensuite déclarer « On ne pourrai ni statutairement ni politiquement » les remettre en question , n’est ce pas un préalable?

    Valls n’a pas eu besoin de gagner la primaire pour que tous ses soutiens soient investis, soit bien plus que sa représentation au vote, n’est ce pas un préalable?

    On peut donc en déduire que le scénario parlementaire de 2017 était scellé d’avance quelque soit le résultat de la primaire, n’est ce pas un préalable?

    Filoche l’a bien dit, « la gauche du PS à gagné pendant une fenêtre de 10 semaines seulement ». Ensuite Valls et ses proches reprennent les clés qui leurs avaient été données en 2014. N’est ce pas un préalable?

  228. CRAYENCOUR
    Posted 6 février 2017 at 22:24 | Permalien

    Oui et Hollande avait dit que son ennemi c’était la finance …
    Donc, pour te suivre, on en est où?
    Le candidat doit être Hamon?
    En contrepartie du désistement de Mélenchon et Jadot; combien de sièges gagnables le PS devrait-il laisser à ses alliés d’après toi?
    Je me répète, comme toi, mais après les 5 années passées; il ne peut y avoir de chèque en blanc pour le PS et seuls des députés favorables à une politique de gauche peuvent l’imposer (ce quinquennat l’a prouvé)

  229. Posted 7 février 2017 at 0:05 | Permalien

    rien a faire de tes comparaisons avec hollande, on l’a battu et valls aussi

    on a dit qu’il fallait un programme commun et un gouvernement Hamon jadot Laurent Mélenchon ( ce qui, en soi, est littéralement révolutionnaire !)

    le casting se réglera entre eux avec cet accord

    ce n’est pas moi qui nomme les premiers ministres

    pour les 5 années passées, je n’ai aucun chèque en blanc a fournir à melenchon, qui n’a pas gagné une voix quand le PS en perdait des millions

    qui a fait échouer des mobilisations de masse a plusieurs reprises

  230. Posted 7 février 2017 at 0:10 | Permalien

    oui bien sur, voter le 8 décembre, l’appareil savait ce qu’il faisait

    mais ce n’est pas avec l’appareil que vous discutez c’est avec nous

    si vous essayez de faire croire que la gauche socialiste c’est pareil que la droite socialiste … allez vous faire voir, c’est cuit pour tout toute la gauche

    si vous niez que vous discuterez avec la gauche socialiste aucun n accord n’est possible, ça nie la réalité, ça nie la défaite de valls, ça vise a rendre impossible, tout accord,

    ça m’insulte aussi ce type de sectarisme, c’est comme quand Corbiere m’appelle « monsieur »

    oui, bien sur on a dix semaines seulement melenchon le sait et le temps perdu n’est pas rattrapable, il nous file entre les doigts

    les candidatures se deposent le 17 mars

  231. Posted 7 février 2017 at 0:16 | Permalien

    en juillet ? comme quoi il se radicalise dans le bon sens, depuis, il veut l’abroger ! victoire !

  232. Posted 7 février 2017 at 0:17 | Permalien

    mais le flic de droite Thomine, c’était une réunion de D&S, tu sais l’excellente revue de la gauche qui explique toutes nos positions, notre praxis et que tu ne lis pas…

  233. Posted 7 février 2017 at 0:20 | Permalien

    on fait aucune alliance, on défend l’honneur historique de ce parti contre la trahison Hollande et Vlla,s et ça marche notre bataille, non ?

    on se sauvait fort bien et on se bat (bien) nous memes

    mais vous avez pas a nous enfoncer avec des obstacles improbables et sectaires

    unite

    melenchon a mis des obstacles avant meme que hamon l’appelle

    arrêtons tout ça unité nécessaire

  234. Posted 7 février 2017 at 0:25 | Permalien

    c’est le salariat (mes soeurs et mes frères) qui a tout perdre de votre sectarisme délirant de la division et de l’échec,

    sinon vous, votre ton, votre arrogance a chaque fois, vous donnez pas envie

    on combat, on n’es pas ponce-pilate du tout, du tout , mais on sait ce qu’on peut faire et ne pas faire a chaque moment, et melenchon le sait aussi, malgré les artifices et barrières qu’il met au risque de tout faire échouer

    je n’ai aucune poste a sauver a la difference de votre mentor et je vous méprise d’écrire cela

  235. chuiton
    Posted 7 février 2017 at 0:44 | Permalien

    Bonjour, monsieur Filoche. Je vous ai entendu à la radio, à la télévision vous opposez à la loi Macron, ou parler de vôtre candidature lorsque vous avez été ejecté (volontairement par des tiers) de manière malhonnête. Dernièrement je vous ai entendu à la radio parler de vôtre colère froide contre Fillon.
    Et j’avais connu votre existence grâce à l’excellent François Ruffin de Fakir et réalisateur du bien connu maintenant Merci Patron. Vous parler avec vos « tripes » comme un vrai homme de Gauche et là j’ai une vision de vous. Je suis persuadés par votre charisme que vous ètes l’homme de la situation pou faire le lien entre Jean Luc Mélenchon et Benoit Hamon. Une personne de confiance avec des valeurs qui reprsénte la Gauche la vraie… Aujourdhui, je « soutiens » JLM par ses idées, son programme, son modernisme et sa vision que j’apprécie ce qui ne m’empêche pas non plus d’aimer ce que propose B.Hamon. Nous somme des milliers peut être des millions bientôt pris en otage entre deux chapelles. POURQUOI? N’avons pas assez souffert ces derniers mois de la Macronite ubérisé, du Hollandisme Libéral? En passant précédemment du tribun NAboléon ou par des années de chiraquies … Quand est ce que cela va s’arrêter suis je le seul sur la toile à vouloir interpeller tout le monde sur la frénésie autour de la bulle Macron, cette arnaque sans valeur, fourre tout d’un ex banquier sans scrupule copain avec tout les médias complices. NON, j’adore Jean Luc Mélenchon c’est sans doute mon Jaures à moi, mais l’objectif à atteindre est nôtre avenir commun celui du progrès humain. Et Je pense que vous pouvez être ce lien entre deux homme de grandes valeurs et les mettre en relation et boire plus qu’un café ensemble…A vous de voir, pour moi vous êtes plus que qualifié pour le job!
    Amicalement à Gauche

  236. socrate
    Posted 7 février 2017 at 1:04 | Permalien

    tu dis vous discutez ici avec la gauche socialiste ; mais excuse moi Gérard tu es minoritaire au PS aujourdhui comme hier , meme si dans le passé récent tu écrivais nous sommes majoritaires et bien dans les résultats des congés cela n’a jamais été confirmé…

    Et si c’est la ligne  » de gauche  » qui a gagné a la primaire c’est parce que c’était une primaire ouverte , sans cela c’était Valls le vainqueur…

    Et c’est bien la le problème des primaires quand la ligne politique portée en avant par le vainqueur n’est pas conformée par le parti dominant. Le montage est bancal.
    Et les candidats a la législative le confirme encore..

    Ce hiatus n’est pas bon pour incarner une chance de réussite.
    Une majorité de députés « social libéral » étiqueté PS ne pourra appliquer une politique de gauche façon Hammon Melenchon Jadot.

    Et je présume que si rapprochement il y avait le PS se taillerait la part du lion au niveau députés…

    Difficile également de défendre le bilan Hollande et de vouloir incarner une réorientation de cette politique socialiste.

    Dimanche j’ai entendu Hamon remercier Hollande pour les vies qu il a permis d’épargner en allant au Mali je l’ai pas entendu critiquer la loi El Khomri par contre.C’était pourtant le moment de le faire.
    D’ailleurs Vallaud Belkacem ce matin a la radio a défendu la loi El Khomri en mettant en doute que Hamon touche a cette loi qui avait fait l’objet d’un accord négocié dans le  » dialogue social » sic .
    Si tu crois que de tels députés vont accepter la suppression de la loi sans probleme tu te trompes…Il y aura donc a nouveau les frondeurs et ceux ci seront peut etre plus virulents….

    au fait un sondage Paris Match ne donne plus que 15.5% a Hamon et 10% a Melenchon….

  237. 1956
    Posted 7 février 2017 at 7:18 | Permalien

    Pas d’artifice, pas de barrière, pas d’ obstacle et pas de préalable, uniquement accepter de se rassembler rapidement sans condition derrière le PS…
    Un programme simple à suivre : « se tourner vers l’avenir »…

    Valls, El Khomry et plus de 200 soutiens à la politique libérale et anti sociale sont déjà investis par le PS aux législatives, mais c’est un détail de l’avenir politique promis.
    Elisez nous et après le PS décidera. Comme en 2012, c’est le seul ralliement négociable. Ayez confiance, ayez confiance …

    C’est désespérant d’affubler ses alliés de ses propres turpitudes avec ce mépris et cette arrogance.

  238. Frédéric
    Posted 7 février 2017 at 8:31 | Permalien

    56% des candidats investis par le PS sont des socio-libéraux ! De qui se moque-t-on ? FI va soutenir tous ces gens qu’il a combattus pendant cinq ans ? Et en plus porter Hamon, cet hypocrite qui n’a rien fait de concret contre Hollande et Valls, à la PR ? Tu rêves Gérard.

    Zéro discussion, zéro unité avec ce parti politiquement, idéologiquement et moralement dégénéré.

    Voilà ce qui doit être vite affirmé par FI afin d’éviter que GF ne se démène en vain. GF, votre unité, personne n’en veut. On ne sauvera pas votre parti pourri, ne vous en déplaise.

  239. Posted 7 février 2017 at 8:53 | Permalien

    bah oui, nous sommes majoritaires autour de benoit hmaon, et ça fait 60 % des voix
    ca ne nous donne pas le contrôle de l’appareil
    mais tout le monde comprend que si Hamon gagne nous l’aurons
    de deux choses l’une soit vous vous comportez comme des sectaires et con tintez de nier notre existence, notre action, ses succès et ses potentialités,… et vous faites perdre toute la gauche,
    soit vous vous décidez à respecter la gauche socialiste et son combat, assez pour faire l’unité de la gauche et donc marginaliser l’appareil du meme coup…

    mais assez d’hypocrisie ; Hamon a dans son programme, il l’a redit abondamment, l’abrogation de la loi El Khomri, et pas le soutien au bilan de Hollande,
    si vous avez un doute, signez vite un programme de gouvernement en mettant l’abrogation de la loi el khomri dedans !!!

    un autre sondage donne 17 et 10… de toute façons aucun des deux ne gagnera séparément ce sera désastre sans unité personne ne le nie

  240. Posted 7 février 2017 at 8:55 | Permalien

    menteur, faussaire, diviseur
    personne n’a dit derrière le PS
    mais derrière un programme commun de gouvernement

    c’est vous les arrogants, diffuseurs de méfiances, de barrages, d’obstacles, arguties, sans jamais vous memes vous prononcer pour l’unité,

    nous proposons l’unité pour gagner, vous, non, s’il n’y a pas d’unité ce sera desastre jamais vous ne le dites,

    ce temps qui passe nous nuit a tous, nous les salariés allons payer le prix de vos sectarismes

  241. Posted 7 février 2017 at 8:57 | Permalien

    menteur, faussaire, diviseur
    Hamon a battu Valls et hollande s’est retiré,
    on a gagné
    pourquoi refuser l’unité ? pourquoi refuser d’avancer ensemble avec un gouvernement Hamon Jadot Laurent Melenchon
    un gouvernement Hamon Jadot Laurent Melenchon en soi, c’est une révolution
    (l’alternative c’est fillon et le pen quand meme)
    mais non, vous faites la fine bouche

  242. Frédéric
    Posted 7 février 2017 at 9:04 | Permalien

    Pourquoi refuser l’unité ?
    1/ Parce qu’en 2012, les 4 millions d’électeurs de JLM ont permis d’élire un Hollande qui leur a craché à la gueule dès juin 2012
    2/ Parce que des électeurs bafoués pendant 5 ans ne vont pas permettre de réélire 60% de députés PS qui ont voté comme un seul homme les lois scélérates de Hollande et Valls
    3/ Parce que ces quatre millions d’électeurs ne vont certainement pas permettre à Hamon, ancien ministre, et frondeur en carton, de devenir PR.
    4/ Parce que si FI fait l’unité, elle est politiquement morte et que c’est ce que vous cherchez à faire.
    5/ Parce que l’apparatchik Hamon n’est, comme tous les solfériniens, absolument pas digne de confiance et que son programme c’est de la m…
    GF : tu en veux encore ? Je peux encore t’en donner des dizaines.

  243. Carlos Hermo
    Posted 7 février 2017 at 10:31 | Permalien

    Plus que 10 semaines… Et toutes les semaines la fenêtre se réduira…
    Pourquoi Hamon n’appelle t’il pas Melenchon ? Quelqu’un peut il lui prêter un téléphone svp?

    J’attends avec impatience des discussions publics sur le sujet entre les 2 candidats à propos d’un « rapprochement possible » … Disons qu’il ne s’agit pas d’un « préalable » mais d’une évidence puisque ce n’est pas Melenchon au final qui décidera….
    J’aimerai bien savoir ce qu’Hamon souhaite mettre sur la table… Vu qu’on sait déjà que ce qu’il veut ce sont des voix !!

    Bientôt plus que 9 semaines…

  244. Carlos Hermo
    Posted 7 février 2017 at 10:33 | Permalien

    Hamon ne doit pas concaincre Melenchon pour être claire… Mais ses électeurs…

  245. Posted 7 février 2017 at 11:27 | Permalien

    quel est ton but, faire gagner fillon le pen ?
    tu veux que je te liste tous les défauts de FI et de JLM ? ça serait interminable
    mais je veux l’unité pour gagner et pour un gouvernement Hamon, Jadot, laurent Melenchon

  246. Posted 7 février 2017 at 11:28 | Permalien

    ca te rejouit, tu veux qu’on perde tous le 23 avril à 20 h ?

  247. Posted 7 février 2017 at 11:28 | Permalien

    unite gvt hamon jadot laurent melenchon ou desastre et ce sera Fillon Le pen

  248. socrate
    Posted 7 février 2017 at 12:15 | Permalien

     » bah oui, nous sommes majoritaires autour de benoit hmaon, et ça fait 60 % des voix… »

    majoritaires autour de benoit Hamon oui mais pas majoritaires dans le PS
    Sinon les choix des futurs députés PS ne seraient pas ceux la

  249. carlos hermo
    Posted 7 février 2017 at 12:32 | Permalien

    @247-GF:

    « unite gvt hamon jadot laurent melenchon ou desastre et ce sera Fillon Le pen »

    => Est-ce que Hamon compte appeler Mélenchon ou pas?
    Et le temps passe… et passe.. et passe… et il n’appelle toujours pas…
    C’est pas comme ça qu’il va convaincre qui que ce soit de faire de l’unité…

  250. Bobby
    Posted 7 février 2017 at 12:43 | Permalien

    Pourquoi Hamon ne contacte toujours pas Melenchon ?
    Est-ce prévu ?
    Peut-on avoir une réponse stp.

  251. sansressources
    Posted 7 février 2017 at 12:44 | Permalien

    Gérard, on remarque tous que tu refuse tout dialogue, toute critique, toute avancée, ton seul argument, c’est nous ou le pen, et bien ça ne marche plus, si tu persistes, ce sera sans vous, avec qui? ça on sait pas encore, mais sans vous
    seule une alliance avec JLM peut vous permettre de sauver vos meubles, pensez y à défaut d’autre chose

  252. ErikleRouge
    Posted 7 février 2017 at 14:47 | Permalien

    petite discussion forte instructive hier soir avec un cadre du PS pro-gouvernement (ami de Caresche) qui dit représenter les « réformateurs » :
    - des instructions circulent de laisser faire Hamon car il va de toute façon perdre la présidentielle, ce qui par la suite affaiblira la gauche du PS suffisamment pour que les « réformateurs » qui y sont toujours majoritaire, garde la main sur l’appareil en vu de 2022 (la situation de Fillon leur pose problème désormais, car ils comptaient sur sa prise de pouvoir) –
    - et si Hamon suite un improbable accord avec Mélenchon devait monter trop haut ds les sondages, alors « ils » sauraient comment faire pour bien lui savonner la planche (petite pensée pour Ségolène…)et envoyer des signaux forts à une semaine de scrutin pour faire voter Macron –
    - leur principal problème c Mélenchon car ils savent qu’il ne s’y fera pas prendre deux fois, et ils savent aussi qu’ils ne peuvent pas accéder eux au pouvoir (pour 2022) sans toutes les voies de gauche …
    Pour un vieux coco comme moi, c genre de manip est typique du PS – on en a connu tellement d’autres !
    Donc cher Filoche, ne rêvons pas trop, les jeux sont déjà fait … et d’après mon interlocuteur Mélenchon en a été mis au courant -

  253. Gilbert Duroux
    Posted 7 février 2017 at 17:18 | Permalien

    Arrête avec ton chantage Le Pen-Fillon. Personne ne veut d’eux, mais ce n’est pas en agitant le trouillomètre comme le PS le fait d’élection en élection (on voit avec quel résultat !) que ça fera avance les choses.
    Oui, c’est à Hamon de donner des gages. Il est dans le parti qui gouverne et il a été adoubé par ce parti qui gouverne et qui est la cause de la division à gauche de par ses trahisons répétées.
    Tout le reste est littérature.

  254. Posted 7 février 2017 at 17:35 | Permalien

    « personne ne veut d’eux »
    n’importe quoi !!!!!
    personne ne donnera des gages et s’il le faisait, moi qui suis unitaire je l’en dissuaderais
    pas de prealable
    unité dans le respect
    et si des petits c… arrogants osent venir des leçons, c’est fini
    l’enjeu est trop important Fillon Le pen c’est un danger trop grand pour la france et l’humanité

  255. Posted 7 février 2017 at 17:40 | Permalien

    et tu crois une seconde qu’on ignore tout ça? c’est des secrèts de polichinelle
    et c »est contre ça justement qu’on compte gagner

  256. Posted 7 février 2017 at 17:41 | Permalien

    evidemment JLM seul perd, Hamon seul perd, ça fait cent mille fois depuis 18 mois que j’écris cela,

    ce que je refuse ce sont les bornés sectaires qui viennent ici donner des leçons qu’ils n’ont aucune autorite, compétence, savoir faire, culture, pour donner

  257. Posted 7 février 2017 at 17:42 | Permalien

    JLM n’écoute surement pas son téléphone

  258. Posted 7 février 2017 at 17:43 | Permalien

    on le sait,
    occupes toi de tes oignons pas des nôtres
    exige l’unité,
    bats toi pour un gvt Hamon Jadot laurent melencho,

  259. fanto
    Posted 7 février 2017 at 18:04 | Permalien

    @ERIKLEROUGE
    déprimant ton commentaire … pas vraiment surprenant que nombre de politiques soient cyniques et calculateurs, mais là c’est affligeant.
    Mais dans ce contexte, pourquoi Hamon ne leur coupe pas l’herbe sous le pied en coupant littéralement le parti en 2 ? Fort du soutient des électeurs, il pourrait (je sais pas trop comment) fonder un nouveau parti politique, avec les « vrai », ceux de gauche. Bon, je me doute bien que c’est infaisable, notamment pour des raisons statutaires, etc.
    Mais on gagnerait en clarté à ce que ce PS n’existe plus. Là on a un parti hybride, où cohabitent des socialistes de droite et des socialistes de gauche. Comment porter un message clair devant les électeurs ? Comment faire pour qu’on ait pas l’impression qu’on nous vend un programme progressiste pour que les radicaux reprennent le pouvoir une fois les élections gagnées ?
    Alors certe, il faut composer avec le PS tel qu’il est, mais c’est aussi une des raisons qui pousse les électeurs vers JLM.

  260. Posted 7 février 2017 at 18:12 | Permalien

    c’est toi qui est déprimant,
    restent encore 7 régions sur 13, une ville sur 3, 30 % de départements, un électorat accroche depuis des décennies,
    tout notre effort est pour enlever l’appareil pas leur laisser

  261. carlos hermo
    Posted 7 février 2017 at 18:34 | Permalien

    @257-GF:

    « JLM n’écoute surement pas son téléphone »

    => ça doit être sûrement ça! ça ne peut pas être Hamon qui avait juste pris la posture du rassembleur pour siphonner des voix chez les électeurs de gauche…Ben non évidemment…

    Patientons… Patientons… Voir si Hamon continue d’attendre tranquillement dans son coin en répétant à qui veut l’entendre qu’il veut « rassembler »… continue d’attendre quoi? le déluge peut-être…

    Penses tu être assez légitime Gérard pour lui poser la question de savoir s’il compte contacter les autres candidats de la gauche? Et quand?

    Plus Hamon laisse le temps s’écouler et plus il perd le peu de crédibilité dont les plus optimistes le créditaient… Il joue la montre… ça ne lui réussira pas…
    Mais peu-être a-t’il oublié la partie du leitmotiv répété ici inlassablement et qui ne l’arrangeait pas:

    « - Hamon seul ne gagnera pas… »

    Peut-être devrais-tu lui rappeler?
    Mélenchon quant à lui sait 2 FOIS ce que perdre veut dire (4 millions de voix en 2012 n’ont pas suffit / et il s’est désisté en faveur de Hollande dont chacun aura pu apprécié la politique ses 5 dernières années).
    Si cette année il fait plus que 4 millions de voix, même s’il ne passe pas, il considèrera ça comme une victoire politique… autant qu’une catastrophe humaine pour les braves gens à qui il aurait voulu rendre espoir…

    Alors, Hamon a-t’il prévu d’appeler les autres candidats?

  262. Posted 7 février 2017 at 19:02 | Permalien

    Jacques Moritz
    Jacques Moritz Pour Gérard Filoche :
    Intéressant ce lien : un site « très à droite » panique à l’idée certaine d’une victoire de Hamon, rejoint par Mélenchon. C’est vrai que ce tandem fait très peur aux marchés, selon l’article, car il conduit bel et bien la gauche à la victoire à condition d’une union avant le 1er tour.
    Le fait que l’article soit construit en mode « panique » démontre que la victoire est possible.

    http://www.bvoltaire.fr/…/hamon-president-de-republique...

    Hamon président de la République, c’est plus que possible
    BVOLTAIRE.FR
    J’aime · Répondre · Supprimer l’aperçu · 5

  263. ErikleRouge
    Posted 7 février 2017 at 19:15 | Permalien

    merci d’avoir publié mon commentaire cette fois
    - autre chose, le fait que Laurent et Hamon seraient en train de s’entendre sur le dos de Mélenchon, tu y crois ? ds le parti la rumeur enfle …

  264. Posted 7 février 2017 at 21:10 | Permalien

    qu’il y ait accord entre laurent jadot et melenchon est le mieux

  265. Gilbert Duroux
    Posted 8 février 2017 at 0:42 | Permalien

    Voilà qu’un certain Gérard Filoche vient faire la pub pour un site d’extrême droite, Boulevard Voltaire. Le vrai Gérard Filoche est bon prince.

  266. Posted 8 février 2017 at 0:51 | Permalien

    c’était vraiment pas une pub et elle était pas de moi

  267. Gilbert Duroux
    Posted 8 février 2017 at 7:18 | Permalien

    Faut pas accepter qu’on prenne ton nom pour pseudo. Surtout si c’est pour dire des conneries.

  268. Posted 8 février 2017 at 7:19 | Permalien

    je lui ai déjà dit de changer de pseudo

  269. socrate
    Posted 9 février 2017 at 22:18 | Permalien

    si le PS veut donner un signe positif au rassemblement de la gauche il faut que Cazeneuve abroge immédiatement la loi El Khomri

  270. Posted 10 février 2017 at 4:17 | Permalien

    rigolo, a quoi ça sert de demander un truc impossible ?
    a dire ensuite que le truc impossible n’a pas été réalisé ?

  271. socrate
    Posted 10 février 2017 at 12:13 | Permalien

    impossible? NON c’est tout a fait possible si Hollande a le courage et l’honneur de tenir compte se la primaire qui vient d’avoir lieu.
    Sinon on va partir deriere Hamon avec un PS qui dit que la loi El Khomri est une bonne chose et qui aura des députés défendant cette ligne

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera jamais transmise.

*