Accident du travail : silence, des ouvriers meurent !

Dans l’indifférence générale, une trentaine d’ouvriers sont morts sur des chantiers en France en moins de 2 mois. Tragédie qui ne semble pas émouvoir ni les médias, ni Mme El Khomri casseuse de droit du travail. 565 personnes meurent chaque année dans les entreprises :

– 01/10 Paris (75) : un ouvrier meurt sur le chantier Lancel place de l’Opéra, écrasé par plusieurs plaques de verres (250 kilos pièce).

- 06/10 Drôme (26) : un apprenti bûcheron de 15 ans meurt écrasé par un arbre.

-  18/10 Bas-Rhin (67) : un bûcheron de 20 ans meurt écrasé par un arbre.

– 25/10 Cordemais (44) : un ouvrier meurt dans une centrale EDF après une chute d’un échafaudage.

– 26/10 Longeron (49) : un ouvrier du bâtiment meurt après une chute de dix mètres.

– 28/10 Fenouillet (31) : un ouvrier Renault meurt écrasé par un camion.

– 08/10 Issy-les-Moulineaux (92): deux ouvriers meurent sur un chantier suite à la chute de leur nacelle d’une dizaine de mètres.

– 12/10 Grand-Champ (56) : un ouvrier meurt sur un chantier enseveli sous des gravats.

–  13/10 Artouste (64) : deux ouvriers meurent suite à un accident sur le chantier d’une nouvelle télécabine.

–  01/11 Goven (35) : un ouvrier meurt sur le chantier d’une maison, la gorge tranchée par une scie à béton.

–  09/11 Montpellier (34) : un ouvrier meurt après une chute depuis un pont de construction sur le chantier du doublement de l’autoroute A9.

–   15/11 Phalempin (59) : un dépanneur meurt fauché par un camion sur l’A1.

-   16/11 Saint-Jean-de-Maurienne (73) : un ouvrier meurt dans l’explosion d’une cuve à fioul.

-   16/11 Saint-Paul (97) : un ouvrier meurt après une chute depuis un échafaudage.

–  19/11 Saint-Léger-des-Bois (49) : un ouvrier meurt écrasé épar une machine sur le chantier d’aménagement d’un immeuble.

–  21/11 Desvres (62) : un couvreur meurt après avoir chuté d’une dizaine de mètres dans l’enceinte d’Arcelor-Mittal  (l’an passé 2 intérimaires étaient décédés par chute dans la fonte liquide à 1400°)

–  22/11 Prunelli (20) : un ouvrier meurt dans une marbrerie écrasé par des plaques de marbre.

– 02/12 Saint-Jean-d’Angély (17) : un ouvrier meurt après une chute de 8 mètres depuis le toit d’un bâtiment.

– 03/12 Saint-Jean-de-Braye (45) : un électricien meurt électrocuté dans les locaux de l’entreprise Dior.

– 05/12 Paris (75) : un ouvrier meurt broyé par une foreuse gare d’Austerlitz

– 07/12 Saint-Martin-d’Hères (38) : un ouvrier meurt après une chute de 20 mètres depuis une plateforme mobile.

– 07/12 Nancy (54) : un cheminot meurt percuté par un TER.

– 09/12 Niort (79) : un ouvrier de l’usine Canamétal meurt écrasé sous une poutrelle métallique.

– 10/12 Rennes (35) : un ouvrier de l’usine Cooper Standard de Rennes meurt.

Hommage aux ouvriers morts ces dernières semaines. Et on ne dit pas merci à ceux qui ont affaibli le code du travail par 49

(PS: – Merci à Michel Bianco dont le fils Jérôme, 32 ans, est décédé par chute dans un chantier du bâtiment et qui, se bat, tant et tant contre le travail qui tue).

PS 2 : j’ai découvert ensuite que ce travail a été repris par Michel Bianco à Matthieu Lépine https://matthieulepine.wordpress.com/2016/12/11/accident-du-travail-silence-des-ouvriers-meurent/ )

 

 

8 Commentaires

  1. Posted 18 décembre 2016 at 13:33 | Permalien

    Ce qu’il y a de pire avec les Sapin, Rebsamen et El Khomri ministres du travail est que leur administration, s’est montrée complice d’employeurs manquant de délicatesse dont les turpitudes sont coûteuses pour la collectivité.
    C’est un très mauvais message qui a été envoyé sous Hollande aux employeurs responsables et vertueux, qui ne sont pas récompensés par la politique suivie qui laisse faire n’importe quoi sous prétexte de compétitivité et restructuration.

  2. cyril
    Posted 19 décembre 2016 at 17:07 | Permalien

    Le capitalisme, donc l’économie, donc le travail, c’est de valoriser l’argent. Donc, tout ce qui « gêne » cet objectif doit être supprimé. Je ne pense pas que pendant ce qu’on appelle à tort les 30 glorieuses, le contexte était mieux.

    Aujourd’hui, le capital accumulé étant faramineux et ne trouvant plus à se rentabiliser, l’économie se doit de trouver de nouveaux débouchés en détruisant tous les aspects de nos vies par la mise en marchandisation et en diminuant le plus possible les coûts donc notamment la prévention, la sécurité.

    Ce système que l’on qualifie aujourd’hui de sauvage, n’est que la suite logique de son absurdité.

    Tant que nous resterons dans les catégories du capitalisme, à savoir, le travail, la valeur, la marchandise, l’argent, nous n’aurons aucun espoir d’amélioration.

    L’industrie nous a détruit et détruit nos milieux de vie. Vous parlez des AT, mais combien de morts pour l’idole travail, pour l’économie? L’industrie est une entreprise de démolition et une arme de destruction massive.

    Il faut bien sûr se battre pour ne pas se laisser bouffer par l’économie, mais la lutte capitaliste entre classes n’est qu’une petite partie de la solution (cela permet à la majorité de survivre, voire de vivre en revendiquant une grande partie des fruits pourris du développement). Elle ne résout en rien les graves destructions de tous les équilibres et nitre pérennité sur cette planète.

  3. Posted 19 décembre 2016 at 18:29 | Permalien

    lire « dette indigne » et la revue D&S chaque mois,

  4. fabiani
    Posted 22 décembre 2016 at 11:42 | Permalien

    bjr Mr Filoche, enfin un raisonnement avec lequel je suis d accord! si votre recours n est pas entendu au PS…rejoignez nous…PCF et JL MELENCHON…vous y aurez une place!
    Il y a qq temps que j ecoute ce que vous dites et cela me convient.De plus votre expérience pro au service des travailleurs est pertinente et precieuse (mon epoux est dcd d un cancer d l amiante a 53ans) et pas reconnu comme tel…les responsables pas traduits en justice penale ni civile.
    Tout mon soutiens a une/des cause s justes pour une République égalitaire et fraternelle… pour la démocratie, il faut chaque jour,encore, travailler pr l ameliorer… merci a vous.

  5. Posted 22 décembre 2016 at 13:26 | Permalien

    mais personne ne rejoindra personne, pas de soumission
    ça fait un an que melenchon refuse toute unité, hélas

  6. Posted 22 décembre 2016 at 13:27 | Permalien

    bonjour Monsieur,

    bien que je ne partage pas globalement vos idées je trouve quand même certaines de vos interventions rafraichissantes et vos remises à l’heure des pendules nécessaires.
    de vous voir exclu des primaires me navre et ça va priver le PS (si c’était encore possible) d’aborder les vrais sujets.
    ce mail ne sert à rien mais je tenais à vous le dire.
    bien à vous

    Michel Perrin.

    PS: et pourquoi ne pas forcer tout le spectre politique à se positionner sur les sujets qui « fâchent » en vous présentant quand même… je suis certain que l’électeur au moins y gagnerait.

  7. Posted 22 décembre 2016 at 21:14 | Permalien

    Gérard Filoche, vous reprenez quasi mot pour mot (jusqu’au titre), l’article publié le 11 décembre sur mon blog sans jamais le citer. Ça ne vous dérange pas ??

    https://matthieulepine.wordpress.com/2016/12/11/accident-du-travail-silence-des-ouvriers-meurent/

  8. Posted 23 décembre 2016 at 2:14 | Permalien

    ah non je l’ai repris de Michel Bianco
    et je l’ai cité
    vous disputez quoi avec lui ?
    aucun droit d’auteur, rien que du militantisme, vous y voyez un inconvénient ?

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera jamais transmise.

*